Semaine en bref : Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, décès à Gaza, mariage princier…

Semaine en bref : Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, décès à Gaza, mariage princier…

Sorb’on revient pour vous sur l’actualité qui a marqué la semaine avec sa Semaine en bref. Au programme aujourd’hui, inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem suivi par de nombreux décès à Gaza, la crise écologique française, et bien évidemment… le mariage princier !

ISRAËL : Inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem 

Après la décision controversée de Donald Trump de reconnaître la ville sainte comme capitale d’Israël, l’ambassade américaine qui se trouvait à Tel-Aviv a été déplacée et inaugurée à Jérusalem lundi 14 mai. Une cérémonie a été organisée en présence d’Ivanka Trump, Jared Kushner conseiller et gendre de Donald Trump et d’une centaine de hauts responsables américains et israéliens. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a remercié le président américain. « En reconnaissant l’histoire, vous avez fait l’histoire », a-t-il affirmé dans son discours prononcé lors de l’inauguration de l’ambassade. Pour le Premier ministre israélien, « on ne peut construire la paix que sur la vérité, et la vérité est que Jérusalem a toujours été et sera toujours la capitale du peuple juif, et la capitale de l’État juif ».

GAZA : En marge de cette inauguration, une cinquantaine de Palestiniens décédés

Ce lundi 14 mai, 58 Palestiniens sont décédés à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, et 2 400 personnes ont été blessées. La communauté palestinienne manifestait alors contre l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem. Face à la répression meurtrière de l’Etat hébreu, le porte-parole du gouvernement palestinien Youssouf al-Mahmoud a exigé une « intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes. » Face à ces troubles, la Turquie et l’Afrique du Sud ont rappelé leurs ambassadeurs en Israël tandis que l’Union Européenne et Pékin ont appelé à la retenue.

SYRIE : L’OIAC confirme l’utilisation du chlore comme arme chimique

L’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé mercredi 16 mai que le chlore avait été « vraisemblablement utilisé comme arme chimique » dans une attaque de Saraqeb du 4 février dernier. L’organisation a précisé que son rapport visait à déterminer s’il y a eu utilisation de chlore comme arme chimique mais ne cherche pas à enquêter sur les auteurs. Onze personnes ont été diagnostiquées comme ayant des difficultés respiratoires.

ESPAGNE : La Belgique refuse de remettre à l’Espagne les trois ex-ministres exilés 

Le nouveau président de la Catalogne, Quim Torra, a annoncé la composition de son gouvernement. À la surprise générale, il a nommé des ministres en exil politique. Parmi les 13 conseillers qui doivent former son gouvernement, il en a nommé trois qui se sont exilés en Belgique. Toutefois, à l’heure actuelle aucune procédure ne peut obliger les deux ministres exilés à se rendre en Catalogne et ils restent libres de leurs mouvements sur le sol belge.

TERRORISME : Un nouvel attentat déjoué sur le territoire français

Selon les informations du ministère de l’Intérieur et de la DGSE, un nouvel attentat a pu être déjoué. Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé ce vendredi 18 mai au micro de Gérard Bourdin sur BFTM TV et RMC en ces termes : « il y avait deux jeunes gens qui s’apprêtaient à commettre un attentat avec soit de l’explosif soit à la ricine, ce poison qui, vraiment, est très fort. » Ces deux personnes ont été arrêtées le 11 mai. L’un a été mis hors de cause tandis que le second est mis en examen pour « association de malfaiteurs à but terroriste » car les enquêteurs ont trouvé des tutoriels de fabrication de la ricine dans son téléphone.

MIGRANTS : L’ancien président gambien mis en cause dans la disparition de 50 migrants 

Deux ONG ont révélé mercredi 16 mai que l’ancien président gambien serait impliqué dans le meurtre de cinquante migrants originaires de pays d’Afrique de l’Ouest. D’après les enquêtes menées par Human Rights Watch et Trial International, les faits remontent en juillet 2005. Yahya Jammeh, président gambien de l’époque, aurait donné l’ordre à une unité paramédicale d’exécuter 44 Ghanéens, Nigérians, Sénégalais et Togolais entrés clandestinement en Gambie et qui tentaient de se rendre en Europe. Plusieurs collectifs ghanéens demandent l’extradition de l’ex-président actuellement exilé depuis plus d’un an en Guinée équatoriale.

