Les pronostics pour les 8es de Ligue des Champions

Les pronostics pour les 8es de Ligue des Champions

Chocs en pagailles : Les 8es de Ligue des Champions s’annoncent riche en spectacle ! Voici nos petits pronostics des résultats à venir pour les phases finales de la coupe d’Europe.

  • Real Madrid – Paris SG

“Real Madrid”, tels sont les mots de Xabi Alonso qui ont éteint les illusions du Paris Saint-Germain, qui s’était pourtant efforcé de finir premier de sa poule pour s’assurer un tirage clément.

Meilleure attaque des phases de groupes et auteurs d’une démonstration face au Bayern Munich (victoire 3-0), les Parisiens doivent affronter l’ogre Merengue, vainqueur des deux dernières éditions de la Ligue des Champions.

Machine à gagner et habitué à ce genre de confrontation, le Real Madrid devra quand même cravacher. Certes le Real Madrid a étalé des lacunes à Wembley, face à Tottenham (défaite 3-1), mais la manita infligée au FC Séville (5-0) lors du récent match de Liga témoigne du regain de forme des troupes de Zidane.

Pronostic : Le Real Madrid passe dans la douleur.

  • Juventus – Tottenham

La Juventus, championne d’Italie en titre et auteure d’un début de saison solide dans une Serie A totalement ouverte, devra croiser le fer avec Tottenham en 8es.

Tottenham, vice champion d’Angleterre et premier d’une poule présentant, outre le Real Madrid, le Borussia Dortmund, tient enfin tenir la ligne sur la scène européenne cette saison, qui plus est face à une Vieille Dame affaiblie, comme l’a montrée la double confrontation face au FC Barcelone en poule (défaite 3-0 au Camp Nou et nul 0-0 à domicile).

Pronostic : Tottenham se qualifie.

  • Chelsea – FC Barcelone

Remake de ces dernières années, cette affiche rappelle surtout le but fabuleux d’Andrés Iniesta dans le temps additionnel en mai 2009 ou encore la revanche de 2012 des Blues (victoire 1-0 à Stamford Bridge et nul 2-2 au Camp Nou), année où ils remporteront la compétition.

On connaissait le Barça pour son jeu offensif, mais, Valverde, entraîneur fraîchement débarqué de l’Athletic Bilbao, semble avoir trouvé la solution à une défense autrefois perméable (un seul but encaissé en phase de poules et sept en Liga). Allié à un Lionel Messi impérial depuis le début de saison, le Barça carbure depuis septembre.

De son côté, Chelsea, semble marquer le pas, que ce soit en Premier League ou en Ligue des Champions. Les différents conflits joueur-entraîneur et leur manque de régularité pèseront lourd à ce stade de la compétition.

Pronostic : Le FC Barcelone sera en quart.

Ils ont une carte à jouer

  • FC Porto – Liverpool

Affiche phare des années 80, FC Porto – Liverpool est la rencontre ouverte par excellence. Alors que Klopp peut s’appuyer sur une attaque en grande forme, comme l’illustre le quatuor Salah-Mané-Firmino-Coutinho, et également composer avec unE défense friable, point sur lequel Porto compte bien mettre l’accent.

Porto, qui caracole en tête de son championnat et entraîné par Conceiçao (passé par Nantes), a fini deuxième d’un groupe G ouvert (Besiktas, RP Leipzig et Monaco) tandis que Liverpool a réussi à s’adjuger la première place de son groupe, avec notamment quelques démonstrations (victoires 7-0 face aux Spartak Moscou et Maribor).

Il faudra donc s’attendre à deux confrontations alléchantes. De plus, le match retour dans l’antre d’Anfield risque de s’annoncer explosif.

Pronostic : Liverpool se qualifie.

  • FC Séville – Manchester United

Je vais sûrement me faire maudire si je qualifie ce match d’ouvert, même si je n’en pense pas moins.

Même si Manchester United suit le rythme en Premier League et réussit une phase de groupes quasi parfaite, les victoires à répétitions sur le fil témoignent d’un manque de cohésion et de projet tactique de la part de Mourinho, comme l’a montré le derby mancunien, remporté sur le score peu flatteur de 2-1 par City.

Le FC Séville, cinquième de Liga, se présente avec l’affiche d’outsider. Les Sévillans pourront compter sur un Ben Yedder intenable et des joueurs au mental d’acier (revenus de 3-0 à 3-3 face à Liverpool). Il faudra s’attendre à deux matchs très fermés. Mourinho sait jouer ce genre de matchs mais cela peut jouer en sa défaveur. S’il compte aller en quart, il ne devra pas mettre le car.

Pronostic : C’est la grosse côte: Séville sera en quart.

  • Shakhtar Donetsk – AS Roma

La Louve reste un coup de cœur en ce début de compétition. Sortis indemnes d’une poule de la mort devant Chelsea et l’Atlético Madrid, les Romains s’avancent dans la compétition avec l’étiquette de danger.

Les Ukrainiens, deuxièmes de la poule F, derrière Manchester City, sont redoutés par de nombreuses équipes. Leur succès face à l’invincible Manchester City, lors de la sixième et dernière journée de phase de groupe, sur le score de 2-1, justifie leur place en 8emes.

Pronostic : La Roma se qualifie dans la difficulté.

David contre Goliath

  • FC Bâle – Manchester City

Le petit poucet de cette compétition qu’est le FC Bâle doit défier le potentiel vainqueur de cette Ligue des Champions. Sortis deuxième de leur poule, auréolés de quatre succès, les Suisses font taire tous les présumés qu’avaient les experts sur leur niveau.

Manchester City est, quant à lui, décrié comme le favori de cette édition. Invaincus en Premier League, impressionnants tactiquement et efficaces offensivement, les Citizens ont enfin assimilé la patte Guardiola.

Pronostic : Sans surprise, Manchester City sera du voyage des quarts.

  • Bayern Munich – Besiktas

En pleine crise au lendemain du 3-0 cinglant infligé par le PSG, le Bayern se devait de remettre les pendules à l’heure. Jupp Heynckes est alors rappelé, suite au licenciement de Carlo Ancelotti, et les victoires s’enchaînent. Certes deuxième derrière le même Paris Saint-Germain, les Bavarois sont redevenus une menace.

Le Besiktas, surprenant premier du groupe G – surprenant puisqu’il ne pointe qu’à la quatrième place du championnat  – pourra s’appuyer sur les dangers permanents que sont Talisca et Quaresma.

Pronostic : Bayern Munich se qualifie.

Rédigé par Oscar Korbosli