Débats politiques, Boko Haram et Bob Dylan… La semaine en bref #14

Débats politiques, Boko Haram et Bob Dylan… La semaine en bref #14

États-Unis : Second débat entre Donald Trump et Hillary Clinton

Dimanche 9 octobre au soir, les deux candidats à l’élection présidentielle américaine se sont à nouveau affrontés devant les caméras de télévision, à Saint-Louis (Missouri). Ce second débat a été beaucoup plus incisif que le premier. Les attaques entre les deux candidats se sont faites plus acerbes, plus personnelles. Entre Donald Trump qui accusait Hillary Clinton d’avoir couvert son mari lorsqu’il était soupçonné d’agressions sexuelles, et le retour sur des propos sexistes enregistrés que Donald Trump a tenu en 2005… Le climat était lourd ! Le candidat républicain a également argué qu’il nommerait un procureur spécial pour faire comparaître en justice Hillary Clinton sur l’affaire des e-mails privés, et qu’elle serait envoyée en prison. Donald Trump s’est fait régulièrement rappeler à l’ordre par les journalistes, car il dépassait son temps de parole. Hillary, elle, a gardé son calme du premier débat.

Royaume-Uni : le ministre des Affaires Étrangères appelle à manifester contre la Russie

Mardi 11 octobre, Boris Johnson a appelé le peuple britannique à manifester devant l’ambassade de Russie à Londres. Le ministre des Affaires Étrangères souhaite ainsi dénoncer le rôle de la Russie dans la guerre en Syrie et l’alliance que tient Vladimir Poutine avec Bachar el-Assad depuis le début de la rébellion.

ce qu’en dit Le Figaro
ce qu’en dit Libération 

Économie : Renault compte créer 1 000 CDI d’ici la fin de l’année

Le constructeur automobile français a annoncé qu’il allait créer 1 000 postes en CDI dans les mois à venir. Selon le communiqué de presse du groupe, sorti mardi 11 octobre, ces contrats CDI seront ouverts à toutes catégories professionnelles : ouvriers, techniciens, ingénieurs, cadres.

Littérature : Le Prix Nobel de Littérature 2016 est décerné à Bob Dylan

C’est la toute première fois qu’un musicien reçoit le prestigieux Prix Nobel de Littérature. Il a été attribué ce jeudi 13 octobre à l’auteur-compositeur américain. Sara Danius, secrétaire générale de l’Académie, a défendu ce choix qualifié d’audacieux et de controversé par la presse, arguant qu’il avait “écrit une poésie pour l’oreille”. Il est également le premier américain à recevoir ce prix depuis 1993. Chaque année les lauréats sont invités à venir en Suède le 10 décembre pour récevoir leur prix, mais jusqu’à présent, l’auteur-compositeur Bob Dylan est resté silencieux.

ce qu’en dit Europe 1
ce qu’en dit le Monde 

Politique : Premier débat de la primaire à Droite

Ce jeudi 13 octobre au soir, le premier débat entre les candidats de droite à la présidentielle a eu lieu. Les septs candidats, Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy, étaient réunis sur un plateau de TF1 pour un débat télévisé de plus de deux heures. Qu’il s’agisse des questions d’économie, de sécurité, d’intégration… les programmes des candidats se ressemblent beaucoup. L’élection devrait donc se jouer sur leurs personnalités. Tandis que les autres candidats se vilipendaient les uns les autres (Jean-François Copé lance notamment « Je n’aurais pas été candidat à la primaire si j’avais été mis en examen », en faisant allusion à Nicolas Sarkozy), Alain Juppé est resté le plus en retrait et a déroulé son programme sans porter grande attention à ses concurrents. La primaire de la droite aura lieu les 20 et 27 novembre et un prochain débat est déjà prévu pour le 3 novembre.

