Cinq applications mobile utiles et gratuites lors d’un festival

Cinq applications mobile utiles et gratuites lors d’un festival

La saison des festivals a bel et bien commencé ! Affublé de votre smartphone pour prendre des vidéos et des photos de vos artistes et de vos amis, vous vous sentez parés. Cependant, Sorb’on vous prouve que votre « précieux » peut s’avérer encore plus indispensable lors de votre virée musicale. Voici un top 5 des applications les plus utiles pendant un festival, et disponibles sur Android et IOS.

1. « Ah ! J’adore cette musique ! Mais c’est quoi ? » : “Shazam”

Cette application est certes très connue, mais on tenait à la mettre dans ce top pour ceux qui vivraient dans une grotte (oui, on pense à tout le monde). “Shazam” permet, en un simple enclenchement du bouton « tag », de (re)connaître le titre et l’auteur de la chanson que vous entendez. Personne ne connaît tous les artistes d’un festival. Et c’est là que “Shazam” peut vous être bien utile. Si un artiste dont vous ne connaissez ni le nom ni le morceau passe, Shazam saura vous le trouver (et en un temps record, s’il vous plaît). Le morceau sera alors enregistré et vous pourrez l’écouter à tête reposée (et vous dire qu’en réalité, vous ne l’aimez pas).

  • Le + : L’effet imprévisible ; on est toujours surpris lorsque l’on réécoute un morceau découvert lors d’un festival : soit on aime, soit on déteste !

2. « Je suis seul au monde » : “Messenger”, “WhatsApp” et “Find My Friend”

Vous êtes perdu ? Vous cherchez vos amis (qui ont les clefs de votre voiture) ? “Messenger” est l’application qu’il vous faut. En effet, l’une de ses fonctionnalités est le « Live Location ». Cela vous permettra de visualiser la localisation précise de vos amis. Pour l’utiliser il est nécessaire d’activer les données GPS de votre smartphone. Bien entendu, la NSA connaîtra alors votre position.

“WhatsApp”, célèbre application (aujourd’hui plus utilisée que Messenger), permet également de localiser une personne si celle-ci a partagé sa localisation via l’onglet « Lieu ». Il est à noter que “WhatsApp” appartient aussi à Facebook. La NSA sera une fois encore au vent de vos déplacements. Mais la NSA est déjà au vent de tout, de toutes façons. Il est à noter que “WhatsApp” permet de communiquer gratuitement même en étant à l’étranger. Alors, n’hésitez plus à aller au festival de vos rêves aux Maldives (on a bien écrit « de vos rêves »).

Enfin, l’application “Find my friend” est aussi recommandée pour ne pas perdre de vue vos amis dans le festival. Ce serait bête de devoir passer une annonce au micro pour retrouver Régis.

  • Le + : Ces applications sont aussi idéales lorsque vous voulez éviter de croiser quelqu’un…

3. Car Dame Nature est imprévisible, “Meteo Live”

Qui dit festival, dit plein air. Alors oui, il est important de connaître la météo en temps réel, histoire de ne pas être pris au dépourvu. L’application “Meteo Live” sera alors votre meilleure alliée. Elle permet de vérifier les prévisions météorologiques heure par heure. Elle vous indique également la température ressentie afin de posséder des informations les plus précises. Et trouver une excuse pour ne pas aller à ce concert pop qui empêchera de voir la finale de foot.

  • Le + : Faire une blague à Régis en lui disant que le beau temps continue alors qu’il pleut dans 20 min (à chacun son humour)

4. « Ma tente ? Aussi importante que ma tante ! » “Save my tent” et “Find my tent”

La tente est un élément capital lors d’un festival, et encore moins une chose à ne plus retrouver ! C’est pourquoi il existe l’application “Save my tent”. Son dessein ? Une fois que vous aurez installé votre tente Quechua qui se montent en deux secondes (seulement dans la pub), il vous suffira d’envoyer sa géolocalisation à la NSA afin de pouvoir la retrouver sans encombre grâce à l’application “Find my tent”. Simple, basique, non ?

  • Le + : Même avec un verre de trop, retrouver sa tente n’a jamais été aussi rapide. Après, la question est de savoir dans quel état elle sera…

5. « Allumer le feu ! » : “Virtual Zippo Lighter”

Qui ne rêve pas de lever sa flamme avec toutes les personnes du festival ? Dans ce moment magique, vous vous dites « Mince, je n’ai pas de briquet ! ». Avec “Virtual Zippo” Lightercette exclamation ne sera plus une fatalité. En effet, cette application permet simplement de ne pas exclure les non-fumeurs (ou les éternels adeptes de « T’aurais pas un briquet ? »), en leur permettant d’avoir aussi une flamme à brandir. Cette flamme virtuelle vacille d’ailleurs au rythme de vos mouvements. En plus, pour « l’éteindre » il vous suffit de souffler sur votre écran. Un réalisme au top ! Après, c’est vrai qu’un briquet coûte un peu moins cher qu’un smartphone… Mais enfin, il faut vivre avec son temps!

  • Le + : Impossible de se brûler.

Il est à préciser qu’il faut absolument avoir un smartphone chargé et idéalement un chargeur portable, sans quoi ce top 5 n’a plus aucun intérêt et nous serons tout à fait vexés.

Vous êtes désormais prêt pour vos festivals préférés ! Mais on vous prévient, on veut recevoir vos photographies à la rédaction Sorb’on ! 😉