Attentat de Berlin, assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara… La semaine en bref #24

Attentat de Berlin, assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara… La semaine en bref #24

TERRORISME : le terroriste de Berlin a été abattu à Milan

Lundi 19 décembre, un camion a foncé sur la foule à Berlin. L’attaque terroriste a eu lieu sur un marché de Noël de la célèbre avenue Kurfürstendamm. L’attentat a fait 12 morts et 48 blessés. Il reprend le mode opératoire de celui de la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet dernier. Le camion était immatriculé à Gdansk, en Pologne mais son chauffeur a été retrouvé mort sur le siège passager. L’auteur de l’attentat a réussi à prendre la fuite.

Dès le mardi soir, Daesh a revendiqué l’attentat via son agence de presse Aamaq. Le terroriste identifié comme  étant Anis Amri, tunisien, a été retrouvé ce vendredi 23 décembre à Milan où il été abattu. Un billet de train Chambéry-Turin a été retrouvé sur lui, prouvant qu’il est passé par la France avant de se rendre en Italie. Daesh a révélé une vidéo dans laquelle le terroriste prêtait allégeance à l’organisation islamiste. Il était déjà connu des services de renseignement allemand. Suspecté de préparer un cambriolage pour financer l’achat d’armes automatiques et de préparer un attentat, il avait été placé sous surveillance en 2016. Mais l’enquête avait été abandonnée en septembre faute de preuves.

TURQUIE : L’ambassadeur russe assassiné à Ankara

Lundi 19 décembre, l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été assassiné en public. Il était en train de donner un discours dans une galerie d’art quand un homme, se tenant un peu plus loin derrière lui à la manière d’un garde-du-corps, a sorti une arme. Il a commencé par tirer en l’air, puis a tiré dans le dos du diplomate russe. Il a crié « N’oubliez pas la Syrie, n’oubliez pas Alep ! Tant que les habitants n’y seront pas en sécurité, vous ne le serez pas non plus. » avant de demander aux autres personnes présentes dans la galerie de partir. Il a ensuite été tué par les forces spéciales. Il s’agissait d’un policier turc, Mevlüt Mert Altintas, qui avait justement pénétré la galerie d’art en montrant sa carte de policier. En réaction à cet acte, le président russe Vladimir Poutine a parlé de « provocation » destinée à nuire aux relations entre Moscou et Ankara.

SYRIE : la reconquête d’Alep est terminée

Lundi dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a voté l’envoi d’observateurs pour encadrer l’évacuation des civils d’Alep. Depuis le début du siège d’Alep-Est le 17 juillet, la population souffrait des bombardements mais aussi des pénuries de nourriture, de médicaments et de carburant. Alors que l’armée syrienne reprenait peu à peu le contrôle d’Alep-Est, des évacuations ont commencé le 15 décembre, pour permettre aux civils mais aussi aux rebelles de ne pas tomber sous le contrôle du gouvernement. Tous ont fui dans d’autres provinces de Syrie. Au total, 34 000 civils et rebelles auraient réussi à s’enfuir selon Ingy Sedky, porte-parole du Comité International de la Croix-Rouge en Syrie (CICR). Jeudi 22 décembre, des partisans du régime ont défilé dans les rues d’Alep-Ouest avec des portraits de Bachar Al-Assad.

ISRAËL : l’ONU adopte une résolution contre la colonisation israélienne

Ce vendredi 23 décembre, le conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution condamnant l’extension territoriale d’Israël en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Ce texte a notamment pu être accepté grâce à l’abstention des États-Unis qui usent pourtant d’habitude de leur droit de veto pour défendre les intérêts d’Israël. La communauté internationale a enjoint les autorités israéliennes de cesser toute attaque sur le territoire palestinien sous peine de sanctions. Cette résolution avait été proposée par l’Égypte mercredi soir avant d’être retirée. La Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Sénégal et le Venezuela l’ont ensuite reprise.

