Primaire de la gauche, premiers pas de Trump, PenelopeGate… La semaine en bref #29

Primaire de la gauche, premiers pas de Trump, PenelopeGate… La semaine en bref #29

FRANCE : Benoît Hamon en tête du premier tour de la primaire de la gauche

Benoît Hamon est arrivé en tête du premier tour des primaires de la gauche avec 36,35% des voix. Ses mesures phares sont la réduction du temps de travail et l’instauration d’un revenu universel de base. L’idée est de faire face à la révolution numérique qui va raréfier le travail, selon le candidat. Il veut également mettre fin à l’état d’urgence. L’ancien ministre de l’Éducation (avril-août 2014) affronte Manuel Valls au second tour de la primaire. Martine Aubry a déjà appelé à voter pour lui.

SYRIE : les négociations entre les rebelles et le régime ont commencé à Astana

Le cessez-le-feu instauré en Syrie par la Russie, l’Iran et la Turquie est en train d’être renforcé par l’ouverture de négociations politiques. Elles se passent à Astana au Kazakhstan et ont commencé lundi 23 janvier. Les représentants des rebelles ont d’ores et déjà refusé de discuter directement avec les représentants de Bachar al-Assad. Le régime syrien quant à lui appelle les rebelles à déposer toutes leurs armes, en échange d’une véritable amnistie. Le 8 février, ce sont les négociations politiques de Genève qui reprendront.

CINÉMA : Roman Polanski contraint à renoncer à la présidence des César 2017

Roman Polanski, réalisateur mondialement connu, a annoncé via un communiqué qu’il ne présiderait pas la 42e cérémonie des César. Cette décision met fin à une polémique qu’il qualifie d’ “injustifiée”. Des associations féministes et la ministre du Droit des Femmes s’étaient indignées de ce choix, car le réalisateur franco-polonais a fui les États-Unis depuis 1977 où il est poursuivi pour viol sur mineure.

La cérémonie des César se déroulera le 24 février à Paris, salle Pleyel.

ÉTATS-UNIS : Alternative facts administration Trump raillée dans le monde entier

Dimanche 22 janvier, le directeur de la communication de la Maison-Blanche a affirmé que la foule présente à l’investiture de Donald Trump était « la plus importante à avoir jamais assisté à une investiture dans le monde. Point barre. » Or, les photos et les statistiques du métro de Washington montrent clairement que le rassemblement était de bien moindre ampleur que celui de la première investiture de Barack Obama. Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump s’est alors exprimé dans les médias en expliquant que son collègue avait avancé des « faits alternatifs » pour mieux tordre le cou aux « choses fausses » diffusées par les médias. Donald Trump continue d’accuser les journalistes d’être les « personnes les plus malhonnêtes de la Terre » et a accusé les chaînes de télévision d’avoir menti sur le nombre de personnes présentes et d’avoir diffusé les images d’un « terrain vide ».

FRANCE : Pénélope Fillon soupçonnée d’emploi fictif

L’épouse de François Fillon aurait été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire, alors qu’elle n’aurait jamais occupé ce poste. La révélation vient du Canard Enchaîné, mercredi 25 janvier. François Fillon l’aurait employée comme assistante parlementaire entre 1998 et 2002, et six mois en 2016. Elle touchait entre 3 900 et 4 600 euros bruts par mois. Puis entre 2002 et 2007, lorsque François Fillon est devenu ministre, elle aurait été collaboratrice de son suppléant Marc Joulaud, et aurait touché 7 900 euros brut. Au total, elle aurait touché pas moins de 500 00 euros, alors qu’aucune trace de son passage n’aurait été trouvée. Jeanne Robinson-Behre, une assistante parlementaire qui était censée avoir travaillé avec Pénélope Fillon a affirmé n’avoir « jamais travaillé avec elle ». Et Pénélope Fillon avait elle-même revendiqué à plusieurs reprises n’avoir jamais joué de rôle politique auprès de son mari.

ROYAUME-UNI : Visite de Theresa May à Washington, en quête d’un accord de libre échange

Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni, s’est rendu à Washington ce vendredi 27 janvier pour rencontrer le nouveau président américain. C’est la première cheffe d’Etat reçue dans l’administration Trump. Les deux représentants du gouvernement ont évoqué le Brexit, la Russie, l’OTAN, la politique d’immigration de Trump, qu’elle a finalement condamné, mais aussi un éventuel un accord de libre-échange alors que le président américain prône le cloisonnement du pays.

ÉTATS-UNIS : Trump signe un décret contre l’IVG

Deux jours après la Marche des Femmes, qui a rassemblé des millions d’Américaines dans les rues pour réclamer leurs droits. Donald Trump a signé un décret contre l’interruption volontaire de grossesse. C’est lundi 23 janvier que le nouveau Président des États-Unis a signé un executive order, l’équivalent du décret présidentiel en France. Ce décret interdit le financement des ONG internationales qui soutiennent l’avortement. Il va donc impacter de manière générale les IVG mais aussi toutes les activités annexes de conseil et d’orientation. Lors de sa campagne, Donald Trump avait déjà affirmé à plusieurs reprises sa volonté d’interdire l’avortement, en invoquant par exemple de nommer à la Cour Suprême un juge farouchement opposé à l’avortement.

ALLEMAGNE : Élections législatives, Schulz contre Merkel

Le parti social-démocrate allemand a choisi, ce mardi, Martin Schulz comme candidat aux élections législatives de septembre qui désignera le prochain chancelier du pays. Martin Schulz n’est autre que l’ancien président du Parlement européen. Il prend la place de Sigmar Gabriel, l’actuel président du parti, qui a renoncé à se présenter à cause de son impopularité. Schulz est donc le nouveau concurrent d’Angela Merkel dans la course à la chancellerie.

ETATS-UNIS : Trump durcit sa politique d’immigration, sept pays musulmans sur liste noire

Trump met en place l’une de ses promesses de campagne : durcir la politique d’immigration. Ce vendredi 27 janvier, le président américain a signé un décret interdisant aux ressortissants de sept pays musulmans de se rendre sur le territoire américain pendant 90 jours. Ainsi, les habitants de Somalie, d’Irak, d’Iran, de Syrie, du Soudan, du Yémen et de la Libye ne pourront plus obtenir de visa américain. Un décret qui a suscité de vives manifestations à l’aéroport JFK. Des associations ont depuis attaqué ce décret en justice.

SOMALIE : Double attentat à Mogadiscio et attaque dans une base militaire

La Somalie a fait l’objet d’une attaque terroriste ce mercredi 25 janvier. Deux voitures piégées ont explosé devant un hôtel dans le centre de la capitale faisant 28 morts et 43 blessés. Cet attentat a été revendiqué par un groupe affilié à Al-Qaïda, Shebab. Ce même groupe d’islamistes radicaux a aussi attaqué une base militaire de l’Union Africaine ce vendredi dans le sud du pays. Ces derniers ont affirmé avoir tué une dizaine de soldats. Dans un communiqué, le porte-parole des forces kényanes a démenti cette information.

Hits: 306