Sorties ciné de la semaine 28/02

Sorties ciné de la semaine 28/02

Voila la fin des vacances qui approche, alors plus que quelques jours pour en profiter. On a concocté pour vous un petit bouquet des sorties ciné de la semaine, à voir absolument !

La ch’tite famille

Après l’immense succès de « bienvenue chez les ch’tis », avec 20 millions d’entrées dans les salles françaises, Dany Boon revient une fois de plus avec un film aux origines nordiques. Si on entend le mot « ch’ti » dans son titre, Dany Boon tient à préciser qu’il ne s’agit pas là d’une suite de son premier succès. On a bien à faire à deux histoires distinctes. En effet, ce film met en scène Valentin et Constance, un couple d’architectes designers réputé en pleine préparation de leur vernissage au Palais de Tokyo. Ceci dit, Valentin n’a pas été totalement honnête et a caché ses origines ch’tis. Mais suite à un accident et à la visite de sa famille, il se retrouvera 20 ans en arrière : Valentin plus vrai que nature, et plus ch’ti que jamais. Ce long métrage rassemble plusieurs acteurs bien connus de la scène française tels que Laurence Arné et Line Renaud.

L’amour des hommes

Voici une oeuvre qui inverse les rôles. Et si la femme était le sujet désirant et l’homme celui désiré ? Amel, interprétée par la jolie Hafsia Herzi, est une jeune tunisienne qui vit de sa passion la photographie. Après le décès de son mari, meurtrie, elle s’installe chez sa belle-famille qui la soutient lors de cette triste épreuve. Pour se consoler, elle entame une nouvelle manière d’aborder son art. En effet, elle prend plaisir à photographier de jeunes hommes dénudés. Après les avoir choisis dans les beaux quartiers de Tunis, elle fait d’eux ses muses. Son arme qu’est l’appareil photo l’accompagne et lui permet de marquer une distance avec ses modèles. Cette oeuvre de Mehdi Ben Attia nous propose là un film qui laisse planer un suspense érotique et déjoue toutes les normes de cette société tunisienne. Il redéfinit les relations hommes et femmes avec beaucoup d’intelligence et de subtilité.

Les garçons sauvages

Les garçons sauvages est un film de plus pour découvrir le cinéma ingénieux de Bertrand Mandico et pour en déceler tous ces mystères. Cette oeuvre nous permet de reprendre goût au cinéma en noir et blanc qui met en valeur cette fantasmagorie. Il s’agit là de l’histoire, ou plutôt du périple, de cinq adolescents remis au capitaine hollandais, interprété par Sam Louwyck, après avoir provoqué la mort de leur enseignante. Suite à un voyage éprouvant, ils arrivent dans une île aux secrets impénétrables. Ils se retrouvent confrontés à des événements invraisemblables qui se produisent sur eux jusqu’à les transformer en fille ! Voici une oeuvre qui ne manquera pas de vous faire tourner la tête.

Du coté du nouvel odéon

Le nouvel odéon nous propose plusieurs films cette semaine dont Alice comédies, un dessin animé signé Walt Disney de 1924 restauré en 2016. Cette oeuvre nous fait découvrir la genèse des films d’animations de Walt Disney aux techniques bien diversifiées. L’héroïne Alice nous raconte toutes ses aventures pleines de rebondissements et de poésie.

En vous souhaitant une bonne semaine à tous !

Hits: 106