Semaine en Bref : Kim Jong-un promet d’arrêter les essais nucléaires, retrait de la légion d’honneur de Bachar el-Assad, hausse de la dette mondiale….

Semaine en Bref : Kim Jong-un promet d’arrêter les essais nucléaires, retrait de la légion d’honneur de Bachar el-Assad, hausse de la dette mondiale….

Retrouvez le récapitulatif des actualités de la semaine !

CORÉE DU NORD : Pyongyang met fin aux essais nucléaires

Le régime nord-coréen a affirmé ce samedi 21 avril suspendre ses essais nucléaires et balistiques et fermer le site de test le plus important sur son territoire. Les tirs intercontinentaux lancés en 2017 lui avaient valu plusieurs sanctions de la communauté internationale. Une décision saluée, même si ce n’est pas la première fois que le pays suspend son programme balistique et nucléaire, notamment par Donald Trump. Le président américain a tweeté une « bonne nouvelle pour la Corée du Nord et le monde, un grand progrès ».

SYRIE : les experts de l’OIAC arrivent à Douma pour inspecter la ville

Alors que les pays occidentaux ont bombardé la semaine dernière des centres de recherches en Syrie, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a tenté de mener son enquête à Douma. L’organisation a missionné des chargés pour enquêter sur place sur l’attaque présumée du 7 avril dernier. Mais pendant une semaine, les enquêteurs de l’OIAC se sont vus refuser l’accès à la ville dans la Ghouta orientale. La Syrie et la Russie ont invoqué des « problèmes de sécurité ». D’après le ministère des Affaires étrangères russes, les chargés ont pu y accéder ce samedi. Des échantillons ont été prélevés sur le site et ont été envoyés au laboratoire de l’OIAC.

INTERNATIONAL : un sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu début juin

Le 9 mars dernier, Kim Jong-un avait lancé une invitation diplomatique à Donald Trump. Depuis le président américain a envoyé le patron de CIA en visite officielle en Corée du Nord. Mike Pompeo s’était alors rendu dans le pays pour le week-end de Pâques, du 30 mars au 1er avril, pour rencontrer son leader Kim Jong-un. Il s’agissait alors d’une visite historique, puisque la dernière fois qu’une personnalité américaine aussi haut placée s’était rendue officiellement en Corée du Nord, il s’agissait de Madeleine Albright, secrétaire d’État de Bill Clinton en 2000. A l’époque, elle avait rencontré Kim Jong-il, le père de Kim Jong-un, pour le convaincre de renoncer à ses essais de missile. Peu de temps après, Trump a publiquement annoncé qu’il allait lui-même rencontrer le dirigeant nord-coréen « au début de juin ou un peu avant ».

CUBA : fin de l’ère Castro dans le pays

Raúl Castro a quitté le pouvoir cubain mercredi 18 avril laissant la place au numéro 2 de l’exécutif Miguel Diaz-Canel. Ceci met fin à 60 ans de pouvoir des frères Castro. Désigné comme unique candidat à la succession, Miguel Diaz-Canel est élu par les députés pour un mandat de cinq ans renouvelable à 99,83% des suffrages. La passation du pouvoir a eu lieu ce jeudi. Le nouveau président cubain a affirmé son intention de « poursuivre la révolution cubaine ».  

TURQUIE : Erdogan avance les prochaines élections présidentielles

Contre toute attente, Recep Tayyip Erdogan a annoncé des élections anticipées le 24 juin prochain. Cette décision avance d’un an la tenue des prochaines élections législatives et présidentielles en Turquie. Mais selon le Figaro, Erdogan chercherait surtout à profiter de l’affaiblissement de l’opposition actuelle et des succès de son armée en Syrie pour assurer sa réélection. Des soupçons qui ne sont pas totalement infondés, car un journaliste local, qui a préféré rester anonyme, s’est même confié au journal en ces termes : « C’est une accélération flagrante de la dérive autoritaire du pays ! ». Agé de 64 ans, Erdogan pourrait ainsi conforter sa position et repartir pour un mandat de cinq ans au pouvoir. Il est depuis 2003 l’homme fort du pays, Premier ministre dans un premier temps, puis président depuis 2014.

