Le Mondial de Sorb’on #5 : Une bonne journée pour les Nations Européennes

Le Mondial de Sorb’on #5 : Une bonne journée pour les Nations Européennes

Vous n’avez pas pu suivre la Coupe du Monde aujourd’hui ? Ce n’est pas bien grave Sorb’on revient sur les différents matches du jour pour votre plus grand plaisir. Au programme de ce lundi 18 juin : Suède – Corée du Sud, Belgique – Panama, Tunisie – Angleterre.

Depuis le début de cette Coupe du Monde, la plupart des favoris n’ont pas tenu leur rang. Entre victoires poussives face à des équipes pourtant largement inférieures sur le papier, matches nuls ou encore défaite surprise, les têtes de série que sont l’Uruguay, la France, l’Argentine, le Brésil et l’Allemagne n’ont pas vraiment vécu une première journée évidente. Le même sort sera-t-il réservé à nos favoris du jour ?

Un premier match plein de rythme

Dans le premier choc de la journée qui oppose la Suède à la Corée du Sud les deux formations se sont livrées une véritable bataille. Les spectateurs venus en masse au Stade de Nijni Novgorod ont fait honneur à leurs équipes respectives en se montrant particulièrement bruyants. Les Coréens semblent avoir mis tout leur cœur dans ce match au vu de leur rythme dantesque tout le long du match mais les Suédois ont su faire preuve de maîtrise pour tuer le match dès lors qu’ils en ont eu l’opportunité.

Supérieurs techniquement, ils se sont procurés les meilleures occasions. Il aura néanmoins fallu attendre la 63ème minute et une action litigieuse du Sud-Coréen Koo sur le suédois Claesson pour décanter la situation. En effet, suite à celle-ci, l’arbitre de la rencontre a dû avoir recours à l’arbitrage vidéo pour siffler un pénalty en faveur de la Suède. Pénalty transformé sans trembler par Granqvist d’un parfait contre-pied. C’est donc de la plus petite des marges que « Les Bleus-Jaunes » remportent la rencontre et rejoignent le Mexique à la tête du groupe F avec 3 points. La Corée, elle, se retrouve bonne dernière au côté de l’Allemagne avec 0 point.

Une Belgique en deux temps

La Belgique, avec son effectif de rêve, est souvent montrée comme un outsider crédible lors des compétitions internationales ces dernières années. La Coupe du Monde 2018 ne fait pas exception, on attend tous des Belges  qu’ils fassent un beau tournoi. Cela passera donc bien évidemment par une phase de poule réussie et par le premier match face au Panama, une équipe que beaucoup d’entre nous découvrent lors de cette compétition. Après une première mi-temps où les Belges ont eu du mal à se mettre en place et à convertir leurs occasions, le Panama s’est mis à rêver d’un premier gros coup.

Seulement, Les Diables Rouges touchés dans leur orgueil sont revenus dans le deuxième acte avec pour objectif de dérouler. Pressing plus haut, rythme plus intense. Mertens a marqué le premier à la 47ème d’une volée somptueuse, but du match. Lukaku ensuite par deux fois, de la tête dans un premier temps grâce à une superbe passe décisive de Kevin de Bruyne puis d’une petite balle piquée après un bon travail de Eden Hazard qui l’a lancé dans la profondeur.

L’Angleterre au bout du suspense

L’Angleterre a tremblé ! Quel match ! Quelle tristesse pour les Tunisiens qui avaient pourtant tout donné pour ce match ! Il y avait une différence énorme sur le papier lorsque l’on voyait la composition des deux équipes. Mais cette Coupe du Monde parait complètement ouverte, la notion de « petite équipe » semble inexistante. En effet, les Anglais ont eu un mal fou face à cette tenace équipe de la Tunisie avec un Sassi bien en jambe. Elle a pourtant pris l’avantage rapidement dès la 11ème minute par l’intermédiaire d’Harry Kane auteur d’un but de renard des surfaces à la suite d’une tête de Stones repoussée sur lui.

Mais c’était sans compter une faute grossière du défenseur de Manchester City Kyle Walker qui offre un penalty aux Tunisiens menant à un but de Sassi. Il faudra alors attendre le bout du bout pour que Kane délivre l’Angleterre d’une tête rageuse au deuxième poteau à la suite d’un énième corner. « Les Three Lions » assurent l’essentiel malgré le match héroïque des Tunisiens.

Pour ce qui est du groupe G, la Belgique prend la tête avec 3 points et une différence de but de +3. Vient ensuite l’Angleterre avec 3 points également et une différence de +1. La Tunisie, elle, se retrouve devant le Panama avec 0 point mais grâce à un meilleur goal-average.

Hits: 70