Le Mondial de Sorb’on #16 : La France assomme l’Argentine et file en quarts de finale…

Le Mondial de Sorb’on #16 : La France assomme l’Argentine et file en quarts de finale…

Chaque jour, Sorb’on revient sur les matchs du Mondial 2018 en Russie. Les huitièmes de finale sont à l’honneur ce samedi 30 juin avec deux affiches de prestige : France – Argentine et Uruguay – Portugal. Sorb’on vous dit tout !

Fini les phases de poules, place aux huitièmes de finales ! La Coupe du Monde a ainsi passé un cap ce samedi et seize équipes peuvent encore prétendre à la victoire finale. Un sacre auquel l’Allemagne, tenante du titre, ne peut plus envisager après une élimination prématurée dès le premier tour. Première de son groupe, l’équipe de France affronte l’Argentine de Messi, qui s’est difficilement qualifiée face au Nigeria. Dans l’autre rencontre, l’Uruguay affrontait le champion d’Europe en titre, le Portugal.

 La France élimine l’Argentine

On attendait Messi, on a vu Mbappé ! Dans l’enceinte de la Kazan Arena, les Français ont pu compter sur l’attaquant phare du Paris Saint-Germain, auteur d’une prestation héroïque. Le show commence dès la 11e minute de jeu, avec l’accélération de Kylian Mbappé, trop rapide pour Rojo, obligé de commettre une faute dans la surface, penalty pour les Bleus. Griezmann trompe Armani, le gardien argentin (1-0, 13e). Mais le match est relancé juste avant la pause. La faute à une frappe puissante de Di Maria, qui finit sa course dans la lucarne d’Hugo Lloris, imparable (1-1, 41e).

La seconde période démarre sur un rythme de folie, et les Bleus sont punis après seulement trois minutes. Lionel Messi parvient à se retourner, frappe, et Mercado dévie le ballon, ce qui surprend le gardien tricolore (1-2, 48e). Au mental, la bande à Deschamps ne lâche rien. La réaction est signée Benjamin Pavard qui, d’un équilibre parfait, est à l’origine d’une reprise de volée qui ne laisse aucune chance à Armani (2-2, 57e). Puis c’est Mbappé qui redonne l’avantage aux Bleus (3-2, 64e), avant d’éteindre les espoirs sud-américains (4-2, 68e). La réduction du score d’Aguero dans le temps additionnel ne changera rien (4-3, 93e). La France se qualifie pour les quarts de finale, et tient là son match de référence.

Le Portugal prend la porte

La seconde confrontation de la journée opposait l’Uruguay au Portugal, à Sotchi. D’un côté, les Champions d’Europe portés par leur star Cristiano Ronaldo. De l’autre, une équipe emmenée par le duo d’attaque Suarez-Cavani. Celle-ci témoigne d’ailleurs d’une remarquable solidité défensive (aucun but encaissé durant les phases de poules). Ce sont les Uruguayens qui lancent les hostilités, Cavani trouve Suarez à l’opposé qui lui remet, et El Matador de la tête, propulse le cuir au fond des filets (1-0, 8e). Durant cette première période, les Portugais butent sur un bloc bien regroupé, et ne trouvent pas la faille, et Rui Patricio, le portier ibérique, maintient même son équipe à flot en repoussant un coup franc de Luis Suarez (22e).

Au retour des vestiaires, le défenseur central portugais Pepe reprend de la tête un centre de Guerreiro, et permet au Portugal d’égaliser (1-1, 55e). La Celeste va douter seulement dix minutes puisque Cavani s’offre un doublé, du pied droit (65e), avant de sortir sur blessure. L’Uruguay s’impose finalement 2-1 et retrouvera la France au tour suivant.

L’Homme du jour :

Kylian Mbappé, auteur d’un doublé face à l’Argentine

Recap’ Top 5 buteurs du Mondial 2018 : 

  1. Harry Kane (Angleterre) 5 buts
  2. Romelu Lukaku (Belgique) 4 buts
  3. Cristiano Ronaldo (Portugal) 4 buts
  4. Kylian Mbappé (France) 3 buts
  5. Edinson Cavani  (Uruguay) 3 buts 

Le Russe Denis Cherychev et l’Espagnol Diego Costa ont également inscrit 3 buts.

Crédits photos : L’Équipe