PHILIPPINES : Enquête ouverte sur les révélations criminelles du président Duterte

L’organisme chargé de veiller au respect des Droits de l’Homme aux Philippines a annoncé, jeudi 22 décembre, l’ouverture d’une enquête sur les récents propos du président philippin Rodrigo Duterte. Ce dernier avait déclaré, le 12 décembre, avoir tué trois personnes en 1988 alors qu’il était maire de la ville de Davao. Son discours avait pour objectif d’inciter des policiers à tuer des criminels ou des potentiels criminels. En réponse à cette nouvelle enquête à son encontre, le chef de l’Etat philippin a insulté la communauté internationale et notamment le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein.

RUSSIE : Vladimir Poutine va renforcer l’arsenal nucléaire russe

Jeudi dernier, Vladimir Poutine a annoncé son intention de renforcer l’arsenal nucléaire de la Russie, lors d’une réunion avec le haut commandement militaire. « Il faut renforcer le potentiel militaire des forces nucléaires stratégiques, avant tout à l’aide de systèmes de missiles capables de garantir le franchissement des systèmes de défense antimissile existants ou à venir », a-t-il affirmé. La Russie vise ainsi particulièrement les boucliers anti-missiles développés par l’OTAN en Europe de l’Est, à la demande d’anciens pays de l’URSS comme la Roumanie et la Pologne.

ETATS-UNIS : Officiellement élu, Donald Trump compte renforcer l’arsenal nucléaire américain

Sans surprise, le collège électoral américain a élu Donald Trump à la présidence des Etats-Unis lundi dernier. A la suite du scrutin du 8 novembre, plusieurs militants démocrates avaient lancé une campagne pour convaincre certains grands électeurs de ne pas donner leur voix au milliardaire. Mais sa victoire a bel et bien été confirmée cette semaine. Jeudi dernier, il a annoncé dans un tweet vouloir renforcer l’arsenal nucléaire américain. « Les États-Unis doivent renforcer considérablement leur arsenal nucléaire jusqu’à ce que le monde devienne raisonnable à propos de l’usage des armes nucléaires ». Quelques heures auparavant, Vladimir Poutine avait annoncé la même chose pour la Russie. En 2009, Barack Obama avait appelé à un monde sans armes nucléaires lors d’un discours à Prague.

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO : en pleine crise politique, les partis n’ont toujours pas toujours trouvé d’accord

Alors que la Constitution lui interdit de briguer un troisième mandat, Joseph Kabila est décidé à ne pas céder le pouvoir. Des négociations ont été entreprises, pour l’instant sans succès. Un projet d’accord prévoyant l’organisation d’élections présidentielles à la fin de l’année 2017, devait être signé samedi 24 décembre mais les négociations ont encore été suspendues jusqu’au 30 décembre. Cet accord prévoit également que Kabila exercerait la transition jusqu’aux élections, mais aussi qu’il n’aurait pas le droit de s’y présenter. Cette semaine, le pouvoir en place a réprimé des manifestations, dans lesquelles quarante personnes ont trouvé la mort.

FRANCE : Assouplissement de la légitime défense pour les policiers

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, a déposé un projet de loi visant à assouplir l’usage d’une arme à feu pour les policiers. Ces derniers réclament les même droits à l’utilisation de leur arme que les gendarmes. Ce projet de loi est une conséquence des manifestations policières d’octobre. Dans le texte, le policier peut ouvrir le feu uniquement en cas de légitime défense et dans quatre situations : lorsqu’ils sont menacés par une personne armée, lorsqu’ils doivent défendre un territoire où une personne d’une agression, contre un véhicule en fuite et pour empêcher un individu de fuir. La proposition a été étudiée lors du conseil des ministres.

NUMÉRIQUE : l’Union européenne interdit la conservation des données personnelles aux opérateurs

Ce mercredi 21 décembre, la Cour de Justice de l’Union Européenne a émis un arrêt stipulant que les États membres ne peuvent contraindre les opérateurs téléphoniques et les fournisseurs d’accès à Internet à conserver de manière généralisée les données personnelles de leurs utilisateurs. Cependant, les pays membres peuvent imposer la conservation des données d’un individu si celui-ci présente un risque « grave ».

Article rédigé par Marie Mougin et Gaëlle Kabongo

Hits: 278