La Semaine Sportive en bref #2 : Zoom sur les championnats de foot européens à mi-saison, Brunel remplace Novès, Weah président, Bartoli et Loeb de retour…

La Semaine Sportive en bref #2 : Zoom sur les championnats de foot européens à mi-saison, Brunel remplace Novès, Weah président, Bartoli et Loeb de retour…

À mi-parcours, Sorb’on revient pour vous sur les différents championnats de football européens, l’ancien footballeur George Weah devient président du Libéria, Jacques Brunel reprend les rênes du XV de France, coup dur pour Djokovic touché au coude, Marion Bartoli et Sébastien Loeb seront de retour en 2018… Toute l’actu sportive de la semaine en bref, c’est maintenant !

[FOOTBALL] – Ligue 1

La trêve hivernale a sonné pour l’ensemble des équipes de notre championnat de France de Ligue 1 Conforama, à mi-saison, l’heure est au bilan.
Dans le haut de tableau, le Paris Saint-Germain domine les débats et se retrouve sans surprise champion d’automne, en affichant un nombre affolant de points engrangés : 50 durant cette phase aller. Si le club de la capitale réalise d’un point de vue comptable un parcours similaire pendant les matchs retours, il approcherait de la barre symbolique des 100 points.

La MCN, le redoutable trio d’attaque du PSG / crédit photo Le Onze Parisien

Derrière, la bataille pour la deuxième place fait rage puisque l’AS Monaco et L’Olympique Lyonnais possèdent tous deux 41 points, mais la deuxième place revient aux Monégasques en raison d’une meilleure différence de buts. Marseille reste en embuscade à 3 petits points seulement (38pts, 4ème). La ligue 1 semble avoir trouvé son « Big Four », puisque Nantes, 5ème est relégué à 5 points de l’OM.

Le milieu de tableau en revanche est relativement serré. En effet, 6 points séparent le 10ème Dijon du 19ème Angers. Le FC Metz est lanterne rouge avec seulement 11 points au compteur, mais reste toutefois sur une spirale positive, en ayant remporté ses deux derniers matchs contre Montpellier et Strasbourg (1-3 et 3-0).

  • Recap’ en chiffres à mi-parcours de la Ligue 1 :

1 Paris SG 50 pts
2 AS Monaco 41 pts
3 Lyon 41 pts

18 Lille 19 pts
19 Angers 18 pts
20 Metz 11 pts

  • Le Top 3 des meilleures attaques :

1 Paris SG : 58 buts marqués
2 AS Monaco : 46 buts marqués
3 Lyon : 46 buts marqués

  • Le Top 3 des meilleures défenses :

1 Montpellier : 13 buts encaissés
2 Paris SG : 15 buts encaissés
3 Nantes : 18 buts encaissés

  • Meilleurs buteurs :

1 Edinson Cavani (Paris) : 19 buts
2 Radamel Falcao (Monaco) : 15 buts
3 Fekir et Mariano (Lyon) : 13 buts

  • Meilleurs passeurs :

1 Neymar (Paris) : 9 passes décisives
2 Thauvin (Marseille) : 8 passes décisives
3 Mbappe (Paris) : 7 passes décisives

– International

La trêve hivernale a également permis aux joueurs des clubs espagnols de prendre quelques jours de repos. Ainsi, à la mi-saison, le Barça de Lionel Messi domine la Liga avec un total de 45 points, soit 9 points d’avance sur son dauphin l’Atlético Madrid. Suit le FC Valence puis le Real Madrid qui, s’il signe de bonnes performances en Ligue des Champions, semble avoir plus de difficultés en championnat.

En Italie, Naples et la Juventus Turin font la course en tête suivie de près par l’Inter Milan. Du côté de la Bundesliga, le Bayern Munich domine ses concurrents avec 11 points d’avance sur Schalke 04, talonné par le Borussia Dortmund.

Pas de repos en revanche du côté de la Premier League où Manchester City reste largement en tête avec 62 points et aucune défaite. Viennent ensuite Chelsea et Manchester United avec respectivement 47 et 45 points.

– Fantastique Harry Kane

En Premier League toujours, Harry Kane, attaquant britannique de Tottenham, est devenu mardi le meilleur buteur de 2017 en inscrivant un triplé en championnat face à Southampton. Il totalise ainsi 56 buts inscrits avec Tottenham et avec l’équipe d’Angleterre, où il est régulièrement titulaire. Il devance ainsi Lionel Messi et Cristiano Ronaldo qui comptent respectivement 54 et 53 réalisations. À la mi-saison, le joueur de 24 ans est ainsi convoité par deux grands clubs espagnols : le Real Madrid et le Barça.

