Gobee.bike : ces vélos qui envahissent nos trottoirs

Gobee.bike : ces vélos qui envahissent nos trottoirs

Depuis quelques semaines, voire quelques mois, de nouvelles bicyclettes envahissent l’espace urbain parisien. C’est l’entreprise hongkongaise Gobee.bike qui a lancé au mois d’octobre ces vélos en libre-service.

La société asiatique a d’abord lancé ses vélos à Lille, et ensuite en région parisienne. Ce système peut s’apparenter à celui des Vélib’, sauf que Gobee.bike n’a pas de stations. En effet, cette entreprise propose aux Franciliens un parc de «quelques centaines» de vélos en libre-service. Cependant, les vélos pourront être pris et déposer n’importe où dans les rues de la capitale. Reconnaissables à leur couleur vert pomme, ils sont également reliés à une application qui utilisent un système de QR code.

Comment ça marche?

Le principe est simple, il faut d’abord télécharger l’application, se créer un compte, et c’est parti! Vous scannez le QR code situé sur le guidon, où à l’arrière du vélo. Une fois la course terminée, vous pouvez le déposer où vous le désirez. Dès lors, le GPS embarqué permettra au prochain usager de le localiser et de l’utiliser à son tour.

Quel apport concret par rapport aux Vélib’?

Le but premier de cette société est de permettre aux usagers de disposer de plus de liberté et donc de favoriser les déplacements propres en ville. Contrairement au Vélib’ il n’est pas nécessaire de s’abonner pour pouvoir en profiter. En revanche, une caution de 15 euros est demandée, et une créditation du compte d’au moins 5 euros est nécessaire pour pouvoir utiliser le Gobee.bike. Au final, un coût plus élevé que le Vélib’, géré par la Mairie de Paris, qui propose par exemple un abonnement de 29 euros par an.

«Oui notre offre coûte plus cher, mais le service que nous proposons est plus pratique : vous n’avez pas à vous demander si vous trouverez un vélo sur votre borne ou s’il y aura de la place quand vous aurez fini de l’utiliser» souligne Raphaël Cohen, fondateur de Gobee.bike, dans Le Parisien.

Combien de Gobee.bike?

Environ 400 vélos sont disponibles à Lille et quelques centaines à Paris ainsi que dans les Hauts de Seine, contre 1800 stations Vélib’ et plus de 20000 vélos! Gobee.bike est donc mineur sur le marché. Cependant, on voit l’émergence d’autres sociétés de vélo partagé. Par exemple : Ofo. En effet, leader dans le domaine de location de vélo sans borne, déjà présent dans plusieurs métropoles mondiales, Ofo. est sur le point de s’installer à Paris. Par ailleurs, soulignons que ce système de location de vélo est très développé en Chine et aurait permis de diminuer la pollution de l’air de 10 % dans les grandes villes.

Crédit photo : La Tribune