La séance vintage #3 : Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

La séance vintage #3 : Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Besoin d’une bonne tranche de rire après ces partiels de l’enfer ? La Séance Vintage a pensé à tout et vous présente un excellent remède contre la morosité. Découvrez l’un des films les plus loufoques de l’histoire du cinéma : Qui veut la peau de Roger Rabbit !

Ce film est d’abord un énorme défi technique et artistique : faire jouer ensemble des personnages de dessins animés, les Toons et de vrais acteurs, successivement dans notre réalité et la leur. C’est un réel exploit en 1988 ! Si en 1964, Mary Poppins y était déjà parvenue en s’échappant de la réalité le temps d‘un tour de manège, c’est la première fois que l’idée est utilisée de façon aussi aboutie.

Mais quitte à animer des Toons et à les projeter dans notre monde, autant inviter les plus célèbres ! Mickey Mouse, Betty Boop, Pluto, Bugs Bunny, Dumbo, Bambi, Bip Bip, Donald, Woody Woodpecker, Daffy Duck, les 7 nains de Blanche neige, et bien d’autres sont réunis. (On y croise même Doc, mais sans Marty Mcfly). Pour réunir ce gratin, chacun sous contrat d’écuries différentes c’est Steven Spielberg, ici producteur, qui s’est mis au travail pour réussir un de nos rêves d’enfants : mettre dans le même film tous nos héros de dessin animé préférés.

Mais ces stars des petits et grands écrans donnent aussi la réplique à de tout nouveau Toons qui débutent dans le métier, à commencer par Roger Rabbit.

Pour le réalisateur du film, Robert Zemeckis, que vous connaissez si les films Forrest Gump ou Retour vers le futur, sont parvenus jusqu’à vos écrans, Roger Rabbit est un savant mélange des personnages de Disney, Warner et Tex Avery à lui seul. Son histoire paraît bien simple… au début. Comme tous les Toons, ce lapin vit à Toonsville, tout près d’Hollywood. Il y est acteur et tourne avec des équipes de tournage bien humaines des épisodes de dessins animés. Roger y incarne le baby-sitter d’un bébé qui sait à merveille se mettre en danger. Si hors caméra, le bébé toons fume en fait des cigares et boit des pintes de bière, Roger est bien comme son personnage, un réel gaffeur ! Sa femme, elle, a une apparence humaine mais est bien une Toon. Ceci lui permet d’avoir les mensurations dont tous les mâles raffolent. Si quelqu’un doit être pourchassé par le loup de Tex Avery c’est bien elle. Or notre lapin pense qu’elle pourrait bien avoir une liaison… Un enquêteur en chair et en os, Eddie Valiant, est alors engagé pour enquêter sur ces soupçons d’infidélité. Mais il découvre rapidement qu’une affaire bien plus sombre est en train de se tramer, ayant pour but de détruire le monde des Toons et tous ses habitants… Que de suspens en prévision !

Un film qui réunit Donald et Daffy Duck pour une battle de piano, ou Mickey et Bugs Bunny pour un baptême de l’air… c’est culte.

@Syrielle_Mejias

Hits: 197