Le Mondial de Sorb’on #20 : La Coupe du Monde sera…européenne !

Le Mondial de Sorb’on #20 : La Coupe du Monde sera…européenne !

Chaque jour, l’équipe de Sorb’on revient pour vous sur les matchs de la journée. Huit équipes seulement sont encore en lice pour décrocher la Coupe du Monde. A l’honneur aujourd’hui, deux quarts de finale : Uruguay – France et Brésil – Belgique.

Les quarts de finales sont lancés ! Les deux premiers débutaient ce vendredi 6 juin avec des affiches de rêves. D’un côté, les Français affrontaient l’Uruguay, meilleure défense de ce Mondial avant la rencontre. De l’autre, duel explosif entre deux formations qui ont séduit dans ce début de compétition, le Brésil et la Belgique.

La France se hisse dans le dernier carré

C’est le troisième France – Uruguay en Coupe du Monde ! Les deux précédentes rencontres s’étaient soldées par un score nul et vierge (0-0). Pour ce quart de finale au stade Nijni Novgorod, on s’attendait à ce type de scénario, tant les Uruguayens ont montré une solidité défensive depuis le début du tournoi. Pas de surprises dans l’équipe proposée par Deschamps, le sélectionneur français aligne Lloris dans les buts, une charnière Varane – Umtiti, et une attaque Giroud, Griezmann et Mbappé. Au milieu, Tolisso commence la rencontre, Matuidi étant suspendu. En face, l’Uruguay peut compter sur sa star Suarez. Edinson Cavani, quant à lui, est sur le banc pour cause de blessure.

Les Tricolores dominent la rencontre, mais c’est pourtant la Celeste qui s’offre le premier corner dangereux qui oblige Lloris à intervenir et repousser des deux poings. Pas grand chose à se mettre sous la dent durant cette première période, et on se dirige sur un score de 0-0 à la pause. Que nenni ! Griezmann se charge de tirer un coup franc, Varane reprend, et d’une tête décroisée, trompe Muslera, le portier uruguayen (1-0, 40e). Les Sud-américains réagissent juste avant la pause par Caceres, de la tête, qui contraint donc Lloris à une parade magistrale. Les Bleus mènent alors 1-0 à la mi-temps.

En seconde période, l’équipe de France semble sereine, les joueurs d’Oscar Tabarez ne parviennent pas à faire trembler la défense tricolore. Pire, Muslera, auteur d’une erreur inhabituelle, accélère la désillusion de ses coéquipiers. Sur une frappe de Griezmann à la trajectoire surprenante, le gardien de la Celeste n’est pas ferme, et permet ainsi aux Français de faire le break (2-0, 61e). La France parvient finalement à museler un Uruguay qui aura sans doute souffert de l’absence de Cavani. Peu importe, les Tricolores s’invitent dans le dernier carré.

Le Brésil est éliminé

Le deuxième quart de finale du jour se déroulait à la Kazan Arena, où le Brésil de Neymar se mesurait à la Belgique. Le rendez-vous promettait donc du spectacle puisque sur la pelouse étaient réunis les quintuples champions du monde brésiliens, et l’une des attaques les plus prolifiques de la compétition, la Belgique. Les Brésiliens sont les premiers à créer du danger dans la surface adverse. Suite à un corner botté par Neymar, Thiago Silva reprend de la tête et le gardien belge Courtois est sauvé par son poteau. Puis, sept minutes plus tard, corner de l’autre côté, payant cette fois-ci.

Les Diables Rouges poussent Fernandinho à marquer contre son camp (0-1, 13e). La Belgique remet ça à la demi-heure de jeu. Lukaku effectue une fantastique remontée de balle et sert De Bruyne, qui frappe, Alisson Becker est impuissant (0-2, 31e). Stupeur en Russie, la Seleçao est sonnée à la pause.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Tite poussent, et assiègent les buts de Courtois qui mettra longtemps à céder. La faute à Augusto qui reprend de la tête un ballon de Coutinho (1-2, 76e). En toute fin de rencontre, le gardien belge réalise l’exploit. Servi par Costa, Neymar ajuste, et le cuir file en lucarne, mais Courtois détourne du bout des doigts (94e). Demi-finale inédite mardi prochain entre Français et Belges, ça promet !

L’homme du jour :

Varane ouvre le score pour les Bleus, et s’affiche en patron en défense (Crédit photo : P. Lahalle)

Recap’ Top 5 buteurs du Mondial 2018 : 

  1. Harry Kane (Angleterre) 6 buts
  2. Romelu Lukaku (Belgique) 4 buts
  3. Cristiano Ronaldo (Portugal) 4 buts
  4. Denis Cherychev (Russie) 3 buts
  5. Kylian Mbappé (France) 3 buts

Les joueurs Griezmann, Cavani, Mina, Diego Costa, et Dzyuba ont également inscrit 3 buts.