Rencontre avec “elle” du film Elle et lui

Rencontre avec “elle” du film Elle et lui

Sorb’on a rencontré pour vous Mathilde Garrett, étudiante à Sorbonne Paris 1, et actrice principale du court-métrage Elle et Lui, de Maxime Grandjean et Benjamin Hypnose.

Bonjour Mathilde, présente-toi un peu.

Je m’appelle Mathilde, j’ai bientôt 20 ans, je suis étudiante en cinéma à la Sorbonne, je suis comédienne et je fais aussi de la réalisation.

Peux-tu nous parler de ton expérience de comédienne ?

Je suis dans une troupe de théâtre, j’ai participé à des courts-métrages étudiants et j’ai une chaîne Youtube où je poste mes réalisations. Récemment, j’ai contribué à trois projets plus conséquents : un clip musical, Idole de Mister Yéyé (disponible ici), et deux courts-métrages, Sans un Bruit (retrouvez-le ici) et Elle et Lui (rendez-vous ici), tous deux réalisés par Maxime Grandjean et disponibles sur Youtube.

Elle et Lui est sorti tout récemment sur Youtube, est-ce que tu peux nous parler de ce projet ?

Ce court-métrage raconte une histoire d’amour, du début à la fin. L’idée est venue à Maxime Grandjean notamment grâce à La La Land. La romance est un classique qu’il n’avait pas encore traité, c’était l’occasion de le faire. Ce qui est amusant, c’est qu’à la base, ce court-métrage était une idée en l’air et qu’aujourd’hui c’est le plus gros projet de sa chaîne. C’est son œuvre la plus longue (19 minutes) et elle représente énormément de travail. On a tourné sur trois jours entiers, et la postproduction a demandé beaucoup de temps.

Qu’est-ce qui fait la particularité de ce court-métrage ?

L’une des particularités de ce film c’est d’abord qu’il traite d’une romance hétéro, mais les deux protagonistes, joués par mon meilleur ami et moi, sont tous les deux homos dans la vraie vie. C’était un pari, mais ça s’est très bien passé puisque j’ai l’habitude de jouer avec Ilhan (Lui, dans le film). On s’entend très bien et ça se ressent à l’écran.

Ensuite, il y a le fait que beaucoup de choses aient été modifiées dans la réalisation entre le début du projet et son résultat final. On a retravaillé des répliques et on a laissé une grande place à l’improvisation. Par exemple, la scène de la dispute entre Ilhan et moi est totalement improvisée. Et puis, on peut surtout saluer le travail technique ; la colorimétrie est très belle, les plans sont beaux et les extraits de films cultes intégrés dans les moments cruciaux de la relation entre Elle et lui rendent le tout très poétique. Il y a une sorte de mise en abyme, de la fiction dans la fiction, et ça permet paradoxalement de rendre les personnages plus réels.

As-tu des anecdotes amusantes au sujet du tournage ?

Oui, plusieurs même ! Tout d’abord, dans le film, il y a une scène au bar où je m’étouffe avec mon cocktail. Ce n’est pas de la comédie, je m’étouffais vraiment. On était vers la fin du tournage, j’étais épuisée. Maxime et Benjamin (le coréalisateur) ont décidé de garder ce plan parce qu’ils le trouvaient drôle.

Une deuxième anecdote. Le personnage de mon ex dans le film a été joué par notre perchman, qu’on surnomme Turtle. Et il se débrouille bien sachant que c’est son premier essai devant la caméra. Enfin, il y a un caméo discret de Maxime Grandjean dans le film, on le voit presque en transparence à un moment donné.

As-tu d’autres projets à venir dans la veine d’Elle et Lui ?

Oui, plusieurs. J’ai mon propre court/moyen-métrage que je dois réaliser pour mes cours, et qui sera disponible sur Youtube dans l’année 2018 si tout se passe bien. J’ai aussi d’autres projets à venir avec Maxime.

Est-ce que tu aurais des conseils pour les étudiants souhaitant se lancer dans le cinéma ?

Il faut pratiquer, beaucoup. Il faut faire son expérience soi-même pour apprendre à éviter le plus d’erreurs possibles tout seul. Pourquoi pas créer un collectif de potes ou un atelier de passionnés de cinéma pour établir des projets. Le matériel n’a pas trop d’importance au début, il s’agit vraiment de s’expérimenter.

Le théâtre peut aider pour apprendre la comédie et la mise en scène, mais théâtre et cinéma sont deux exercices très différents. Au théâtre, c’est du one-shot et devant des dizaines de personnes. Au cinéma, c’est plus intimiste et il y a beaucoup de travail en postproduction. Youtube est une bonne plateforme pour partager son travail, mais aussi un bon tremplin pour se faire un nom. Cette année j’ai eu beaucoup d’opportunités grâce à ma participation dans le clip Idole de Mr Yéyé, c’est ce qui m’a propulsée. Je pense qu’une part de l’avenir du cinéma peut se jouer sur Youtube.

Dernière chose et pas des moindres, quel est le nom du bar présent dans le film ? Il a l’air génialC’est l’Apérock, un bar très sympa avec des soutiens-gorges au plafond et une super ambiance. Je vous conseille le shot à la madeleine.

Le mot de la fin

Elle et Lui est un petit bijou de film, grandiose dans sa simplicité, qui donne envie de se lancer dans l’aventure du cinéma. N’hésitez pas à aller le découvrir si ce n’est pas déjà le cas. On espère bientôt revoir sur nos écrans Mathilde Garrett et Ilhan Vieira, deux acteurs au grand potentiel. Merci à Mathilde pour avoir donné de son temps et bravé les intempéries pour Sorb’on.

crédit photo : Elle et lui, Maxime Grandjean