REVUE DE PRESSE : Crise politique au Vénézuela, l’UE contre la Pologne, Poursuite du programme balistique iranien… La Semaine en Bref

REVUE DE PRESSE : Crise politique au Vénézuela, l’UE contre la Pologne, Poursuite du programme balistique iranien… La Semaine en Bref

INTERNATIONAL

  • VENEZUELA : élection d’une Assemblée constituante dans le sang & sanctions américaines

Face au désaveu de sa population, qui manifeste depuis pas moins de quatre mois, le président Nicolas Maduro a annoncé l’élection d’une Assemblée constituante. Cette Assemblée exceptionnelle doit être un super-pouvoir qui dirigera le pays, en pleine crise économique et pénurie, et devra le remettre à flot. L’élection a eu lieu ce dimanche juillet et Maduro s’est félicité d’avoir fait élire une assemblée sans opposition. Or deux candidats à l’élection ont été retrouvés assassinés, y compris un dirigeant de l’opposition. Washington a immédiatement pris des sanctions contre le Venezuela, dénonçant des mesures dont Nicolas Maduro s’est moqué lors d’une intervention retransmise à la télévision nationale : « Aux Etats-Unis il est possible de devenir président avec trois millions de voix de moins que son adversaire. Quelle fameuse démocratie ! »

Ce qu’en dit le Huffington Post

Ce qu’en dit Le Figaro

  • IRAN : un tir de missile confirme la poursuite de son programme balistique

L’Iran a fait un nouveau tir de missile, le pays a lancé un appareil développé technologiquement capable de placer un satellite dans l’espace, pour lequel Washington l’a condamné. « Nous considérons qu’il s’agit d’une violation de [la résolution] du Conseil de sécurité des Nations Unies 2231 », a déclaré la porte-parole Heather Nauert. Cette résolution appelle le gouvernement iranien à ne pas développer de missiles balistiques capables de porter des têtes nucléaires et de s’abstenir de tout lancement utilisant cette technologie. En conséquence, de nouvelles sanctions ont été prises par le Congrès américain, sommant Téhéran de cesser ses tirs de missiles balistiques. Mais l’Iran continue de rejeter ces accusations.

Ce qu’en dit L’Express

Ce qu’en dit Radio-Canada

  • SYRIE : la Russie apporte pour la première fois une aide humanitaire aux rebelles

La Russie a annoncé avoir livré une aide humanitaire d’une valeur de 10 000 tonnes de produits d’alimentation et de médicaments, dans une enclave rebelle assiégée. L’enclave rebelle syrienne porte le nom de Ghouta orientale, elle est localisée non loin de Damas et est totalement assiégée par les forces loyalistes du régime. L’information vient du Ministère de la Défense russe, dans un communiqué de presse. La Ghouta fait en effet partie des quatre « zones de désescalades » prévues dans un accord conclu en mai entre la Russie et l’Iran, afin de protéger les civils syriens, éradiquer la violence et ainsi œuvrer pas à pas à un cessez-le-feu durable en Syrie.

Ce qu’en dit Le Figaro

Ce qu’en dit Libération

  • TERRORISME : L’EI revendique une attaque terroriste à Kaboul

L’ambassade d’Irak a été la cible d’une attaque commanditée par l’organisation Etat islamique dans la capitale afghane lundi 31 juillet. Un kamikaze suivi de trois autres bombes ont explosé dans l’enceinte du bâtiment. Les assaillants sont ensuite entrés dans l’ambassade. L’opération a duré plus de quatre heures. Les auteurs de l’attentat ont tous été abattus, les diplomates et le personnel ont été évacués. L’attaque a fait pour l’instant un policier blessé.

Ce qu’en dit Paris Match

Ce qu’en dit Le Point

Ce qu’en dit RFI

  • RUSSIE : Contre les nouvelles sanctions de Washington, Moscou renvoi 755 diplomates américains

Les parlementaires américains font passer un texte de sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord pour « atteinte à ses intérêts ». L’Iran et la Corée du Nord sont accusés de leurs tirs de missiles. La Russie quant à elle est visée pour son ingérence et ses pirates dans l’élection présidentielle américaine de novembre dernier. Les représailles des parlementaires américains se font dures et déplaisent fortement à la Maison Blanche qui œuvre beaucoup, depuis l’administration Trump, à un rapprochement avec le Kremlin. Mais le texte des parlementaires prévoit un dispositif inédit, ces derniers s’arrogent le droit de s’interposer si jamais le président Donald Trump revient sur les sanctions contre la Russie. En conséquence de ces sanctions, Vladimir Poutine a annoncé le renvoi de pas moins de 755 diplomates américains, du territoire russe.

