Les sorties ciné de la semaine 10/01/18

Les sorties ciné de la semaine 10/01/18

Sorb’on a concocté pour vous un condensé des sorties ciné importantes au cinéma en cette semaine de rentrée et de partiels. Avec en prime la programmation du Nouvel Odéon.

  • Downsizing de Alexander Payne

Après de longues années d’écriture en compagnie du scénariste Jim Taylor, Alexander Payne (Nebraska) nous propose enfin son “Downsizing“. Mélange de film d’anticipation et de comédie, ce long-métrage de plus de deux heures se construit autour d’une idée plutôt originale. Pour faire face aux enjeux de la surpopulation, l’Humanité a inventé un remède : le rapetissement. On comprend mieux pourquoi le titre anglais… Un couple incarné par Matt Damon (qu’on ne présente plus) et Kristen Wiig qui lui avait déjà donné la réplique dans Seul sur Mars, se laisse tenter par l’expérience. Malgré les avantages du « downsizing » en théorie, on sent venir les situations comiques et les désavantages de la pratique.

  • Vers la lumière de Naomi Kawase

La réalisatrice japonaise a obtenu un prix à Cannes tous les 10 ans depuis 1997. D’abord la Caméra d’Or pour Shuzaku, puis le Grand Prix du Jury en 2007 avec La Forêt Mogari et en 2017 c’est Vers la lumière qui obtient le prix du jury oecuménique malgré une nomination pour la Palme d’Or. Il s’agit d’un film de cinéma sur le cinéma. En effet, le personnage principal n’est autre qu’une audiodescriptrice de film (incarnée par Ayame Misako). Mais la portée métaphorique du film va plus loin, puisque l’intrigue se construit autour de sa rencontre avec un photographe (Masaroshi Nagase). Une rencontre entre l’audio et le visuel en somme.

  • Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-Soo

Le prolifique cinéaste coréen signe son troisième film pour l’année 2017 (même s’il sort un peu plus tard en France). L’actrice principale, Kim Min-hee, fut récompensée par un ours d’argent à Berlin pour son interprétation. Son rôle dans Seule sur la plage est celui d’une actrice de cinéma, qui quitte son pays en espérant pouvoir vivre un grand amour. Attendant l’élu de son coeur à Hambourg, elle pense au sens de ce mot « amour ». Un film d’une grande solitude à n’en pas douter, qui vous fera glisser dans une douce contemplation.

Du côté du Nouvel Odéon

  • Maria by Callas de Tom Volf

En plus de Vers la lumière, le cinéma du Nouvel Odéon programme ce documentaire sur l’actrice Maria Callas intitulé Maria by Callas. Des images d’archives de l’actrice se mêlent à ses confessions dîtes par la belle voix de Fanny Ardent. Une aventure intime au côté de deux actrices de légende.

Article rédigé par Pierre de La Forest