La marche était trop haute pour Les Herbiers…

La marche était trop haute pour Les Herbiers…

Mardi soir au Stade de France, le Paris Saint-Germain affrontait Vendée Les Herbiers, pensionnaire de National pour la finale de la Coupe de France édition 2018. Les Parisiens se sont imposés pour ainsi remporter la compétition.

On arrive pas en finale de Coupe de France par hasard. Les Herbiers l’a encore démontré mardi, encouragé par des milliers de supporters qui avaient fait le déplacement de Vendée. Après avoir éliminé Angoulême, Saint-Lô, Auxerre, Lens ou encore Chambly, le club de National avait peut-être déjà tout gagné en arrivant au mythique Stade de France. En face, le recordman de titres dans la compétition, et déjà champion de France de Ligue 1, entamait une énième finale pour asseoir sa suprématie. Le Brésilien Neymar, toujours blessé, observait la rencontre des tribunes, tout comme Marco Verratti.

Bien loin du ridicule, Les Herbiers a toutefois manqué de folie dans le jeu

Quelques semaines plus tôt, Thomas Meunier s’exclamait : « La finale ? Je respecte Les Herbiers, mais elle doit être pliée en 20 minutes ». Non Monsieur Meunier, le score affichait bien 0-0 au bout de vingt minutes de jeu. Bien entrés dans leur match, les Vendéens jouent décomplexés, et sont même les premiers à obtenir un corner. Oui mais voilà, après seulement deux minutes, les Parisiens vont prendre petit à petit le contrôle du ballon pour littéralement asphyxier la défense adverse.

Il aura d’ailleurs fallu quelques miracles pour Les Herbiers pour ne pas être menés au score rapidement. En effet, l’Argentin Giovani Lo Celso voit sa tentative mourir sur le poteau de Matthieu Pichot, le portier des Herbiers (5e). Trois minutes plus tard, c’est autour de Kylian Mbappé de toucher le montant de Pichot. Lo Celso en manque de réussite verra de nouveau sa frappe repoussée par le poteau (20e). Manifestation divine pour certains, échéance seulement retardée pour d’autres, Les Herbiers est, quoi qu’il arrive, toujours en vie dans la rencontre, et nous propose une véritable finale de Coupe de France. A force de résister, la défense vendéenne finira par craquer. On joue la 26è minute de jeu lorsque Lo Celso parvient cette fois-ci à tromper le gardien des Herbiers (1-0).

Le virage “rouge” des milliers de supporters des Herbiers

Paris a mis du temps à se mettre à l’abri mais n’a jamais réellement douté

En seconde période, le club de la capitale a imposé son tempo. Il a cru doubler la mise par Mbappé après un cafouillage dans la surface de réparation (51e). Après l’appui de l’assistance vidéo, l’arbitre de la rencontre Mikael Lesage est revenu sur sa décision pour refuser le but aux Parisiens. Marquinhos semble s’être aidé de son bras pour reprendre un centre de Lo Celso. Paris domine, mais ne parvient pas à faire le break. Il faudra attendre un penalty provoqué par le gardien du VHF, pourtant irréprochable jusqu’ici après ses duels remportés face à Cavani et Mbappé notamment, pour voir le PSG prendre deux buts d’avance. Edinson Cavani est l’auteur du second but parisien.

Le score en restera là, le club de la capitale remporte sa quatrième Coupe de France consécutive, et réalise le quadruplé national, à savoir décrocher le Trophée des Champions, la Coupe de la Ligue, le Championnat et maintenant la Coupe de France. Mieux encore, les Parisiens demeurent invaincus depuis quatre ans dans la compétition, et confirment toujours leur envie de tout rafler sur la scène nationale. Enfin Les Herbiers n’ont pas eu à rougir dans cette finale, et peuvent être fiers de leur parcours dans la compétition. Le capitaine de l’équipe aura même eu le privilège de soulever le trophée avec Thiago Silva après la rencontre. C’est aussi ça la magie de la Coupe de France.

Cavani, le spécialiste des Coupes !

L’Uruguayen n’en finit plus de marquer dans les matchs à enjeu. El Matador a tout simplement inscrit 11 buts en 9 finales de Coupes nationales. Auteur de 8 buts en 5 finales de Coupe de la Ligue, il a également signé 4 réalisations en 3 finales de Coupe de France. Solide !

Et pour conclure la compétition, le show final avec feux d’artifices d’après match dans un Stade de France en pleine nuit.

Palmarès des vainqueurs de Coupe de France :

  1. Paris SG 12 trophées
  2. Olympique de Marseille 10 trophées
  3. Saint-Etienne / Lille 6 trophées

Crédits photo/vidéo : Geoffrey Wetzel

Hits: 87