ECOLOGIE : La France est accusée de pollution de l’air

Bruxelles accuse 6 pays européens, dont la France, de pollution de l’air. La France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la Hongrie et la Roumanie sont en effet accusés de dépasser les taux maximum de pollution de l’air fixés par la Commission européenne. Cette pollution serait principalement liée aux gaz émis par les véhicules diesel. Et elle serait responsable de 400 000 décès prématurés par an, selon l’Agence européenne de l’environnement, dont 66 000 en Allemagne, 60 000 en Italie et 35 000 en France.

JUSTICE : Jérôme Cahuzac condamné en appel à quatre ans de prison 

La Cour d’appel de Paris a condamné mardi 15 mai Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, à quatre ans de prison dont deux avec sursis pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Ce dernier, accusé par Mediapart d’avoir un compte caché en Suisse, avait nié dans un premier temps avant d’avouer publiquement l’existence de ce compte en 2013. Il avait été reconnu coupable en première instance et condamné à trois ans de prison fermes et 100 000 euros d’amende.

ROYAUTÉ : Mariage du prince Harry et Meghan Markle

Ils se sont dit oui devant le monde entier. Le prince Harry et l’ex-actrice américaine Meghan Markle ont juré pour le meilleur et pour le pire samedi 19 mai dans la chapelle Saint George du château de Windsor. Meghan Markle, roturière, actrice américaine, divorcée et métissée, rejoint la famille royale anglaise et a été nommée par la reine Elizabeth II duchesse de Sussex. Meghan Markle est apparue devant les caméras sortant d’une voiture à 13 heures dans une robe sobre et épurée signée Givenchy. Une première dans les mariages princiers mais confectionnée par une styliste anglaise. La cérémonie qui a duré une heure est « révélatrice du rôle que Meghan Markle pourrait jouer dans cette famille » d’après Vox. Une cérémonie qui respecte le protocole royal avec quelques touches de modernité et qui revendique le multiculturalisme de la Grande-Bretagne. La mariée a tenu à rendre hommage à son « identité noire », d’après les commentateurs, avec l’homélie du révérend afro-américain Michael Curry qui a cité Martin Luther King, figure historique de la lutte pour les droits civiques, et la version gospel de Stand by me de Ben E.King chantée par la chorale.

  •  Ce qu’en dit Le Monde (Mariage princier : l’« identité noire » célébrée pour les médias)
  •  Ce qu’en dit Paris Match
  •  Ce qu’en dit Le Monde (Le mariage de Meghan Markle et du prince Harry entre gospel et protocole royal)

CINÉMA : Palmarès du Festival de Cannes

Cette semaine se tenait le 71ème festival de Cannes et voici enfin le palmarès des récompenses : la Palme d’Or a été attribuée au réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda pour son film Une affaire de famille. Il s’agit de l’histoire d’une famille de voleurs qui recueille une petite fille maltraitée de 5 ans. Cette année le jury était présidé par une actrice, l’Américaine Cate Blanchett et il avait une parfaite parité entre les hommes et les femmes dans le jury. Malheureusement cette parité ne se retrouvait pas dans le choix des films sélectionnés qui étaient majoritairement produits, écrits ou réalisés par beaucoup plus d’hommes que de femmes… Le Grand Prix a été attribué à l’américain Spike Lee pour son film BlaKKKlansman, qui raconte l’histoire vraie d’un agent de police noir qui a réussi à infiltrer le Klu Klux Klan dans les années 70. Et le Prix du Jury a été décerné à la réalisatrice libanaise Nadine Labaki pour son film Capharnaüm, sur un enfant délaissé par ses parents et qui décide de les attaquer pour lui avoir donné la vie. L’italien Marcelleo Fonte a reçu le prix d’interprétation masculine pour sa performance de Dogman dans le film de Matteo Garrone. Et une actrice jusque-là méconnue, Samal Yesyamova a été récompensée du prix d’interprétation féminine pour son rôle dans le film de Serge Dvortsevoy. Le jury a également tenu à décerner une Palme d’or spéciale à Jean-Luc Godard, « un artiste qui a repoussé les limites, qui cherche sans arrêt à définir et à redéfinir le cinéma. »

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin