REVUE DE PRESSE : Rohingyas, Bombe H, Ouragan Irma… La Semaine en Bref #56

REVUE DE PRESSE : Rohingyas, Bombe H, Ouragan Irma… La Semaine en Bref #56
  • CORÉE DU NORD : Pyongyang affirme avoir développé la bombe H pour missile

La télévision nord-coréenne a affirmé dimanche dernier que le pays a testé avec succès la bombe à hydrogène, aussi appelé bombe thermonucléaire. Cette annonce a provoqué un véritable tollé. La communauté internationale a unanimement condamné le régime de Kim Jong-un. Donald Trump a quant à lui promis “une réponse militaire massive” si la Corée du Nord venait à menacer un pays. Plusieurs spécialistes ont émis quelques doutes à la capacité de la Corée du Nord à développer cet engin.

 

  • ETATS-UNIS : Donald Trump supprime le plan d’aide aux migrants clandestins

Le président américain a décidé de mettre fin au programme « Dreamers ». Barack Obama avait créé ce programme en 2012 pour donner un délai de grâce aux immigrés. « Dreamers » permettait ainsi à environ 800 000 jeunes immigrants arrivés clandestinement dans le pays de rester aux États-Unis. Plusieurs dizaines de dirigeants des plus grandes entreprises américaines : Amazon, Apple, Facebook, eBay, Microsoft… ont envoyé une lettre ouverte à Donald Trump pour le mettre en garde contre une perte économique de 460,3 milliards de dollars pour le PIB américain s’il retirait définitivement le programme.

 

  • SYRIE : l’armée syrienne avance contre Daesh

L’armée syrienne a récemment progressé vers la ville de Deir Ezzor (dans l’est du pays), une enclave gouvernementale qui est assiégée depuis trois ans par le groupe État Islamique. La Russie a joué un rôle très important dans cette avancée, assurant depuis le mois de mai une couverture aérienne permanente aux troupes syriennes par leurs hélicoptères et leurs avions, et bombardant les positions du groupe État Islamique. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) estime qu’il y a encore plus de 150 000 civils qui vivent dans cette région. Ils sont ravitaillés au fi des parachutages de produits alimentaires et de médicaments, des avions russes et syriens.

 

  • CLIMAT : L’ouragan Irma ravage les caraïbes

La gigantesque tempête Irma est passée ce mardi 5 septembre en catégorie 5, le plus haut niveau d’alerte,  et a ravagé les Caraïbes durant cette semaine. Les Antilles ont été placées en alerte rouge, des milliers d’évacuations ont été faites notamment à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. Les autorités déplorent à ce jour 18 morts dont 9 en territoire français, une centaine de blessés et plusieurs disparus. Les dégâts sont estimés à plusieurs milliards de dollars. En France, le Premier ministre a ouvert une cellule  interministérielle de crise avec le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. L’ouragan Irma a rétrogradé en catégorie 4 et progresse en ce moment vers la Floride, près de 6 millions de personnes ont été évacuées, l’Etat est placé en alerte rouge.

 

  • BREXIT : Londres serre encore plus la vis aux ressortissants européens

Selon le quotidien britannique The Guardian, le gouvernement du Royaume-Uni compte drastiquement restreindre la liberté de circulation des Européens en Angleterre. Avec le Brexit, les ressortissants de l’Union Européenne devront présenter leur passeport pour entrer sur le territoire britannique et ne pourront plus s’y installer plus de deux ans, et ce à compter de mars 2019. Seules les personnes occupant des emplois « hautement qualifiés » pourront bénéficier d’un permis de séjour plus long, mais pas plus de trois à cinq ans. Au-delà d’un séjour de trois à six mois, tous les Européens devront se munir d’une carte de résident biométrique, qui leur sera exigée pour accéder aux services publics. Toutefois cette carte ne sera pas délivrée aux chômeurs ni en dessous d’un revenu minimum. Ce dispositif du Brexit vient définitivement rompre l’un des principes fondateurs de l’Union Européenne, la libre circulation et la non-discrimination des hommes dans les pays de l’UE.

