La SNSM : une association à votre rescousse !

La SNSM : une association à votre rescousse !

Ce début de mois d’août s’annonce chaud et ensoleillé pour une bonne partie de la France. Pendant que le mercure grimpe, le nombre d’interventions de sauvetage en mer est aussi en pleine croissance…

Retour sur un fait que la presse écrite à relaté il y a quelques jours, des yachts seraient « radins » avec la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer). Cap sur Saint-Tropez, commune de la Côte d’Azur qui attire la « jet set » où les yachts sont plus nombreux que les bateaux de pêche. Comme partout en France, la SNSM organise régulièrement une campagne de dons pour financer leur matériel. C’est le journal Var-Matin qui précise que le canot de sauvetage de la compagnie doit rester à quai pour cause de pièce défectueuse. En manque de moyens financiers, les sauveteurs bénévoles ont demandé de l’aide aux nombreux propriétaires de yachts mais cet appel fut vain.

Mais à quoi sert donc la SNSM ?

La SNSM est une organisation composée de bénévoles, qui veille à ce que vous puissiez naviguer ou vous baigner en toute sécurité. Ils ont réalisé l’année passée plus de 5 000 interventions, dont 87 au large de la ville de Saint-Tropez. Au total, ils ont sauvé la vie de 8 000 personnesen détresse au large des côtes françaises. Sorb’on est allé en Bretagne pour les rencontrer. Au large de la baie de Saint-Brieuc, en face de la commune d’Erquy, la SNSM avait invité tous les détenteurs d’un bateau à venir les rejoindre pour une opération de communication.

Nous nous sommes invités sur celui de Yves Gauthier, président de l’association des pêcheurs plaisanciers A3PVA, qui en donnant un chèque en pleine mer, nous annonce « qu’ils sont toujours là, prêt à faire feu », et que « pour soutenir tous ces marins et leur valeureux équipage qui viennent nous sauver en cas de difficulté, des dons sont les bienvenus » (propos recueillis par PVAttitude, retrouvez la vidéo ici).

Rencontre avec un marin de la SNSM…

Tandis que ce pêcheur et passionné de la mer donnait un chèque à la SNSM d’Erquy, nous interrogions un marin sauveteur :

« Moi je ne suis pas du tout marin à la base, je suis arrivé il y a un an… C’était l’envie d’être utile à la communauté. Dans la vie je suis médecin, je trouve que c’est une bonne continuité. »

Nous sommes actuellement en mer, beaucoup de bateaux nous entourent, à quoi sert cette journée de rassemblement ?
– On essaye de se faire connaître, les plaisanciers sont souvent nos premiers donateurs, et on essaye de se faire connaître auprès des plus jeunes pour qu’ils comprennent le rôle d’intervention qu’on a.
 
Pour ceux qui ne connaissent pas la SNSM, comment vous la décririez ?
– C’est une association bénévole, et ce mot « bénévole » est très, très important, il n’y a aucune rémunération du personnel, une permanence H24 et 7 jours sur 7, toute l’année.

Deux sauveteurs de la SNSM en pleine démonstration

Vos vacances sous surveillance

Si vous êtes au bord de la manche, de l’Atlantique ou de la méditerranée, la SNSM veille sur vous. Présente dans 218 stations, elle s’assure que toutes les sorties en mer se passent bien, ainsi que vos baignades. Vous pouvez donner de l’argent ou donner de votre temps pour devenir bénévole. Les dons ne servent pas à la rémunération du personnel, mais à entretenir leurs bateaux, leur matériel de sauvetage, le carburant… Vous pouvez les reconnaître à leur couleur orange visible de loin, ils viendront à votre rencontre en bateau, zodiac ou même à la nage.

Avec ou sans dons de votre part, ils viendront quand même à votre rescousse si vous êtes en danger, comme le précise leur site internet « l’ensemble de ces opérations ont été réalisées selon le principe de gratuité du sauvetage en mer ». Saint-Tropez n’a donc pas beaucoup de soucis à se faire quant à la sécurité des plaisanciers.

Vous pouvez naviguer et vous baigner en toute sécurité ! Ayez toujours un fumigène dans votre embarcation pour signaler votre détresse. Vous pouvez faire vos dons sur ce site : https://don.snsm.org/