Affaire Weinstein, Brexit, Unesco, Turquie… La Semaine en bref #61

Affaire Weinstein, Brexit, Unesco, Turquie… La Semaine en bref #61
  • FRANCE : Emmanuel Macron s’engage à accueillir 10 000 réfugiés d’ici deux ans

Emmanuel Macron s’est engagé à accueillir quelques 10 000 réfugiés en France d’ici 2019. Le gouvernement compte donc ouvrir d’ici les deux prochaines années 10 000 places de droit d’asile. Parmi elles, 3 000 seraient réservées au Tchad et au Niger. Toutefois, il s’agit de quotas de réfugiés que la France n’accueillerait pas lors de leur arrivée sur le territoire, mais qu’elle irait en quelque sorte chercher. Ainsi, pour « prévenir un afflux de migrants économiques » non-éligibles au droit d’asile, la France va lancer des missions d’identification de demandeurs d’asile… Ces missions vont commencer au Niger et au Tchad « dans les prochaine semaines ». Elles seront basées sur des listes proposées par le Haut-Commissariat de l’ONU sur les réfugiés (HCR).

Ce qu’en dit Le Monde
Ce qu’en dit RFI

  • BREXIT : les négociations bloquent sur les frontières et les douanes

La mise en place du divorce Royaume-Uni/Union Européenne vit sa première difficulté avec la question des frontières. En effet, la frontière et les règles douanières entre le République d’Irlande, qui fait partie de l’UE, et l’Irlande du Nord, rattachée au RU, n’ont pas encore été résolues. Et alors que les négociations  pataugent la Première Ministre Theresa May a réaffirmé sa volonté de créer « un nouveau partenariat, profond et spécial » entre son pays souverain et l’UE. Un enthousiasme qui n’est pas spécialement partagé par sa population, ni par son parti. Son Ministre des Affaires Etrangères rêverait de prendre sa place, et au niveau de l’Union Européenne, les 27 pays membres restent prudents.

Ce qu’en dit Libération
Ce qu’en dit Le Figaro

  • ENVIRONNEMENT : L’administration Trump veut abroger le plan climat d’Obama

Le chef de l’Agence Américaine de la Protection de l’Environnement (EPA) a signé, mardi  10 octobre une série de mesures. Ces dernières visent à limiter l’action du plan climat proposé par la précédentKenyae administration en 2015. Trump tente de mettre à exécution une de ses promesses phares de campagnes : abroger le “Clean power plan”. Il visait à réduire l’émission de gaz à effet de serre de 32% d’ici 2030 et la fermeture de plusieurs centrales nucléaires.

Ce qu’en dit Sciences et Avenir
Ce qu’en dit Le Point

  • KENYA : Retrait du seul opposant politique Raila Odinga à la présidentielle

Le candidat de la coalition de l’opposition National Super Alliance (NASA), Raila Odinga, a retiré sa candidature à la présidentielle mardi 10 octobre laissant pour seul candidat en lice le président sortant Uhuru Kenyatta. Le leader de l’opposition a assuré qu’il a pris cette décision en “tenant compte des intérêts du peuple du Kenya”. A la suite de cette annonce, des milliers de Kényans ont manifesté à Nairobi et dans l’ouest du pays. Le scrutin se déroulera le 26 octobre prochain.  

Ce qu’en dit JeuneAfrique
Ce qu’en dit Libération

  • RUSSIE : Moscou dénonce une présence américaine près de ses frontières

Ce jeudi, le Kremlin a publiquement dénoncé la présence de brigades militaires américaines au niveau de ses frontières avec la Pologne et les Pays Baltes. Ainsi, Pologne, Lettonie, Lituanie et Estonie, tous membres de l’OTAN, tenaient précédemment une présence militaire au niveau de ses frontières par crainte d’une « menace russe », en accord avec l’Acte fondateur OTAN-Russie signé en 1997. Dans les faits, la 3ème brigade blindée devait remplacer les soldats de la 2ème brigade blindée, mais finalement les deux troupes sont toujours en poste. Et c’est justement cette présence de troupe supplémentaire que dénonce Moscou.