Ce qu’en dit L’Obs

Ce qu’en dit Le Figaro

  • POLOGNE : l’Union Européenne engage une procédure de sanction contre la réforme judiciaire

Ce samedi 29 juillet, la Commission Européenne a annoncée l’ouverture d’une procédure d’infraction à l’encontre de la Pologne. En cause la réforme très controversée du système judiciaire polonais… Non seulement la réforme est très contestée par l’opinion publique polonaise, faisant sortir des milliers de Polonais dans la rue pour manifester… Mais elle est également qualifiée de contraire aux principes défendus par la communauté des États européens, notamment pour ses mesures discriminatoires avec des âges de départ à la retraite différents pour les hommes et les femmes, et bien d’autres points détaillés ici. Bruxelles donne un mois à Varsovie pour réagir, mais la présidence polonaise pose la question de l’ingérence de l’UE dans un domaine qui devrait relever de la souveraineté nationale. « La Commission s’efforce de trouver des prétextes pour prouver qu’elle est compétente sur des questions sur lesquelles, très clairement, elle ne l’est pas. » a ainsi déclaré Krzysztof Szczerski, chef de cabinet du président Andrzej Duda, à l’agence de presse Polska Agencja Prasowa (PAP).

Ce qu’en dit Le Monde

Ce qu’en dit France 24

  • SUÈDE : Remaniement gouvernemental après un scandale de fuites de données

Le Royaume de Suède est secoué par les révélations d’une fuite de données confidentielles, vers des informaticiens tchèques et serbes. À la suite d’un contrat, mal ficelé entre l’Autorité des transports suédois et deux filiales d’IBM basées en République Tchèque et en Serbie, la Suède a ouvert les vannes à des centaines de milliers de données à la fois sur la population suédoise mais aussi des données beaucoup plus secrètes du gouvernement. Le contrat avait pour objet d’externaliser les évaluations pour les demandes de permis de conduire. Seuls les casiers judiciaires des suédois et le listing des individus suspectés de crimes devaient être communiqués. Or il vient d’être révélé que ces deux filiales d’IBM eurent accès aux identités des agents secrets opérants en Suède et à l’étranger et les échanges entre 34 agences gouvernementales sur l’Intranet du gouvernement de Suède… le tout sans le moindre contrôle.  Il s’agit d’une véritable crise politique qui ébranle encore plus le gouvernement actuel, de coalition social-démocrate et écologiste, qui est déjà minoritaire au Parlement suédois. L’opposition a par exemple d’ores et déjà appelée à un vote de défiance contre le gouvernement actuel. Mais le Premier Ministre Stefan Löfven a refusé de lancer des élections législatives anticipées.

Ce qu’en dit Libération

Ce qu’en dit L’Express

  • TUNISIE : Adoption d’une loi historique contre les violences faites aux femmes

La Tunisie vient de faire passer une loi historique pénalisant toutes les formes de violences faites à l’encontre des femmes. Elle a été votée à l’unanimité par les 146 députés présents (sur les 217 députés élus). La loi reconnait tout d’abord toutes les formes de violences faites aux femmes : physiques, sexuelles mais aussi psychologiques, économiques et morales. Elle prévoit des peines de prison définies au cas par cas. Elle abroge également un article du Code pénal qui permettait à un violeur d’échapper aux poursuites de la justice en épousant sa victime.

Ce qu’en dit Jeune Afrique

Ce qu’en dit Le Monde

  • LIBYE : Un cessez-le-feu entre des factions et des élections prévues au printemps 2018

A l’initiative du président Emmanuel Macron, le Premier ministre de l’union nationale libyenne Fayez al-Sarraj et le chef militaire Khalifa Haftar se sont réunis près de Paris le mardi 25 juillet afin de trouver un consensus sur la situation en Libye. La visite a abouti à une déclaration commune en dix points. L’adoption d’un cessez-le-feu révocable en cas de menace terroriste et une élection présidentielle qui se déroulerait “au printemps prochain”.

