Sorties ciné du 31/10

Sorties ciné du 31/10

Profiter de vos derniers jours de vacances avant la reprise des cours pour aller voir notre petite sélection ciné !

Bohemian Rhapsody de Bryan Singer

Un Biopic que beaucoup attendait. L’histoire de Queen déclinée sous plusieurs angles : une musique, un groupe, un homme. En effet, le nouveau film de Bryan Singer (X-Men) s’attache plus particulièrement à l’aura et au destin d’un homme : Freddie Mercury. Interprété par Rami Malek (Mr. Robot) qui s’est laissé pousser la moustache pour l’occasion, le chanteur emblématique du groupe est présenté à travers son génie, ses échecs, ses succès, sa maladie… Un film qui montrera comment la marge peut devenir la norme, comment l’audace peut marquer une révolution, et vous replongera dans une musique toujours légendaire.

Silvio et les autres de Paolo Sorrentino 

Un nouveau Biopic mais qui parle italien cette fois. Silvio Berlusconi est sans aucun doute l’homme politique italien le plus connu de son temps. Une vie agitée qui a été retranscrite maintes fois dans les médias, ou dans des films comme Le Caïman (N. Moretti). La bande-annonce ressemble à un clip de techno-pop. Pourtant, peut-être est-ce la réalité d’un homme qui n’a cessé de vivre. Au bord d’une piscine entouré de Pin-up, le personnage de Silvio (Toni Servillo) blague d’un ton léger, une image ancrée dans l’imaginaire. Mais le film cherchera à aller plus loin que cela, à entrer dans l’intimité cachée d’un homme qui vantait sa vie privée.

En liberté ! de Pierre Salvadori

Déjà annoncé comme la comédie de cette fin d’année, le nouveau film de P. Salvadori fait beaucoup de promesses dès sa bande-annonce. Un scénario fou, avec des gags à répétition, une Adèle Haenel déboussolée alors qu’elle donne la réplique à Pio Marmaï et Damien Bonnard… En effet, incarnant Yvonne, elle se met en quête de découvrir qui était vraiment son mari soi-disant mort en héros. Il semblerait que ce soit tout le contraire, alors commence une recherche décousue qui va emmener notre personnage principal dans des lieux et des situations toujours plus incongrus, au potentiel comique (on l’espère) toujours renouvelé.