– Kaká lève le pied

La semaine dernière, l’ex-international brésilien Kaká a annoncé la fin de sa carrière, à 35 ans et après l’arrêt de son contrat avec Orlando. Sa carrière avait atteint son apogée en 2007 lorsqu’il avait reçu le Ballon d’Or suite à son excellente saison avec l’AC Milan. Il avait quitté les championnats européens en 2009 pour rejoindre la MLS. Sorb’on vous proposera très prochainement un article retraçant sa carrière et l’annonce de son arrêt.

[LIBERIA] – Weah, du foot… à la politique

L’ancien footballeur George Weah a été élu aux élections présidentielles de la République du Libéria ce 26 décembre 2017, en obtenant plus de 60% des voix lors du second tour. L’ancien footballeur du PSG ou de Marseille était devenu en 1995 le premier ballon d’or africain, il devient désormais le premier footballeur à occuper le poste de Président de son pays, c’était d’ailleurs la troisième fois qu’il se présentait aux élections.

George Weah, nouveau président de la République du Libéria / crédit photo : Le Courrier du Soir

Weah, né dans un bidonville à Monrovia, est issu du peuple et souhaite fièrement le représenter. Michel Denisot, ancien patron du PSG, affirme avec enthousiasme sur RMC : « C’est un joueur qui marquait en Ligue des champions et dans les grands matchs. Il a les épaules pour le faire. Il a le talent des grands champions. C’est un homme de grand rendez-vous et il vient de réussir le plus grand rendez-vous de sa vie ». Emmanuel Macron a réagi quant à lui par un tweet optimiste : « Félicitations à George Weah pour sa brillante élection et à l’ensemble du peuple libérien pour le chemin parcouru vers la paix et la réconciliation. Congrats Mister George ». George Weah prendra donc ses responsabilités le 22 janvier prochain, et succédera à Ellen Johnson Sirleaf. La tâche ne sera pas simple, dans un pays encore traumatisé par la guerre civile.

[RUGBY] – Boxing Day

Qui dit Boxing Day, dit fêtes de fin d’année. Et qui dit fêtes de fin d’année, dit cadeaux. C’est ainsi que chaque club s’est investi de la mission de faire plaisir à ses supporters pour la dernière journée de l’année. Au final, pulls de Noël pour les joueurs, ou pas (certains clubs ont décidé de ne pas revêtir l’apparat), feux d’artifice et victoires aussi, car il ne faut pas oublier que le spectacle était aussi sur le terrain.

Pour débuter cette première journée de la phase retour, le Stade Rochelais a frappé fort. Sans faire de cadeaux aux Agenais, les Maritimes se sont imposés 47 à 6. Le Racing 92 s’est quant à lui offert une victoire à l’extérieur face à Oyonnax (12-16), ce que rêvait de faire Montpellier à Brive, mais c’était sans compter sur la détermination des Brivistes qui leur aura valu une magnifique victoire sur le score de 29 à 10. Les Toulousains ont, eux, reçu les Toulonnais, sans grande domination de leur part, ils ont tout de même remporté le match (18-13). Par ailleurs, le LOU a remporté le match face à Pau : 35-23.

En revanche Clermont s’est fait piéger à domicile face à Castres qui a réalisé un petit exploit en cette fin d’année (27-31). Enfin, le Stade Français remporte son match contre Bordeaux : 22 à 12. Les Bordelais n’ont pu remporter la rencontre, eux qui souhaitaient rentrer avec une victoire dans leur paquet cadeau pour le dernier match de Jacques Brunel.

Brunel succède à Novès

Car, l’ancien, désormais, entraîneur de l’UBB reprendra les rênes du XV de France. Nommé mercredi 27 décembre, l’ancien entraîneur de l’équipe d’Italie retrouvera les joies d’entraîner l’équipe de France avec comme objectif de remporter le Tournoi des VI Nations. En attendant, en interne, les choses se compliquent car si le successeur de Guy Novès a été nommé, il semblerait que Guy Novès n’ait pas été informé en temps et en heure. Pire encore, à défaut de vouloir verser les indemnités de licenciements, la fédération accuse l’ancien entraîneur toulousain de faute grave. Une faute qui lui coûte sa place à tête du XV de France, une première dans l’Histoire mais qui fait aussi de nombreux remous notamment au sein des supporters en particulier Toulousains très attachés à l’homme qui aura mené le club à la gloire. L’histoire n’est donc pas finie, et le sport n’est pas toujours fait de cadeaux.