 

  • BIRMANIE : crise humanitaire et accusation de nettoyage ethnique…le prix Nobel de la Paix sort de son silence sur la situation des Rohingyas

Le Prix Nobel de la Paix birman, Aung San Suu Kyi, est enfin sorti de son silence sur la situation que la minorité rohingya subie dans son pays. Au cours d’un échange téléphonique avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, elle a dénoncé un « iceberg de désinformation ». En 11 jours, selon l’ONU, près de 125 000 rohingyas ont fui les violences qu’ils subissent en Birmanie et se sont réfugiés dans le Bangladesh voisin. La minorité musulmane des rohingyas souffre depuis plusieurs années de violences et de discriminations de la part du gouvernement birman. Du fait de leur religion, ils sont considérés comme apatrides et n’ont pas accès aux services publics que ce soit l’éducation, la santé… et même le marché de l’emploi. Toutefois, depuis le 25 août dernier une révolte a éclaté de la part d’un groupe rebelle, l’Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA) contre des dizaines de postes de police. La répression par l’armée birmane a été rude et au total on compte 400 morts, dont 370 « terroristes » rohingyas.

 

  • GUERRE CIVILE EN SYRIE : l’ONU reconnaît Bachar el-Assad responsable d’une attaque chimique contre des civils

Ce mercredi l’ONU a annoncé pour la première fois qu’elle reconnaissait le gouvernement syrien de Bachar el-Assad responsable d’une attaque chimique. L’attaque en question concerne l’attaque au gaz sarin qui avait visé la localité de Khan Cheikhoun le 04 avril dernier et qui avait fait 87 morts, dont essentiellement des civils, 28 enfants et 23 femmes. Le gouvernement syrien avait été dès le départ visé comme responsable de ce désastre humanitaire, ce qu’il a par la suite nié répliquant qu’il n’y avait encore aucune preuve tangible. Suite à une enquête des Nations Unies, le rapport a conclu que « le gouvernement continue de viser délibérément des civils, y compris avec des armes chimiques, réfugiés dans les zones contrôlées par l’opposition“.

 

  • ESPAGNE : Catalogne veut organiser un référendum en vue d’une indépendance, la Cour constitutionnelle riposte

Quelques semaines après les attentats de Barcelone, le Parlement catalan a voté, mercredi 6 septembre, une loi prévoyant pour le 1er octobre un référendum d’autodétermination en Catalogne. Avec cette loi, les séparatistes veulent contourner l’opposition ferme du gouvernement espagnol. A cette annonce, Madrid a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle le lendemain du vote. Celui-ci a été validé. La loi en vigueur en Catalogne est donc suspendue pendant cinq mois jusqu’à ce que la Haute Cour statue dessus.

 

  • ETATS-UNIS : La justice américaine élargit l’accès au territoire pour quelques réfugiés

La cour d’appel de San Francisco a rejeté, jeudi 7 septembre, le décret migratoire mise en place par l’administration Trump en janvier dernier. Suite à une décision de justice à Hawaï allant de ce sens, le gouvernement américain avait fait appel de cette décision. Les juges de San Francisco ont rendu leur verdict et ont considéré que refuser des réfugiés sur le territoire américain, alors que leurs demandes avaient été validées, provoquerait un “dommage” pour les agences spécialisées et mettrait ces individus en danger. Près de 24 000 réfugiés pourront donc entrer sur le territoire américain.

 

  • CULTURE : Décès de Pierre Bergé

L’homme d’affaires et mécène Pierre Bergé est décédé vendredi 8 septembre des suites d’une longue maladie à l’âge de 86 ans. Né en 1930, n’ayant pas de diplôme, il débute en tant que courtier de livres à Paris. En 1960, il fonde avec le grand couturier et son compagnon Yves Saint Laurent la maison de couture éponyme. Ils sont l’un des premiers couples homosexuels à s’afficher publiquement. Très influent dans le monde de la mode, il participe à la démocratisation des études de mode en créant l’institut français de la mode en 1974. Citoyen engagé, il a soutenu publiquement Emmanuel Macron lors de la présidentielle et plusieurs associations notamment Sidaction. Admirateur du monde journalistique, il était notamment propriétaire du quotidien Le Monde.

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin

Hits: 367