LA SEMAINE SPORTIVE EN BREF #3 : Coupe de France, Coutinho au Barça, le décès de Forte, Le Racing s’amuse…

LA SEMAINE SPORTIVE EN BREF #3 : Coupe de France, Coutinho au Barça, le décès de Forte, Le Racing s’amuse…

Après les fêtes, l’actu sportive de la semaine vous a peut-être échappé, alors pas de panique, Sorb’on revient pour vous sur les événements marquants avec la semaine sportive en bref: La coupe de France à l’honneur, avec l’exploit du petit poucet Granville, Coutinho signe au Barça, Murray absent de l’Open D’Australie…Sorb’on vous dit tout !


[FOOTBALL] – Coupe de France, les favoris au rendez-vous

Les deux premiers du championnat de France, Paris et Monaco ont parfaitement négocié les 32ème de finale de la Coupe de France. Monaco s’est facilement imposé sur la pelouse de l’AS Yzeure, club de National 2, sur le score de 5-2. Paris, quant à lui, se mesurait au Stade Rennais qu’il a balayé sans trop de difficultés, puisque le club de la capitale menait déjà 4-0 à la mi-temps avant de s’imposer au final 6-1.

Cela aura été plus difficile pour Lyon et Marseille. Les Lyonnais ont frôlé l’élimination au Stade Marcel Picot de Nancy, où ils étaient menés 2-1 jusqu’à la 87ème minute, mais Marcelo et Cornet ont délivré les Gones, qui se qualifient donc pour le prochain tour. Match moins spectaculaire, mais tout aussi délicat pour l’OM, qui accueillait Valenciennes au Vélodrome. Il aura fallu attendre les prolongations et notamment la 103ème minute de jeu afin qu’Amavi libère les siens, Marseille l’a emporté 1-0. Dans le choc Sud-Ouest contre Sud-Est, Toulouse a pris le meilleur sur Nice (1-0).

  • L’exploit de Granville, Montpellier au mental

Qui l’aurait cru ? Ce dimanche, Granville pensionnaire de National 2, a sorti le grand jeu pour se défaire des Girondins de Bordeaux. Pourtant, ce sont bien les Bordelais, qui par l’intermédiaire de Sankharé ont ouvert le score (37ème), avant de se faire rejoindre en fin de match. Mais Bordeaux a craqué nerveusement, à l’image des expulsions de Sabaly, Carrique, et Plasil. À huit, cela est devenu plus compliqué, et Granville en a profité pour inscrire le second but en prolongations (2-1).

Du côté du stade Bonal, où s’affrontaient Sochaux et Amiens, le match a tourné à la correction. Ainsi, les Sochaliens (Ligue 2), n’ont fait qu’une bouchée du club picard, score final : 6-0, Sochaux sera en 16ème de finale. Enfin, Lorient a également bousculé la hiérarchie, les Merlus sont parvenus à éliminer le SCO Angers, 2-0.

Enfin, énorme frayeur pour Montpellier face à Pontarlier (National 3). La meilleure défense de France a dû s’employer pour venir à bout de Pontissaliens, véritablement héroïques. Incapables de se départager (1-1), les deux équipes s’en sont remises à la redoutée séance de tirs aux buts, où les Héraultais ont finalement pris le dessus (4-2 TAB). Dans les autres matchs, Saint-Etienne et Lille ont fait respecter la loi du plus fort en éliminant respectivement Nîmes (2-0) et Le Mans (4-2).

  • Le retour de Dembélé

L’international français Ousmane Dembélé a fait son grand retour sur les terrains, après plus de trois mois d’absence. Le joueur barcelonais s’était en effet blessé à la cuisse gauche le 16 septembre dernier et avait dû subir une opération. Ce jeudi, Ousmane Dembélé est donc entré en jeu à la 72e minute de jeu dans un match de Copa del Rey opposant le FC Barcelone au Celta Vigo. Ernesto Valverde, entraîneur des Blaugranas, avait annoncé son retour la veille en conférence de presse.

  • Mercato : Coutinho recruté par le Barça

Ce sera sans doute le plus gros transfert de ce mercato d’hiver : l’international brésilien de Liverpool, Philippe Coutinho a été transféré au Barça pour un montant de 160 millions d’euros. Le milieu de terrain avait été acquis par les Reds en 2013 pour seulement 10 millions d’euros. Durant la saison 2013-2014, il avait emmené son équipe jusqu’à la deuxième place du championnat, accompagné notamment de Steven Gerrard et Luis Suárez. Les deux anciens coéquipiers se retrouveront donc au sein de la formation catalane.

[RUGBY]- Rugby New Year

Quand débute la nouvelle année chacun y va de sa résolution : chacun se dit que cette année sera la bonne, que les promesses seront tenues. En rugby, l’année débute sur les chapeaux de roue pour Agen qui s’impose largement à domicile sur le score de 30 à 3 face à Castres ; cette année est peut-être la bonne pour rester dans l’élite pour le club agenais.

