Le coup de cœur Vielles Charrues : Angèle, l’étoile filante de la scène belge

Le coup de cœur Vielles Charrues : Angèle, l’étoile filante de la scène belge

Elle s’affiche sereine et à peine essoufflée en conférence de presse, moins d’une heure après son passage sur la plus grande scène du plus grand festival de France. À seulement 22 ans, sous le soleil chaud de Bretagne, Angèle était aux Vielles Charrues !

Fille de musiciens, sœur de Roméo Elvis, originaire de Belgique, Angèle a baigné toute son enfance dans la musique. En dehors de l’embryon familial, elle a su se construire un style original et très personnel, parfois rempli d’une auto-dérision, qu’elle laisse apparaître sur ses réseaux sociaux (Instagram en majorité). Grâce à une humilité hors-norme et à un sérieux teinté de maturité, son ascension est méritée, et son travail récompensé.

L’Ascension fulgurante d’une “Etoile Filante”

Elle est une « Étoile » parce qu’elle brille sur la scène pop-électro, « filante » comme son ascension fulgurante depuis la sortie de la « Loi de Murphy » le 23 octobre 2017, qui culmine à des centaines de milliers de vues (10 millions aujourd’hui), et qui sonna comme le début d’une aventure prometteuse.

À 22 ans, elle a joué avec Ibeyi, accompagné son frère Roméo Elvis et fait la première partie de la tournée de Damso en 2017. Elle a même fait un morceau avec lui sur l’album Lithopedion. En 2018, elle a sortie deux clips « Je veux tes yeux» et « La thune », à plus de 3 millions de vues. Le 5 octobre prochain, elle sortira son premier album en solo… Beaucoup d’éléments qui suffisent à montrer l’effervescence d’une artiste, qui n’a pas à rougir de son succès.

Une artiste en cohésion avec son public

Au delà de son ascension, Angèle c’ est aussi un personnage sur scène et en dehors. Sorb’on a assisté à son concert aux Vielles Charrues où elle s’est produite en plein après-midi devant un public bouillant. Elle chante et danse sans jamais s’arrêter, invitant une foule révoltée à la suivre sur le refrain de ses trois chansons les plus connues, mais pas que!

Elle en profite pour disperser tout au long du concert des musiques fraîchement composées, qu’elle teste en vue de son prochain album, et qu’elle souhaite aussi faire découvrir. Après avoir joué le titre « Flou », elle demande même au public s’il souhaite voir cette chanson dans le nouvel album.

“Quand on passe d’une salle de Sannois à une scène comme celle-là, on le sent”

Pour sa première dans un grand festival breton, elle avouera ensuite en conférence de presse, que c’était leur « meilleur concert », remerciant un public « particulièrement accueillant ».

Qu’est-ce qu’on ressent quand on passe de quelques milliers de vues à des millions ? « En fait presque rien, à part qu’on te reconnait un peu plus dans la rue, par contre quand on passe d’une salle de l’Emb à Sannois où les gens sont très proches à une scène comme celle la où les gens sont très loin, on le sent, mais les deux restent aussi impressionnants »

Angèle, voix de la scène belge, promet par son immense talent de belles surprises à venir. Rendez-vous le 5 octobre.

Merci aux vielles charrues de nous avoir invités et permis d’assister à des concerts d’une grande qualité, pour une expérience enrichissante !

Crédits photos : Hugo Marie

Hits: 332