Russie : Poutine annule sa visite à Paris

Mardi 11 octobre, le président de la Fédération de Russie, attendu en France le 19 octobre prochain pour l’inauguration d’un centre orthodoxe russe, a finalement reporté sa visite dans la capitale française. Le sujet principal de cette rencontre est le cas des bombardements en Syrie. Samedi dernier, au Conseil de Sécurité de l’ONU, la Russie a déposé son droit de veto au projet français de cesser tout bombardement russe à Alep alors qu’il était soutenu par 11 des 15 membres du Conseil. Cette opposition russe a rendu plus tendues les relations entre le Kremlin et l’Elysée. Par ailleurs, Ce désistement est intervenu après que son homologue français ait émis des doutes sur la visite de Poutine à Paris lors d’une interview sur TMC (enregistrée samedi mais diffusée lundi soir). Le porte-parole du Kremlin affirme cependant que le président russe est prêt à accepter un nouveau voyage en France “lorsque que le président Hollande se sentira à l’aise”

Allemagne : Attentat déjoué, le suspect arrêté se suicide

Après deux jours de course poursuite, la police allemande a arrêté un homme suspecté de préparer un attentat ce lundi 10 octobre. L’identité de l’homme en question a été dévoilée : il s’agirait de Jaber Al-bakr, un réfugié syrien de 22 ans et partisan de l’Etat islamique. Il projetait de faire exploser des bombes dans les trains allemands puis à l’aéroport de Berlin avec le 1,5 kilo d’explosifs retrouvé dans son appartement à Chemnitz. Tout cela a pu être possible grâce à trois Syriens qui ont averti les autorités allemandes et ont ligoté le jeune homme avec des câbles électrique. Angela Merkel ainsi que de nombreux allemands sur les réseaux sociaux ont exprimé leur reconnaissance auprès des réfugiés syriens.

Nigéria : 21 filles libérées par Boko Haram

Près de trente mois après l’enlèvement de vingt et une lycéennes par Boko Haram, lors de la nuit du 14 au 15 avril 2014 au lycée de Chibok, le gouvernement de Muhammadu Buhari vient d’annoncer leur libération. De nombreuses négociations avaient jusqu’alors échoué entre l’association djihadiste et le Nigéria, soutenu par le Comité International de la Croix-Rouge et le gouvernement suisse. Selon une source locale de l’AFP, les filles ont été libérées en échange de “quatre prisonniers de Boko Haram” à la région de Banki, à la frontière du Cameroun. Une avancée pour le gouvernement qui optimiserait la libération des 197 filles toujours détenues par les terroristes. Rappelons que sur les 276 filles enlevées, 57 ont pu fuir et que le hashtag #BringBackOurGirls, lancé sur Twitter par Michelle Obama, a témoigné d’un vif élan de consternation de la scène internationale.

France : Polémique des propos de Hollande sur les magistrats

Des propos de François Hollande extraits du livre de deux journalistes du Monde ont indigné  les professions de justice de France ce mercredi 12 octobre. En effet, le Président de la République a désigné la Justice comme “une institution de lâcheté”, des représentants judiciaires qui “n’aime[nt] pas la politique”, qui “joue[nt] les vertueux” et qui “se planque[nt]”. Propos qui ont suscité de vives réactions : Bertrand Louvel, le premier président de la Cour de cassation parle même de “problème institutionnel”. Vendredi, le chef de l’Etat a adressé une lettre au Conseil supérieur de la magistrature en présentant ses sincères rejets “qui a été ressenti comme une blessure par les magistrats” et en réaffirmant “[sa] confiance qu’[il] porte dans la magistrature et dans celles et ceux qui la font vivre et qui méritent le plus grand respect”.

France : Salah Abdeslam n’a plus d’avocat

Mercredi 12 octobre, Frank Berton et Sven Mary ont renoncé à représenter le seul suspect encore en vie des attentats du 13 novembre 2015. Plusieurs raisons sont évoquées, notamment son refus de parler. En effet, depuis que l’homme a été arrêté en Belgique et transféré dans la prison de Fleury-Mérogis le 27 avril dernier, le silence est devenu son arme. D’un point de vue pénal, être représenté par un avocat n’est pas un devoir mais un droit. Cela n’entrave donc en aucun cas l’enquête en cours. Cependant, pour se présenter devant la Cour d’assises, soit l’accusé présumé devra obligatoirement trouver un avocat, soit il lui en sera commis un d’office. Sa décision est encore révocable. Il peut d’ailleurs demander au juge d’être assisté par un ami ou un proche. Abdeslam se présentera seul devant les magistrats le 28 novembre prochain.

Hits: 112