L’année commence aussi par des matchs serrés tenant en haleine les supporters : que dire de Brive qui remporte la rencontre face à Toulon grâce à un essai inscrit à la 80ème minute, essai transformé qui permet aux Brivistes de passer devant au tableau d’affichage (13-12). Et d’Oyonnax, équipe valeureuse et déterminée, qui, menée au score, trouve les ressources nécessaires pour arracher le nul à domicile face aux Rochelais.

Dans les autres rencontres, après avoir terminé l’année sur une défaite, les Bordelais se sont imposés chez eux face à Lyon dans un match cadenassé (19-10). De même pour les Montpelliérains victorieux 28 à 16 face au Stade Français Paris.

Le Stade Toulousain s’est incliné d’un point chez les Palois : victoire 11-10 de Pau. Le carton de la semaine revient au Racing 92 qui recevait pour la seconde fois dans son nouveau stade : victoire bonifiée face à Clermont 58 à 6. De bon augure pour la Coupe d’Europe qui revient le week-end prochain.

En Pro D2, Montauban reste leader du championnat. À noter, la victoire de Narbonne face à Mont-de-Marsan (41-23) et celle de Nevers 31 à 8 contre Aurillac. Massy renoue avec la victoire face à Grenoble sur le score confortable de 37 à 14, les Franciliens débutent bien l’année et voient leur espérance de maintien s’accroître au fils des matchs.

Le XV de France débute, quant à lui, l’année avec un nouveau staff : Jean-Baptiste Élissalde sera en charge des trois-quarts, Julien Bonnaire aura la responsabilité de redonner de la couleur à la touche tricolore et Sébastien Bruno apportera son expertise à la mêlée le temps du Tournoi des VI Nations, un Tournoi que le nouveau sélectionneur Jacques Brunel souhaite remporter, en soit une bonne résolution pour 2018.

[TENNIS] – Hécatombe pour l’Open d’Australie

Alors que l’Open d’Australie débutera le 15 janvier prochain, plusieurs cadors du tennis mondial ont d’ores et déjà annoncé leur absence au tournoi qui ouvre la saison 2018 des Grands Chelems.

Ainsi, alors qu’on vous parlait de son retour au tournoi d’Abu Dhabi, Andy Murray a annoncé jeudi qu’il ne serait pas présent à Melbourne. L’ancien numéro un mondial n’a pas rejoué depuis le tournoi de Wimbledon en juillet dernier à cause de douleurs régulières à la hanche. Mi-novembre, il s’est séparé de son entraîneur, Ivan Lendl. Ils s’étaient séparés une première fois en 2014 puis s’étaient retrouvés en 2016. Le Britannique est aujourd’hui 16e mondial au classement ATP.

La veille, c’était le Japonais Kei Nishikori, n°4 mondial au meilleur de sa carrière, qui avait annoncé son absence. Victime d’une déchirure d’un tendon du poignait depuis plusieurs mois, Nishikori est aujourd’hui tombé au 22e rang mondial, n’ayant remporté aucun titre en 2017.

Chez les femmes, si elle a joué au tournoi d’exhibition d’Abu Dhabi le 30 décembre dernier, Serena Williams a annoncé ce vendredi qu’elle n’irait pas défendre son titre à Melbourne. L’ex numéro une mondiale avait arrêté sa saison le 19 avril dernier à l’annonce de sa grossesse. Aujourd’hui, celle qui est désormais 22e mondiale s’estime trop juste physiquement pour pouvoir participer au tournoi.

De son côté, Novak Djokovic n’a toujours pas confirmé officiellement sa présence au tournoi mais a publié ce weekend sur son compte Twitter une vidéo d’entraînement légendée « I feel ready » ce qui pourrait s’avérer de bon augure pour l’Open d’Australie.

[SKI] – 50e victoire pour Marcel Hirscher

Jeudi, durant la Coupe du Monde de ski alpin, l’Autrichien Marcel Hirscher a remporté l’épreuve du slalom de Zagreb (Croatie), signant ainsi sa 50e victoire en Coupe du Monde depuis ses débuts en 2009. Ce nombre recoupe ses victoires en slalom, en géants et en super-G. Il a devancé un autre Autrichien, Micheal Matt de seulement 0”5 et est en tête du classement du slalom avec 64 points d’avance sur le deuxième. Le Français Alexis Pinturault est quant à lui classé 10e avec un total de 113 points.

  • Les bons résultats des Français en Biathlon

Les Françaises ont remporté ce dimanche le relais de biathlon d’Oberhof (Allemagne) devant les Allemandes et les Suédoises. Les quatre françaises, Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier, Célia Aymonier et Justine Braisaz ont triomphé malgré les conditions climatiques difficiles. Elles signent ainsi la première victoire de ce relais depuis 2016, en l’absence de Marie Dorin-Habert et de Laura Dahlmaier, ce qui était inespéré !

En Coupe du monde de biathlon toujours, Martin Fourcade a remporté le sprint vendredi et la poursuite d’Oberhof samedi. Totalisant plus de 60 victoires en Coupe du monde sur l’ensemble de sa carrière, le Français prend encore un peu plus d’avance sur le reste de ses concurrents.
À un mois des Jeux Olympiques d’hiver à Pyeonghcang, les performances des Français sont plus qu’encourageantes et représentent autant de chances de médailles.

[BASKET] – Limoges Basket pleure Frédéric Fort

Ancien joueur et président du club de basket-ball du CSP Limoges, Frédéric Forte est décédé dimanche 31 décembre à l’âge de 47 ans. Son décès en a choqué plus d’un dans le monde du basket. Beaucoup se sont dit émus et attristés par la nouvelle.
Nicolas Batum a ainsi réagi sur le réseau social Twitter : « Trop jeune, trop tôt, injuste, dégueulasse. Je ne veux pas y croire. Monsieur Forte, du CBC à Limoges, merci pour tout ».

C’est dans pas moins de huit clubs que Frédéric Forte a effectué sa carrière, mais c’est à Limoges qu’il décida de poser ses valises en tant qu’entraineur puis en tant que Président. Frédéric Forte est et restera lié à jamais à son club de cœur, lui qui a porté si haut les couleurs du CSP. Avec huit titres remportés avec le club dont un européen et cinq de Champion de France, il inscrit son nom au Panthéon de l’histoire du club.
Sa carrière aura été également marquée de Bleu Blanc Rouge et 75 sélections pour 322 points inscrits. Il laisse un grand vide au sein du club, qui s’est incliné 87 à 54 face au Grissin Bon Reggio Emilia en Eurocup, la tête ailleurs, la tête dans les étoiles, la tête pensant à Monsieur Frédéric Forte.

[DAKAR] – Sébastien Loeb déjà contrarié

On attendait son grand retour dans la compétition, Sébastien Loeb, nonuple champion du monde de Rallye, participait à la première étape de l’édition Dakar 2018 ce samedi, et tout ne s’est pas passé comme prévu. La faute essentiellement à un problème de freins, Loeb s’est retrouvé entre Lima et Pisco sans la moindre possibilité de freiner. Ce contre temps est intervenu après quelques minutes de course et a parfois contraint le pilote alsacien à se mettre à l’arrêt total au sommet des dunes afin de limiter le danger. Résultat, Loeb arrive 29ème, à plus de cinq minutes de retard sur le vainqueur qatarien Nasser Al-Attiyah, il relativise tout de même : « Heureusement que ce n’était que 31 kilomètres ».

Cependant, la deuxième étape, qui s’est déroulé dimanche, sur une distance longue de 267 kilomètres autour de Pisco, a rassuré Peugeot. En effet, l’équipe a réussi à placer trois 3008 DKR sur le podium. Cyril Despres est sorti vainqueur, devant Stéphane Peterhansel, et Sébastien Loeb. Le quatarien Al-Attiyah, heureux samedi, a fini avec près d’un quart d’heure de retard.

  • Le classement général (Top 4) après 2 étapes :

1 Despres 3h21m
2 Peterhansel +27sec
3 De Villiers + 5m44sec
4 Loeb + 6m09sec

[HANDBALL] – Deux sur trois pour les Bleus en Golden League !

La Golden League est une compétition amicale d’handball qui réunit la France, le Danemark, la Norvège, et une équipe invitée, et c’est l’Egypte qui est à l’honneur lors de cette édition. Ce jeudi, les Français débutaient face à la Norvège à Rouen, et ont parfaitement bien entamé leur premier match. En effet, les hommes de Didier Dinart se sont imposés sur le score de 32-27. Les deux équipes se retrouveront le 12 janvier pour l’ouverture du championnat d’Europe.

Ce samedi, les Experts affrontaient l’Egypte, une formation objectivement plus faible que les deux autres adversaires de la compétition. Cela s’est confirmé sur le terrain, puisque les Français se sont baladés, déjà 10-3 au bout de 11 minutes de jeu. Au total, c’est un score sans appel pour les Bleus, qui dominent l’Egypte 33-23 pour le compte de la deuxième journée de Golden League.

Pour finir la compétition, au terme d’un match haletant, la formation française a fini par s’incliner 28 à 29 face au Danemark. Malgré l’absence de Mikkel Hansen, les champions olympiques sont parvenus à s’imposer alors que durant la seconde période, les Français ont été en tête de plus de 4 points. C’est dans les toutes dernières minutes du match que les Danois sont parvenus à recoller au score pour inscrire le but de la victoire à la toute dernière seconde. La dernière phase de Golden League se déroulera en Norvège du 2 au 8 avril.

Article rédigé par Léna Trichet, Stéphanie Millet et Geoffrey Wetzel.

Crédit photo : l’équipe