Rencontre avec un grand sportif en toute simplicité

Rencontre avec un grand sportif en toute simplicité

Sorb’on a rencontré pour vous en exclusivité Benjamin Macé, 28 ans, ancien athlète bordelais des Jeux Olympiques de Vancouver et de Sotchi (patinage de vitesse). Il a récemment participé à l’émission Secret Story 11, diffusée sur NT1. Zoom sur un passé riche en expériences et sur un futur prometteur…

Bonjour Benjamin, merci de m’accorder de ton temps pour cette interview. Tu possèdes un très beau parcours sportif. Tu as notamment participé aux Championnats du Monde en 2015 et aux Jeux Olympiques de Vancouver et de Sotchi. Cela a dû te demander un travail de dur labeur. Quelles ont été tes motivations pour atteindre ce niveau ? 

Tout d’abord, merci pour cette interview. Lorsque j’ai commencé le patinage de vitesse sur glace, j’avais déjà l’ambition de participer aux Jeux Olympiques. Cela a été ma motivation première et de là en a découlé toutes les actions et décisions que j’ai dues prendre pour arriver à mes objectifs.

Comment as-tu vécu ces années-là ? En gardes-tu une expérience enrichissante ?

Ces années ont été extrêmement formatrices. Le sport de haut niveau est une formidable école de vie. J’encourage chaque jeune athlète, peu importe leur sport, à aller jusqu’au bout de leurs projets et objectifs, même au détriment de certaines activités. Malheureusement, mon sport n’était pas très développé. J’ai dû m’exiler pour bénéficier des meilleures conditions d’entraînement et pour poursuivre mes rêves. Ainsi, j’ai mis un terme à mon parcours scolaire. J’ai décidé de me consacrer uniquement à ma carrière sportive malgré la précarité que cela engendrait.

Avec le recul c’est le meilleur choix que j’ai pu faire. Cela m’a permis de voyager bien plus que je n’aurais pu le faire avec n’importe quel métier, apprendre l’anglais de la meilleure des façons, découvrir de nombreuses cultures et me construire un réseaux dans le monde entier. Cela m’a permis également de développer des valeurs qui sont propres au sport de haut niveau telles que la discipline, la rigueur, l’abnégation, le dépassement de soi, l’esprit de compétition et la gestion des émotions et du stress, qui permettent à n’importe quel athlète de haut niveau de s’adapter à n’importe quelle situation.

Cette période intense semble définitivement finie. Est-ce par choix ou par dépit ?

Ce fut un choix après deux années extrêmement difficiles. J’ai passé les deux dernières années de ma carrière en état de surentraînement ce qui a fini par m’atteindre psychologiquement et entraîner une sorte de burn out. J’ai donc mis un terme à ma carrière car j’étais épuisé physiquement et psychologiquement. Depuis je ne ressens aucun manque. J’ai la sensation d’avoir fait le tour du sujet et d’avoir accompli ce que je pouvais avec les moyens que j’avais.

Tu es alors devenu coach sportif. Comment as-tu décidé de le devenir ?

Je suis devenu coach sportif tout simplement car je voulais rester dans le monde du sport. Ensuite, j’avais le désir de transmettre au plus grand nombre un bon style de vie (bonne alimentation + activité physique) afin de permettre à un maximum de personnes de se sentir bien dans leurs baskets et par conséquent, dans leur tête.

Récemment tu as participé à l’émission Secret Story 11. Pourquoi ?

J’ai participé récemment à Secret Story tout simplement parce que j’en ai eu l’opportunité. Je me suis dit que cela me permettrait à l’avenir de toucher beaucoup plus de monde. Je l’ai également fait pour me faire ma propre opinion sur la télé-réalité. J’ai vécu une incroyable expérience et si c’était à refaire, je le referais sans hésiter.

Quel avis as-tu du monde de la télé-réalité ? A t-il changé après avoir fait Secret Story ?

J’avais un discours très négatif sur le monde de la télé-réalité et pour être honnête je n’avais jamais regardé un programme avant de participer à cette émission. Après avoir vécu cette expérience mon discours a complètement changé.

Comptes-tu utiliser et profiter de cette nouvelle notoriété liée à Secret Story ?

Oui, bien-sûr. Je vais tenter de profiter de cette petite notoriété afin de développer davantage le coaching et de transmettre les valeurs du sport à un maximum de personnes.

Quels sont tes futurs projets ?

J’ai pour projet à termes d’ouvrir une salle de sport spécialisée dans la transformation physique. J’aimerais également ouvrir une chaîne Youtube.

crédit photo : fabien_loaec

Hits: 786