INTERNATIONAL : Washington et Londres accusent Moscou de cyberattaque mondiale

Ce lundi 16 avril, les Etats-Unis et le Royaume-Uni se sont rejoints dans un communiqué de presse commun pour accuser publiquement la Russie de cyberattaque mondiale. Washington et Moscou accusent en effet Moscou de soutenir des pirates informatiques qui sévissent à l’international et pour le compte du Kremlin. « Les cibles de cette cyberactivité malveillante sont principalement les gouvernements » dénoncent-ils également dans ce même communiqué, signé par le ministère américain de la Sécurité intérieure, le FBI et le National Cyber Security Center britannique. Il s’agirait en l’occurrence « d’espionner, de soutirer des éléments de la propriété intellectuelle, de conserver un accès permanent aux réseaux de la victime et [d’y] poser potentiellement les fondations d’opérations agressives futures. » Ces actions auraient d’ailleurs été directement à l’origine de l’espionnage russe dans la campagne électorale d’Hillary Clinton lors des dernières élections américaines.

Ce qu’en dit Ouest-France

Ce qu’en dit Radio-Canada

Ce qu’en dit Sciences & Avenir

SYRIE : la France retire la Légion d’honneur à Bachar el-Assad

Bachar el-Assad a rendu jeudi 19 avril sa Légion d’honneur reçue en 2001 par Jacques Chirac. Le régime a expliqué que le président syrien ne souhaite pas porter « une décoration attribuée par un régime esclave (…) des Etats-Unis ». L’Hexagone avait annoncé ce lundi avoir entrepris une procédure de retrait suite à l’attaque des armes chimiques le 7 avril dernier dont el-Assad dément toute implication.

POLITIQUE : Macron s’exprime devant le Parlement européen

Ce mardi, Emmanuel Macron était en visite au Parlement européen de Strasbourg pour réfléchir à l’avenir de l’Union européenne. Le président Macron, qui s’était d’ailleurs fait élire sur un programme explicitement pro-européen, a martelé un discours fondé sur deux grands actes : la démocratie et la souveraineté européenne. Devant 751 eurodéputés, il a beaucoup insisté sur l’importance des libertés individuelles et de notre modèle démocratique européenne, comme véritable « identité » communautaire. Il a également évoqué la nécessité d’approfondir la souveraineté européenne afin de lutter contre les nationalismes et les radicalisations qui nous menacent.

ÉCONOMIE : le FMI alerte sur la hausse de la dette mondiale

Le Fonds monétaire international a alerté mercredi 18 avril la communauté internationale sur l’augmentation de la dette publique et privée. D’après le FMI, le monde est plus endetté qu’avant le début de la dernière crise financière en 2009. La dette s’élève à 164 000 milliards de dollars soit 225% du PIB mondial. La Chine, les Etats-Unis et le Japon représentent plus de la moitié de cette somme.

UNION EUROPÉENNE : l’Albanie et la Macédoine pourraient bientôt rejoindre l’UE

Ce mardi 17 avril, la Commission européenne a décidé d’ouvrir les négociations à deux nouveaux pays candidats des Balkans. Il s’agit de l’Albanie et de la Macédoine qui demandent toutes les deux leur adhésion à l’UE. Ces deux pays rejoignent le Monténégro et la Serbie qui ont eux aussi entamé des négociations pour le processus d’adhésion depuis respectivement 2012 et 2014. Les pourparlers doivent notamment étudier les questions de sécurité et de migrations, l’état de droit dans ces pays, les transports, l’énergie, le numérique, la diplomatie ainsi que les relations de bon voisinage.

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin