“Dis, quand reviendras-tu ? Ça y’est, me revoilà !” : Depardieu chante Barbara

“Dis, quand reviendras-tu ? Ça y’est, me revoilà !” : Depardieu chante Barbara

Imaginez Depardieu faire l’amour à Barbara. L’image peut faire sourire. On imagine mal la frêle Barbara, petite aiguille, sur laquelle tomberait une énorme botte de foin. Et pourtant…

Oui, pourtant, c’est un spectacle sonore magnifique d’une rare délicatesse qui s’écoute et se réécoute. Si les mots de Barbara ont bercé vos oreilles, la voix de Depardieu lui font un écho savoureux.
Au milieu des grands titres qui ont donné à Barbara sa réputation immortelle, comme l’incontournable Aigle Noir, Nantes ou encore Ma plus belle histoire d’amour c’est vous, on redécouvre également le répertoire plus varié de la chanteuse. Le Soleil noir et ses airs de jazz, la Petite cantate ou le Bois de Saint-Amand aux allures plus légères, presque de comptines.

 

À la première écoute, la voix de Depardieu pourrait choquer certains. Barbara c’était une voix suraiguë qui s’accompagnait souvent d’un seul piano qu’elle faisait elle-même chanter.
Depardieu, c’est tout l’inverse. Une voix grave, parfois qui chute, chuchote, s’approche même du marmonnement voire des grognements qui font bondir le cœur d’émotions. C’est sans doute l’apport le plus important de Depardieu à l’émotion déchirante des chansons de Barbara. Les mots sont si bien taillés que les chansons deviennent poésie.
Pendant que Luchini joue Poésie, Depardieu chante Barbara. Ils se font les interprètes géniaux d’artiste de génie. C’est un dialogue avec une chanteuse partie trop tôt, et c’est le cœur lourd – ce n’est pas rien de dire pour Depardieu – qu’il répond aux chansons de Barbara par elle-même.

« Dis, quand reviendras-tu ? » demandais Barbara à son amant, et bien le voilà enfin de retour, en 2017 avec la voix grave du comédien. C’est 14 chansons sensationnelles à savourer pour retourner dans le monde de Barbara, près d’un lac, s’endormir en attendant que l’aigle noir fende de nouveau sur nous.

Hits: 328