La 8ème journée de Ligue 1 Conforama décryptée !

La 8ème journée de Ligue 1 Conforama décryptée !

Paris s’envole, Monaco piétine, drame dans l’enceinte du stade d’Amiens, Sorb’on fait un retour pour vous sur cette huitième journée de ligue 1 Conforama.

Paris écrase Bordeaux 6-2

On l’annonçait comme un choc. Il a tourné à la correction. Le duel tant attendu qui opposait le Paris Saint Germain aux Girondins de Bordeaux, les deux équipes encore invaincues cette saison avant ce match, a tourné au cauchemar pour les Girondins, tombés face à une équipe absolument injouable. Cueillis à froid dès la 5ème minute de jeu après un coup franc de Neymar dont lui seul a le secret, Bordeaux s’enfonce et sera mené 3-0 après seulement 21 minutes de jeu. En effet, après un mouvement collectif de grande classe, Edinson Cavani bien servi par Neymar, trompe parfaitement Benoit Costil, le portier Bordelais (2-0, 12ème). Puis, quelques minutes plus tard, c’est Thomas Meunier qui y ajoute son grain de sel, qui bénéficiant d’un raté de Mbappé aux allures de feinte, vient surprendre Costil (3-0, 21ème).

Le match aurait presque pu être relancé puisque Bordeaux a réduit le score (3-1, 31ème) grâce à Sankharé, mais c’était sans compter sur l’irrésistible Neymar qui anéantira tout espoir adverse, en s’offrant un doublé sur pénalty (4-1, 39ème). Draxler quant à lui a remis tout le monde d’accord sur les critiques le concernant en fusillant le portier girondin d’une splendide reprise de volée (5-1, 45ème). Bordeaux est rentré aux vestiaires K-O debout.

La seconde mi-temps aura été plus calme, avec un but de chaque côté, de Mbappé (6-1, 58ème) pour le PSG, et de Malcolm sur pénalty (6-2, 90ème). Avec cette victoire, Paris s’échappe seul en tête du classement, avec 3 points d’avance sur son dauphin, Monaco, et égale le record historique de l’AS Saint-Etienne 1969-1970 avec 27 buts marqués en 8 journées. De l’autre côté, cette lourde défaite n’enlève en rien le bon début de saison de Bordeaux, il s’agira simplement d’oublier au plus vite cette parenthèse.

Drame à Amiens, de nombreux blessés

Samedi soir, Amiens recevait le LOSC Lille lors d’un match qui comptait pour la 8ème journée de Ligue 1, au stade de la Licorne. Ordinaire. Ainsi dès le quart d’heure de jeu, suite à une ouverture du score lilloise, les supporters nordistes ayant fait le déplacement voulaient manifester leur joie et se dirigent nombreux vers la barrière séparant la tribune de la pelouse. Mais alors que l’euphorie règne, la barrière de sécurité cède, et près de cinquante supporters du LOSC chutent brutalement d’un mètre cinquante de haut.

Le bilan n’est pas négligeable, puisque l’on compte 29 blessés, dont 5 graves, la plupart étant touchés à l’abdomen, au thorax, et au crâne. L’arbitre a été contraint d’arrêter la rencontre. Si à chaud, Bernard Joannin, le Président d’Amiens mettait avant tout l’accent sur le comportement incontrôlé, et excité des supporters lillois, il s’est ensuite exprimé de façon plus nuancée : « Loin de moi l’idée de porter une responsabilité à qui que ce soit. J’attends avec impatience les résultats de l’enquête pour avoir une vision plus claire de cet incident » (RMC). Quoiqu’il en soit, le stade de la Licorne est pour l’instant fermé, connu pour des travaux de rénovation, le stade était-il aux normes ? Pas d’inquiétude à ce niveau pour la Ligue de football, bien qu’une réflexion doit avoir lieu dans le but d’assurer à l’avenir la sécurité des supporters.

Pour en savoir plus sur cet évènement : Amiens et Lille, Huitième journée de la ligue 1 : le match qui vire au drame

Sale semaine pour Monaco

La semaine avait débuté de la pire des manières pour les Monégasques. Comme lors de la finale de Ligue des Champions 2003, Monaco s’est inclinée 3-0 face au FC Porto à domicile, le club du rocher se retrouve pour l’instant en dernière position de son groupe. Mal embarqués.
Cependant le championnat aurait pu rassurer les troupes de Leonardo Jardim, mais loin de là puisque Monaco a été tenue en échec par Montpellier 1-1, de nouveau à domicile. Si Radamel Falcao avait ouvert le score (1-0, 38ème), Camara du côté montpelliérain est venu égaliser en toute fin de match pour permettre à son équipe d’arracher le point du match nul. Une semaine à oublier pour l’ASM qui reste tout de même deuxième du championnat. Le club héraultais en revanche vient de tenir en échec Paris et Monaco à une semaine d’intervalle. Solide.

Le choc de la Méditerranée

Match alléchant sur le papier, confirmé sur la pelouse. Ce dimanche soir est venu s’abattre une avalanche de buts à l’Allianz Riviera, l’enceinte de l’OGC Nice, où Niçois et Marseillais se mesuraient dans un choc méditerranéen. Après le quart d’heure de jeu, la rencontre s’annonçait plus que tranquille pour les locaux, devant à la marque avec deux buts d’écart, grâce à des réalisations de Balotelli et Seri.

Toutefois, après un début de match raté, les Phocéens ont su faire basculer la rencontre et prendre le dessus sur la défense azuréenne. En effet, l’OM rejoignait les vestiaires en menant 3-2, grâce à un doublé de Lucas Ocampos et un but contre son camp du malheureux Lees-Melou. En seconde période, Luiz Gustavo met alors son équipe à l’abri (2-4, 48ème), avant d’être exclu, ses coéquipiers finiront à dix, peu importe ils ont pu compter sur un très bon Steve Mandanda, détournant notamment un pénalty en fin de match. Marseille grimpe sur le podium, et revient à trois points de l’ASM, Nice reste scotchée en milieu de tableau.

Les autres rencontres de la 8ème journée

Dans les autres matchs de cette journée, la belle opération a été réalisée par le FC Nantes. En effet les Canaris sont parvenus à s’imposer face à Metz sur la plus petite des marches 1-0. Le seul but de la rencontre a été inscrit par Sala à la troisième minute, Nantes signe là sa quatrième victoire consécutive et s’invite dans le Top 4. La formation messine, quant à elle, est toujours lanterne rouge.

Enfin, match complètement fou au stade Raymond Kopa d’Angers où le SCO et l’Olympique Lyonnais se sont quittés sur un score de 3-3. L’OL a pourtant mené 3-1 jusqu’à un peu moins de l’heure de jeu, puis Toko Ekambi et Traoré ont permis aux Angevins de revenir au score en l’espace de neuf minutes, tout cela facilité notamment par l’expulsion discutable de Marcelo (50ème). Lyon gâche deux points et se retrouve 8ème au classement.

 

Les résultats complets :

Monaco 1-1 Montpellier
Paris SG 6-2 Bordeaux
Dijon 1-1 Strasbourg
Guingamp 1-1 Toulouse
Nantes 1-0 Metz
Rennes 0-1 Caen
Amiens 0-1 Lille (match arrêté)
Troyes 2-1 Saint-Etienne
Angers 3-3 Lyon
Nice 2-4 Marseille