Coupe du Monde 2018 : Les Pronos de la Rédac

Coupe du Monde 2018 : Les Pronos de la Rédac

À quelques jours de la coupe du monde, la Rubrique Sport de Sorb’on vous livre ses pronostics pour les matchs à élimination directe de la Coupe du Monde.

Vous ne pouvez pas être passés à côté. La Coupe du Monde de football en Russie commencera jeudi et les pronostics s’accumulent de toutes parts. Sorb’on vous propose les siens ci-dessous avec quelques petits commentaires :

La victoire de la France votée à la majorité, l’Espagne favorite de ce mondial

Les équipes présentes en 8e de finale sont celles ayant fini en première et deuxième positions des poules. La victoire de la France sur le Brésil en demi-finales a fait débat au sein de la rubrique. En effet, le Brésil est en grande forme et, contrairement à 2014, n’a plus la pression des matchs à domicile. De son côté la France, après ses récentes performances en matchs officiels et à l’Euro en 2016, fait office de favorite dans la compétition. La victoire de la France est finalement votée à la majorité.

Pas de débat pour la victoire de l’Espagne en revanche, c’est l’équipe favorite de ce mondial ! Elle devrait battre nos Bleus lors du dernier match de la compétition pour soulever le trophée. A moins d’un exploit français, 20 ans plus tard…

Le Brésil pourrait se classer 3e dans la compétition

De même, la victoire du Brésil en petite finale n’a pas été unanime. L’équipe d’Allemagne est également parmi les meilleures du monde, tenante du titre et a battu l’équipe du Brésil 7-1 lors de la dernière Coupe du Monde. Mais à l’époque, l’équipe hôte n’avait pas pu compter sur son attaquant phare, Neymar, qui revient aujourd’hui en pleine forme après une blessure à la cheville. Les Brésiliens devraient donc prendre leur revanche et finir 3e de la compétition.

Retrouvez un débrief des matchs de la compétition chaque jour et n’hésitez pas à vérifier nos pronostics tout au long de ce mois !

Avec la participation de Léna Trichet, Viknesh Anbarasan, Woolin Ham, Stanislas Stec et Geoffrey Wetzel.