Visite guidée de l’exposition Gustav Klimt à l’Atelier des Lumières

Visite guidée de l’exposition Gustav Klimt à l’Atelier des Lumières

Du 13 avril au 18 novembre 2018, Klimt s’invite à l’Atelier des Lumières dans une exposition numérique. Une expérience immersive et intense dont Sorb’on vous fait le compte-rendu.

L’exposition Gustav Klimt se tient dans une ancienne fonderie industrielle gigantesque du 11e arrondissement de Paris dans la très animée rue Saint-Maur. Cette exposition organisée par Culturespaces ne ressemble en rien à une exposition classique, où l’on passe d’un salon à un autre pour voir les tableaux. En effet, les tableaux sont projetés sur les murs de 10 mètres de haut ainsi que sur le sol. Les projections sont diffusées en continu et sont accompagnées de musiques diverses, assez poignantes et immersives.

De la Sécession Viennoise

L’exposition est consacrée au célèbre peintre autrichien Gustav Klimt. Il est le fondateur de la Sécession Viennoise, un courant artistique de la fin du 19ème et du début XXème siècle. Ce courant artistique a vu le jour suite à la première Sécession qui s’est mise en place en 1892. Dès lors, les artistes qui suivaient ce premier mouvement ont voulu montrer leur refus du conformisme qui s’imposait dans les conceptions artistiques de l’époque.

La Sécession Viennoise reposait sur différentes idées. Notamment celle de réunir les forces créatrices de l’Autriche, d’instaurer des contacts avec des artistes étrangers, prôner des échanges internationaux d’idées, lutter contre l’élan nationaliste des pays européens, renouveler les arts appliqués. Mais aussi et surtout créer un art total qui « est un concept esthétique issu du romantisme allemand et apparu au XIXème siècle en Europe ».

Le courant de la Sécession Viennoise ayant un style bien à lui, cet art s’est notamment beaucoup inspiré du mouvement littéraire du symbolisme. Ce dernier « découle d’une crise des valeurs et des formes, mais aussi du langage lui-même. » Par ailleurs, le style possède des caractéristiques qui lui sont propres. En effet, on retrouve dans les œuvres des formes organiques et la représentation de thèmes comme les poissons, les oiseaux et la végétation. Mais aussi une abondance de courbes, des compositions florales stylisées ou encore une totale absence de perspective.

Les œuvres de Gustav Klimt ont des thèmes qui s’éloignent un peu des caractéristiques de l’art Sécession. On y retrouve dans ses œuvres souvent des nus de femmes, des allégories, des mythes antiques et des images liées à la psychanalyse de Freud.

La célébration d’un artiste saisissant

A l’instar du style de Gustav Klimt, l’exposition est en elle-même anticonformiste. La projection des œuvres dans une grande salle rend son talent plus vif. Ainsi, l’expérience est complètement immersive. On se promène dans plus de 2000m² au gré des paysages. Découvrant ou redécouvrant les beaux tableaux de Klimt, qui s’animent et se structurent. Une impressionnante cathédrale d’images submergée par des vagues de couleurs.

Célébré autant que contesté, Klimt ouvre la voie vers la peinture moderne. L’or et les motifs décoratifs, caractéristiques de ses œuvres, resteront un symbole de cette révolution artistique. L’exposition immersive présente ainsi les œuvres qui ont fait la singularité et le succès de Klimt. Sa période dorée, ses portraits et ses paysages.

Exposition complète

L’exposition immersive présente également des œuvres de grands artistes viennois comme Egon Schiele et Friedensreich Hundertwasser, influencés par le travail de Klimt. Poussé par l’effervescence artistique caractéristique de la fin du XIXème siècle, Schiele s’inscrit dans une nouvelle forme de représentation du paysage et du corps humain. Traversant cent ans de peinture viennoise, on pose un regard original sur Klimt et ses successeurs. Notamment à travers la mise en scène des portraits, paysages, nus, couleurs et dorures qui ont révolutionné la peinture viennoise dès la fin du XIXème siècle et pendant le siècle suivant.

L’exposition est aussi notable par sa bande-son spectaculaire. Aux projections des œuvres d’art s’accompagne une bande son évocatrice et cohérente avec l’esprit des images et de l’époque. On écoute une orchestration à forte vibration émotionnelle qui restitue le caractère grandiose des œuvres projetées. On y retrouve Wagner, Beethoven, Chopin, Mahler ou encore Puccini.

Informations pratiques

  • Accès : 38, rue Saint-Maur 75011 Paris
  • Métro : lignes 9 (Voltaire, Saint-Ambroise), 3 (Rue Saint-Maur) et 2 (Père Lachaise)
  • Bus : 46, 56, 61 et 69
  • Horaires : Ouvert tous les jours entre 10h et 18h
  • Nocturnes les vendredis et samedis jusqu’à 22h

Les expositions seront projetées en continu : il n’y a pas d’horaire de séance.

La librairie-boutique sera ouverte aux horaires d’ouverture du site.

Tarifs :

  • Tarif normal : 14,50 €
  • -26 ans : 9,50 €
  • Chômeurs, handicapés : 11,50 €
  • Pass 2 adultes + 2 jeunes : 42 €

 Article rédigé par Alix Duhaut et Virginie Incerto