[TENNIS] – Coup dur pour Djokovic

Alors qu’il devait faire son grand retour ce vendredi à Abu Dhabi, l’ex numéro un Novak Djokovic a annoncé que sa blessure au coude droit l’empêcherait de disputer le tournoi. Il est aujourd’hui douzième au classement ATP alors qu’il n’a pas rejoué depuis son abandon en quarts de finale de Wimbledon, le 12 juillet dernier. C’est un autre ancien numéro un, Andy Murray, qui a pris sa place au pied levé. Cette nouvelle interroge sur une éventuelle absence du serbe à l’Open d’Australie qui se déroulera du 15 au 28 janvier.

 

[ECHECS] – La championne du monde refuse de participer aux Mondiaux

L’Ukrainienne Anna Muzychuk, championne du monde en titre d’échecs dans deux modalités différentes (rapide et blitz) a refusé d’aller défendre son titre lors des Mondiaux. La cause ? Le lieu où s’est déroulée la compétition : l’Arabie Saoudite. En effet,3 cette dernière affirme ne pas vouloir se conformer aux « exigences » du pays hôte, et s’exprime sur le réseau social Facebook : « J’ai décidé de ne pas aller en Arabie Saoudite,]…[, de ne pas porter une abaya (vêtement couvrant), de ne pas devoir sortir accompagnée et de ne pas me sentir comme une créature inférieure ». Selon elle, elle affirme préférer renoncer à ses deux titres plutôt qu’à ses principes. Quant à sa sœur, Mariya, également joueuse d’échecs, elle a opté pour la même décision. Enfin, Riyad a privé de visas sept joueurs israéliens, qui n’ont donc pas pu participer à la compétition, la fédération israélienne d’échecs s’est insurgée et a demandé des compensations financières.

 Anna Muzychuk, championne du monde d’échecs en titre / crédit photo eurosport

[VOILE] – Comanche, victoire par tapis vert !

Que de rebondissements lors de la 73ème édition de la Sydney-Hobart à la voile. Alors que Wild Oats XI s’impose et franchit la ligne d’arrivée en premier en un temps record, estimé à 8 heures et 48 minutes, soit 26 minutes d’avance sur Comanche. Mais ce dernier a protesté cette victoire, en raison d’un virement osé de Wild Oats XI, qui était tout proche de provoquer une collision entre les deux voiliers.

Résultat, le jury international s’est concerté, et a décidé d’attribuer une pénalité d’une heure au voilier arrivé en première position, une pénalité qui permet à Comanche de s’imposer. Si Jim Cooney, le skipper propriétaire de Comanche, ne « s’attendait pas à protester pour gagner la course », c’est la première fois depuis 1990 que le résultat final est influencé par une réclamation, la troisième depuis 1945, naissance de la course.

[COME BACK 2018] – Les retours de Bartoli et Loeb !

En 2018, des grands champions devraient faire leurs retours !
La semaine dernière, l’ex-tennis woman Marion Bartoli a en effet annoncé son retour sur les cours de tennis pour l’année à venir. Le 14 août 2013, quelques semaines après avoir remporté le tournoi de Wimbledon, elle annonçait mettre un terme à sa carrière. S’en sont suivis des problèmes de santés importants pour la jeune femme qui a donc pris le temps de se soigner, tout en devenant consultante pour différentes chaînes de sport. Elle a déclaré espérer être de retour en mars à Miami.

À noter également le retour de Sébastien Loeb, nonuple champion du monde de Rallye. Alors qu’il avait décidé de mettre un terme à sa carrière en 2012, il reprendra les routes de trois rallyes. Au volant d’une voiture Citroën, Sébastien Loeb participera au Rallye du Mexique, au Tour de Corse et finira par le Tour de Catalogne ; de quoi satisfaire les joies de ses nombreux supporters pour un dernier tour d’honneur ou peut-être bien plus encore.

Article rédigé par Léna Trichet, Stéphanie Millet et Geoffrey Wetzel

crédit photo : L’équipe