Sorties ciné du 30/05

Sorb’on vous propose une sélection de films tout frais sortis cette semaine ! Une solution pour échapper aux orages et autres pluies torrentielles.

Opération Beyrouth de Bred Anderson :

Ce nouveau thriller politique du réalisateur américain propose Jon Hamm (Madmen) en tête d’affiche. Celui-ci interprète Mason Skiles, un ambassadeur américain à Beyrouth en passe d’adopter un petit garçon de 13 ans. Tout à l’air beau dans le meilleur des mondes lorsqu’une attaque terroriste vient tout perturber. L’action se déroule dans le contexte compliqué du Moyen-Orient pendant la guerre entre le Liban et Israël. La CIA se trouve mêlée à tout cela. Intrigues compliquées, rebondissements et guerres psychologiques entre les personnages, le tout garanti par un joli casting réunissant Dean Norris (Breaking Bad), Rosamund Pike (Gone Girl) ou encore Shea Wigham (American Bluff). Si vous aimez ce mélange d’action et de suspens sur fond politique, vous pouvez entrer dans la salle sans hésiter !

L’homme dauphin de Lefteris Charitos :

Faisant une nouvelle fois une place au documentaire. Ce film s’attache à l’histoire de Jacques Mayol, l’apnéiste français rendu mondialement célèbre grâce au film de Luc Besson Le Grand Bleu. C’est donc logique que ce documentaire s’inscrit dans la continuité du film de 1988, notamment avec la voix off de Jean-Marc Barr (qui interprétait Jacques Mayol). C’est l’histoire peu ordinaire d’un homme qui n’a jamais vécu que pour l’ivresse des profondeurs, et le documentaire a cet avantage de lever le voile sur plusieurs thèmes simplement abordés dans le film de Luc Besson. Riche en images d’archives et en interviews, le visionnage de ce film vous donnera aussi envie de revoir Le Grand Bleu pour une douce plongée au coeur des années 1980.

Mon Ket de François Damiens :

L’acteur belge qui s’est fait connaître grâce à ses très nombreuses caméras cachées réalisées pendant plus de 10 ans décide de passer sur grand écran ! Mais comme on ne change pas une équipe qui gagne, ce long-métrage est entièrement tourné en caméra cachée. Un pari risqué qui mérite le détour si l’on en croit la bande-annonce. Le film réussi la prouesse de garder la ligne de son scénario malgré ce dispositif osé. L’histoire raconte la relation d’un père et son fils. Le père s’évade de prison pour voir son fils et les deux ne vont alors plus se quitter. Cavale d’apprentissage pour le jeune Sullivan qui ira de surprises en surprises, tout comme les protagonistes du film qui sont d’ailleurs pour la grande majorité des personnes piégées !