Que signifient les labels biologiques qui se trouvent sur nos produits alimentaires ?

Que signifient les labels biologiques qui se trouvent sur nos produits alimentaires ?

Que signifient les labels biologiques qui se trouvent sur nos produits alimentaires? Les labels apposés sur les produits que l’on consomme sont tellement nombreux qu’une petite explication n’est pas de trop et peut éveiller.

Premièrement qu’est-ce qu’un label? Il est défini comme un « système officiel de reconnaissance de la qualité environnementale des produits, mis en place par les autorités publiques. Les contrôles sont externes et indépendants». Tous nos produits alimentaires ont des labels sur leurs emballages. Derrière ces labels, il y a des réglementations plus ou moins strictes qui sont respectées par les producteurs qui leur permettent de labelliser leurs produits. Les labels permettent aux consommateurs de s’informer sur les lieux de cultures, de fabrication, de transformation des produits qu’ils consomment, mais aussi de savoir si les produits ont subi des traitements avant ou après récolte. Il existe toutes sortes de labels. Selon le produit, qu’il soit alimentaire ou cosmétique, la législation n’est pas la même, bien qu’ils soient tous deux composés d’ingrédients biologiques.

Le label AB (Agriculture Biologique) 

Le label AB français a été créé en 1985. Il permet d’identifier les produits 100 % bio ou contenant au moins 95 % des produits transformés. Depuis 2010 le label bio européen appelé aussi eurofeuille est obligatoire  sur tous les produits issus de l’agriculture biologique. La présence de ce label assure le respect du règlement sur l’agriculture biologique de l’Union européenne. Dans l’UE, il y  a une réglementation commune qui dicte les différentes règles à suivre concernant la production, la transformation, la distribution, l’importation, le contrôle et l’étiquetage des produits biologiques.

La charte européenne interdit toutes les utilisations de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse. Les OGM sont totalement interdits.

Un produit transformé bio peut toutefois contenir 5 % d’ingrédients non-bio. C’est dans ces 5 % que peuvent éventuellement se glisser les OGM dont la contamination ne peut excéder 0,9 %. Par ailleurs, les produits doivent contenir au moins 95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Un produit ne peut pas être 100 % biologique car une culture biologique peut être pollinisée par une culture d’OGM voisine (hors France).

Sur certains produits, il y a 2 labels car le label AB est reconnu plus facilement par les consommateurs que le label européen.

Le label Bio Cohérence 

Ce label français est très exigeant. Tous les produits biologiques doivent être cultivés, produits et transformés sur le sol français. En plus des règles de la charte européenne, les producteurs respectent des règles supplémentaires :

  • le produit fini contient 100 % d’ingrédients biologiques
  • la ferme d’où vient le produit doit fabriquer que des produits 100 % biologiques.
  • l’alimentation animale est 100 % biologique et vient en majorité de la ferme d’origine
  • limitation maximale de l’utilisation d’antibiotiques et antiparasitaires pour l’élevage bovin

L’association oeuvre pour que toutes les entreprises, fermes et autres structures agricoles bio soient françaises et reçoivent un revenu équitable.

Le label Bio partenaire 

Le label Bio partenaire respecte la réglementation européenne, mais à cela s’ajoute des critères «humanistes».  Les 7 engagements de ce label :

  1. Etre en conformité avec la réglementation bio
  2. Contractualiser des engagements réciproques dans la filière
  3. Assurer un revenu juste aux producteurs
  4. Dynamiser l’économie locale par un programme de développement concerté
  5. Instaurer un dialogue continu et de la solidarité entre les partenaires
  6. S’engager dans une politique sociale et environnementale de progrès
  7. Réserver les produits labellisés aux circuits respectant nos règles de partenariat

Le label Marine Stewardship Council 

Le Marine Stewardship Council (MSC) est une organisation non gouvernementale à but non lucratif, créée afin de faire évoluer l’exploitation des produits de la mer vers la durabilité

En octobre 2012, plus de 27 000 produits portant le label MSC sont disponibles dans 109 pays.

C’est un label environnemental, c’est-à-dire qu’il est écologique et social. Il garantit au consommateur que les produits qui portent ce label ont été pêchés durablement, en respectant les stocks de poissons et les écosystèmes marins.

Quels points de convergence entre ces différents labels?

Les produits qui portent les différents labels détaillés ci-dessus sont fabriqués selon des règles bien précises qui reposent sur le respect des animaux, mais aussi des producteurs ou encore le milieu dont lesquels ils sont issus. Ce sont des produits qui sont un peu plus chers que les produits qui ne sont pas labellisés, mais ils sont de qualité (gustative et nutritionnelle) bien supérieure aux autres. Les différents labels se retrouvent sur de nombreux produits que l’on peut acheter dans des magasins bio, mais aussi dans des grandes surfaces. En consommant de préférence des produits qui comportent des logos biologiques, vous agirez pour le bien-être des animaux et aussi pour celui des producteurs.