Ce qu’en dit Le Courrier International

Ce qu’en dit Le Figaro

Ce qu’en dit France Culture

  • ECOLOGIE : “Jour du dépassement de la Terre”

Depuis le mercredi 2 août 2017 l’humanité a consommé l’ensemble des ressources fossiles que la Terre peut produire en un an. Donc jusqu’à la fin de l’année, l’humanité vit à crédit. D’après l’ONG Global Footprint Network, il faudrait l’équivalent de 1,7 planète pour combler la consommation de nos besoins en ressources naturelles.  

Ce qu’en dit Science et Avenir

Ce qu’en dit Rolling Stone

Ce qu’en dit Futura Sciences

 

FRANCE

  • POLITIQUE : WikiLeaks rend public plusieurs mails de campagne de Macron

L’ONG Wikileaks a publié 31 juillet plus de 70 000 mails du candidat Emmanuel Macron et de son équipe de campagne. Le groupe a pu certifier l’authenticité de 21 075 mails appartenant réellement au président de la République. Il a été mis à disposition des internautes un moteur de recherche pour y faire le tri. Ces messages n’ont cependant pas révélé de scandale.

Ce qu’en dit VSD

Ce qu’en dit Le Dauphiné

Ce qu’en dit Le Monde

  • CRISE MIGRATOIRE  : Emmanuel Macron va créer des “hotspots” en Libye

En déplacement à Orléans, le chef de l’Etat a annoncé jeudi 27 juillet la création de centres d’examen en Libye pour étudier les demandes d’asiles des migrants afin d’éviter les risques de traversée de la Méditerranée. La création prévue “dès cet été” se fera avec ou sans l’approbation de l’Europe et si “les conditions sont réunies”. Le président “ne veut plus personne dans les rues” et loger “dignement” les migrants.

Ce qu’en dit Marianne

Ce qu’en dit Les Echos

Ce qu’en dit L’Obs

  • TERRORISME : Commémoration de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray

Une cérémonie a été organisé, mercredi 26 juillet, en hommage au père Hamel, mort sous les coups de deux terroristes l’an dernier. La messe a débuté à 9 heures en présence du chef de l’Etat et de représentants du conseil français du culte musulman. Emmanuel Macron s’est exprimée sur cet attentat symbolique lors d’une courte allocution.

Le pape François a aussi rendu hommage au père Hamel en postant un message en français sur son compte Instagram.

Ce qu’en dit La Croix

Ce qu’en dit La Dépêche

Ce qu’en dit Paris Normandie

  • MÉDIAS : Amende de trois millions d’euros pour la séquence homophobe dans TPMP

Après que le CSA ait privé de publicité l’émission Touche pas à mon poste pendant trois semaines, le gendarme de l’audiovisuel a condamné, mercredi 26 juillet, la chaîne C8 à trois millions d’euros d’amende pour une séquence homophobe. Diffusé en mai dernier, le présentateur Cyril Hanouna a créé la polémique avec un sketch où il piégeait des hommes homosexuels en direct. Le CSA a totalisé près de 47 000 plaintes pour ce canular.

Ce qu’en dit Voici

Ce qu’en dit Les Inrocks

Ce qu’en dit L’Express

 

  • SPORT : Hystérie sur le transfert du joueur de football Neymar au PSG

Le joueur Neymar a officiellement quitté, jeudi 3 août, le club de football FC Barcelone dans lequel il évoluait pour entrer au Paris Saint-Germain. Quelques jours avant, la Liga espagnole avait rejeté le chèque du PSG pour libérer l’attaquant brésilien du contrat avec le club espagnole. Le joueur a lui-même payé la modique somme de 222 millions d’euros à la Liga espagnole pour sa “clause libératoire”. Le joueur a signé pour cinq ans auprès du club français, il toucherait 30 000 euros net par saison. Emmanuel Macron et les fans de foot ont salué cette arrivée.

Ce qu’en dit Foot Mercato

Ce qu’en dit Le Courrier International

 

 

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin