Déclenchement du Brexit, grève générale en Guyane et ralliement de Valls à Macron… La semaine en bref #38

Déclenchement du Brexit, grève générale en Guyane et ralliement de Valls à Macron… La semaine en bref #38

GUYANE : Grève générale et fronde contre la délégation ministérielle

Depuis deux semaines, la Guyane est la proie à de multiples mouvements sociaux paralysant le territoire. Une grève générale a démarré ce lundi 27 mars, ce à quoi le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé l’envoi d’une délégation ministérielle avant la fin de la semaine. Le nouveau ministre de l’Intérieur Matthias Fekl et la ministre de l’Outre-Mer Ericka Bareigts ont été dépêchés sur place. Le collectif des mouvements sociaux (Union des Travailleurs Guyanais, Medef Guyane et autres) leur a apporté 428 revendications, dont la plupart portent sur la santé, l’éducation, l’économie et la sécurité. Parmi elles figure la demande d’attribution d’un statut particulier au territoire guyanais. Une requête qui a d’ores et déjà été refusée par le gouvernement. Un investissement d’un milliard d’euros pour les secteurs de la justice, de l’éducation, de la sécurité et de la santé, a par contre été prévu, ce qui ne satisfait pas le collectif.

GRANDE-BRETAGNE : Déclenchement officiel du Brexit

Theresa May a officiellement déclenché l’article 50 du Traité de Lisbonne ce mercredi 29 mars 2017. Après 44 ans de participation à l’Union Européenne, la Grande-Bretagne a mis en application la décision du référendum du 23 juin 2016. Maintenant que la procédure est lancée, des négociations entre l’Union européenne et la Grande-Bretagne vont débuter. À défaut d’accord trouvé entre les deux parties d’ici à mars 2019, la Grande-Bretagne quittera définitivement l’Union européenne.

ÉTATS-UNIS : Trump signe un décret contre le climat

Le président américain a signé le mardi 28 mars un décret visant à relancer l’exploitation du charbon. Donald Trump compte revenir sur les mesures prises par Barack Obama après la COP21 de Paris, et notamment la mesure imposant aux centrales thermiques de baisser leurs émissions de gaz à effet de serre de 32% avant 2030. Il a aussi aboli  les mesures de réduction des émissions de carbone pour les producteurs d’hydrocarbures. Donald Trump compte mettre fin à la « guerre contre le charbon » avec ce décret.

PRÉSIDENTIELLES : Valls appelle à voter Macron, Hamon appelle Mélenchon à l’unité, le débat du 20 mars en suspens

Mercredi dernier, Manuel Valls a annoncé au micro de Jean-Jacques Bourdin, qu’il voterait pour Emmanuel Macron. Il a donc pris la décision de ne pas se rallier au vainqueur de la primaire de son parti, Benoît Hamon. Pour Valls, il s’agit d’un « choix de raison », ajoutant que « l’intérêt du pays va au-delà des règles d’un parti ou d’une commission ». Pour lui, la stratégie de Benoît Hamon de courir après Mélenchon et taper sur le dos de Macron est un échec. Benoît Hamon a en effet cette semaine tendu la main à Mélenchon en appelant à unir toutes les forces de gauche, mais le candidat du Front de Gauche a rejeté sa démarche. Mélenchon a par ailleurs indiqué qu’il ne participera pas au débat télévisé du 20 mars, organisé par France 2. Ce débat comptais mettre face à face les onze candidats à seulement trois jours du premier tour. Emmanuel Macron s’est quant à lui montré très réservé sur sa présence.

FRANCE : Penelope Fillon mise en examen

Penelope Fillon a été mise en examen ce mardi dans le cadre des soupçons d’emplois fictifs pour « complicité et recel de détournement de fonds public », « complicité et recel d’abus sociaux » et « recel d’escroquerie aggravée ». Convoquée mardi matin, l’épouse du candidat des Républicains a dû s’expliquer sur ses emplois en tant qu’assistante parlementaire entre 1986 et 2013 ainsi que sur celui au sein de la Revue des Deux Mondes.

SYRIE : la Turquie met fin à son intervention contre Daesh et les kurdes

L’intervention turque en Syrie touche à sa fin. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre turc Binali Yıldırım ce mercredi 29 mars, dans un entretien à la chaîne de télévision NTV. L’opération militaire, appelée « Bouclier de l’Euphrate » aura duré sept mois et était localisée au nord du pays. Le Premier ministre turc s’est félicité de la réussite de cette opération. Lancée à la fin du mois d’août 2016, elle avait comme objectif premier de lutter contre l’organisation État Islamique et de sécuriser la zone transfrontalière, tout en empêchant les kurdes de se constituer en État de facto indépendant au nord de la Syrie .

SYRIE : la diplomatie américaine ne cherche plus à se débarrasser d’Assad

L’intervention américaine en Syrie a pris un tournant. Dorénavant il n’est plus question de débarrasser le pays de Bachar Al-Assad. Cette annonce a été faite ce jeudi 30 mars par Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU devant un panel de journalistes. « Notre priorité n’est plus de se focaliser sur la sortie d’Assad. Notre priorité c’est de regarder comment nous pouvons vraiment agir en Syrie, et avec qui nous avons besoin de travailler pour changer les choses pour le peuple syrien ».

Ce qu’en dit The Daily Mail
Ce qu’en dit The Daily Mail

Ce qu’en dit Reuters

RUSSIE : immense manifestation contre la corruption

Dimanche dernier, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Moscou et dans plusieurs autres villes de Russie. Le Kremlin a réagi par la répression et un millier de personnes ont été arrêtées. C’est la première fois depuis la réélection de Vladimir Poutine qu’une manifestation d’opposants est réprimée par autant d’arrestations. Le 6 mai 2012 les interpellations avaient donné lieu à des procès de plusieurs années et des peines d’emprisonnement. L’organisateur du mouvement, l’opposant politique Alexeï Navalny a été jugé ce lundi 27 mars pour avoir orchestré une manifestation non autorisée, que le gouvernement a qualifié de « provocation ». Il compte défier Vladimir Poutine lors des prochaines élections présidentielles russes en 2018.

CORÉE DU SUD : La présidente Park Geun-Hye destituée placée en détention

L’ancienne présidente de Corée du Sud, Park Geun-Hye, a été arrêtée et placée en détention provisoire ce vendredi suite au scandale de corruption et de trafic d’influence ayant éclaté ces derniers mois en Corée du Sud. Elle est accusée d’avoir usé de sa position pour satisfaire des chefs d’entreprise notamment l’héritier de Samsung. Le tribunal doit se prononcer dans vingt jours pour envisager une mise en examen.

RDC : Violences des rebelles au Kasaï, l’ONU prolonge la Monusco

Depuis plus de six mois, la région du Kasaï (République Démocratique du Congo) connaît des violences et atrocités à cause de la mort d’un chef coutumier. Ces troubles ont déjà causé plus de 400 morts. Ce lundi, les corps de deux agents de l’ONU ont été retrouvés sans vie. A la suite de ces assassinats, l’organisation a décidé ce vendredi de prolonger la Monusco (mission de l’ONU qui vise à la stabilisation en RD Congo).

Article rédigé par Marie Mougin et Gaelle Kabongo

Hits: 308