Connaissez-vous les joueurs de World of Warcraft ?

Connaissez-vous les joueurs de World of Warcraft ?

World of Warcraft, c’est quatorze années, sept extensions et à son apogée, en 2010, 12 millions de joueurs. C’est le mmorpg (massive multiplayer online role play game) le plus vendu de tous les temps et il continue de faire parler de lui après toutes ses années.

En 2018, la nouvelle extension du jeu, Battle for Azeroth, parvient à pulvériser un nouveau record de 3,4 millions d’exemplaires vendus le jour de sa sortie ! Fidèles anciens ou nouveaux curieux, qui sont aujourd’hui les membres de la communauté toujours aussi active du phénomène World of Warcraft ?

Qui joue à World of Warcraft ?

Les joueurs de World of Warcraft n’ont pas toujours été les 12 millions de 2010 mais le jeu a toujours pu se vanter de disposer d’une base solide de joueurs. Dans ses plus sombres années — lorsque Blizzard ne communiquait même plus son nombre d’abonnés — on estimait qu’environ 5,6 millions de joueurs étaient encore présents. C’était en 2015. Depuis, l’extension Légion est arrivée, apportant une masse colossale de nouveaux contenus à un rythme très régulier, permettant ainsi de capter en permanence l’attention des joueurs les plus investis.

La communauté des joueurs de World of Warcraft peut se décomposer en fonction des « ères », autrement dit les dates de sortie des extensions du jeu. Ainsi, un joueur disant avoir commencé sous « Vanilla » affirme donc jouer depuis le tout début du jeu (en 2004), tandis qu’un joueur datant de l’ère « Cataclysme » aurait commencé à jouer entre 2010 et 2012. Sur un échantillon de 200 personnes de la communauté francophone des joueurs de World of Warcraft, on observe que plus de 58,9 % d’entre eux jouent depuis dix ans. Cela confirme l’idée d’un noyau dur de joueurs fidèles, et nous amène à repenser certains clichés concernant cette communauté.

Une vision différente des joueurs

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les joueurs de World of Warcraft ont changé. Depuis 2010, on observe l’arrivée de nouvelles têtes ; mais il faut aussi et surtout constater une évolution du noyau dur de cette communauté. La majorité des joueurs étant présents depuis plus d’une décennie, on doit donc considérer que leur vie n’en est plus du tout au même stade qu’à leurs débuts. Si la plupart affirment avoir commencé à l’époque du collège ou encore du lycée, ils sont aujourd’hui dans une situation totalement différente : dans la vie active, mariés, avec des enfants, etc.

Cette évolution souligne que les joueurs ne correspondent plus au cliché du geek adolescent et boutonneux. Bien au contraire, on parle ici d’une communauté particulièrement éclectique, comptant des pères de familles, des salariés, des militaires, des stars hollywoodiennes (Mila Kunis, Daniel Craig, Vin Diesel, Ben Affleck, …) ou encore des grands-mères ! Si la place des étudiants reste majoritaire dans cette communauté. On considère que, sur un échantillon francophone de 1500 personnes, 43% sont étudiants. Ces derniers sont suivis de près par les salariés, qui constituent plus de 42% de ce même échantillon. On peut ainsi écarter l’idée que les chômeurs représentent majoritairement la communauté des joueurs de World of Warcraft.

Un jeu sans fin

Pourquoi un jeu vieux de 14 ans continue-t-il à attirer de nouveaux joueurs ? C’est sans doute parce que la plupart de ces étudiants étaient déjà joueurs il y a dix ans : on observe un cas de figure assez récurrent, celui du père de famille qui a partagé sa passion du jeu avec ses enfants lorsqu’ils étaient en bas âge (moins de dix ans, parfois même quatre à cinq ans). Les enfants effectuaient alors des tâches simples sur le jeu, comme la pêche, ce qui leur aura vite donné le goût de World of Warcraft. Les joueurs d’une vingtaine d’années aujourd’hui seraient finalement en grande partie des joueurs qui ont attrapé le virus WoWdans leurs toutes jeunes années.

On ne peut cependant pas nier que World of Warcraft est un jeu qui a su se recycler avec le temps. Le jeu propose encore aujourd’hui un contenu si vaste et régulier que la possibilité de « finir » l’ensemble des défis proposés par le jeu paraît totalement irréalisable. C’est aussi ce qui fait la force de ce jeu, qui a su maintenir un rythme de création extrêmement élevé.

Alors que l’univers de Warcraft fête ses 25 ans, la nouvelle extension Battle for Azeroth continue de séduire les joueurs insatiables avec toujours plus de contenus (un nouveau raid était sorti mercredi 5 septembre 2018). Peut-on se laisser aller à croire que la flamme de Warcraft soit éternelle ?

Crédit photo : Blizzard