Ce qu’en dit Le Point
Ce qu’en dit Ouest France

  • TURQUIE : Human Rights Watch dénonce des tortures commises par la police

Ce jeudi, l’ONG Human Rights Watch (HRW) a publiquement condamné la Turquie pour utilisation de la torture dans ses centres de détentions. Hugh Williamson, directeur de la division Europe et Asie centrale à HRW a urgemment ordonné au gouvernement turc de mettre fin à ces exactions et à ces abus qui sont commis dans les locaux de la police. « Nous avons passé des mois à documenter un nombre de cas très sérieux de gens torturés par la police il s’agit de personnes accusées de terrorisme ou d’avoir participé au coup d’etat militaire, elles ont été battues, agressées sexuellement ou déshabillées et menacées ». Depuis cette tentative de putsch en juillet 2016, pas moins de 50 000 personnes ont été arrêtées en Turquie, et plus de 140 000 ont été limogées ou suspendues de leurs postes, en particulier des fonctionnaires, des cadres de l’armée, des universitaires etc.

Ce qu’en dit Le Point
Ce qu’en dit RFI

  • SYRIE : l’ONU enquête sur les armes chimiques

L’ONU a dépêché des enquêteurs en Syrie pour enquêter sur les attaques à l’arme chimique. Les enquêteurs doivent se rendre sur la base militaire aérienne loyaliste d’Al-Chaayrate, qui est accusée d’être responsable de l’attaque chimique contre la localité de Khan Cheikhoun. Le 4 avril dernier, un raid aérien s’était abattu contre la petite ville de Khan Cheikhoun, contrôlée par des rebelles et des djihadistes. L’attaque a fait près d’une centaine de morts, dont beaucoup de civils et une trentaine d’enfants. Les enquêteurs de l’ONU doivent remettre leur rapport le 26 octobre prochain, sur l’implication ou non du régime syrien dans cette attaque.

Ce qu’en dit Le Figaro
Ce qu’en dit L’Orient-Le Jour

  • NUCLÉAIRE : Donald Trump fragilise l’accord sur le nucléaire iranien

Le président Trump a remis en cause cette semaine les engagements pris avec l’Iran en 2015 sur le nucléaire. Il a décidé ce vendredi 13 octobre de ne pas certifier l’accord. Le “Plan d’action conjoint” (JCPOA) est un accord entre les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, l’Allemagne et l’Iran. Il lève plusieurs sanctions prises contre l’Iran et empêche l’Iran de se doter de la bombe atomique.  Cependant, le président américain ne s’est pas retiré de l’accord pour autant.   

Ce qu’en dit Le Monde
Ce qu’en dit Les Echos

  • INTERNATIONAL : Les Etats-Unis et Israël quittent l’UNESCO

Les Etats-Unis ont claqué la porte à l’organisation des Nations Unies pour l’Education, les Sciences et la Culture (UNESCO) jeudi 12 octobre. Cette décision intervient après plusieurs mois de désaccord entre le pays et l’organisation mondiale. Des mesures prises par l’institution ont été jugée “anti-israélienne” par les Etats-Unis. Israël compte aussi emboîter le pas aux Américains en quittant l’Unesco. Les Etats-Unis avaient déjà quitté l’Unesco en 1984. La sortie entrera en vigueur le 31 décembre 2018.

Ce qu’en dit Sorb’on
Ce qu’en dit RFI
Ce qu’en dit The Times of Israël

  • SCANDALE :  Affaire Weinstein à Hollywood

Un scandale sexuel a éclaté dans la sphère hollywoodienne. Les journaux New-York Times et The New-Yorker ont révélé mardi 10 octobre que le célèbre producteur américain Harvey Weinstein serait l’auteur de plusieurs agressions sexuelles voire même de viols. Les faits s’étendent sur trois décennies et sur plusieurs personnes. Ces articles ont fait délier les langues, plusieurs acteurs et actrices comme Angelina Jolie ou Meryl Streep ont déclaré avoir été harcelé sexuellement par le “faiseur d’Oscar”. Quatre actrices affirment avoir été violées par ce dernier. Le conseil d’administration de sa propre maison de production l’a licencié. Une enquête a été ouverte et s’étend en Grande-Bretagne.

Ce qu’en dit Sorb’on
Ce qu’en dit Le Huffington Post
Ce qu’en dit Paris Match

 

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin

Hits: 478