De la France au Japon : Vers une institutionnalisation pérenne d’échanges universitaires autour des arts martiaux

De la France au Japon : Vers une institutionnalisation pérenne d’échanges universitaires autour des arts martiaux

[Ce texte a été rédigé par un contributeur non adhérent n’appartenant pas à la rédaction de Sorb’on. Pour plus d’informations sur le fonctionnement de Sorb’on et le statut de contributeur, rendez-vous ici]

Tout pratiquant d’arts martiaux est désireux de se rendre un jour dans le pays natal de la discipline pratiquée. Car la pratique prend tout son sens au sein de son environnement culturel et linguistique. C’est pourquoi un groupe de quinze étudiants français aikidoka a décidé de partir à la rencontre de leurs homologues japonais cet été lors d’un séjour d’études de près d’un mois. L’occasion pour ces jeunes Français de découvrir la culture japonaise dans sa globalité et d’ouvrir la voie à d’autres, en vue d’une pérennisation de ces échanges universitaires.

L’association Amicale Université Paris Île de France, en partenariat avec Paris 1 Panthéon-Sorbonne, permet la rencontre entre des étudiants, des anciens étudiants, des membres du personnel administratif et toute personne désireuse de découvrir et pratiquer l’aikido. Cet art martial, d’origine japonaise, est pacifiste et non compétitif. Ainsi, la bonne ambiance émanant du tatami par tous ses adhérents heureux de se retrouver et de rencontrer de nouvelles têtes, fait du dôjô de la Cité universitaire un havre de paix. Mais aussi un lieu de réflexion et d’échanges stimulants, tant sur les plans physique qu’intellectuel et humain. En effet, tous ses membres ont un parcours universitaire propre à chacun et proviennent de diverses universités.

Cette mixité a donné naissance à un projet universitaire novateur, dont l’objectif à long terme est l’institutionnalisation pérenne d’échanges universitaires autour des arts martiaux entre la France et le Japon. Cela sera rendu possible à condition qu’une délégation pionnière puisse nouer de solides contacts sur place, auprès d’universités japonaises. Tokyo, Kyoto, Osaka, Fukuoka, Okayama, sont autant de villes au programme de ce groupe d’étudiants français. Ce séjour d’études d’environ un mois, entre juillet et août 2017, complétera les recherches bibliographiques effectuées en amont par une expérience de terrain pour s’imprégner de ces villes, mais aussi pour vivre les entraînements d’arts martiaux comme les Japonais. Des entretiens seront menés auprès de divers acteurs (étudiants, professeurs d’université, maîtres d’arts martiaux, etc.).

À leur retour, une exposition photographique ainsi qu’un cycle de conférences sont prévus dans les universités partenaires du projet, Paris 1 et l’Inalco, le Crous de Paris et la Maison des Initiatives Étudiantes. Les thèmes des conférences, déjà pensés, sont reliés aux disciplines respectives des participants (Géographie, Études japonaises, Sciences de l’information et de la communication, Économie, Sciences politiques, Philosophie, Arts plastiques, etc.). Par ailleurs, un blog – déjà en ligne – servira de vitrine aux actions et analyses de cette délégation pionnière. Articles scientifiques, dessins, photos et vidéos seront ajoutés au fur et à mesure de leur séjour.
Ce projet ambitieux nécessite des fonds non négligeables, a fortiori pour un groupe d’étudiants. Ayant déjà sollicité avec succès le Fonds de Solidarité des Initiatives Étudiantes de Paris 1 et l’Inalco, le Crous de Paris et l’appel à projet Initiatives étudiantes de la Mairie de Paris, c’est maintenant une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule intitulée « En route vers le Japon ! », qui est décisive dans l’aboutissement de leur projet. Dépêchez-vous, il ne leur reste plus que vingt-trois jours pour réunir la somme.

À soutenir et à diffuser sans modération !

Article rédigé par Lilia Khelifi