Semaine en Bref : “Non” à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, attentat à Tunis, dernier mandat pour Angela Merkel…

Semaine en Bref : “Non” à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, attentat à Tunis, dernier mandat pour Angela Merkel…

Retour sur les faits qui ont fait l’actualité cette semaine avec Sorb’on !

FRANCE : Victoire du “non” au référendum d’auto-détermination de la Nouvelle-Calédonie

Les Calédoniens ont rejeté à 56,9% des voix (contre 43,1%) l’indépendance de leur territoire ce dimanche 4 novembre. Ce scrutin était attendu depuis une trentaine d’années et ouvert uniquement au plus de 22 ans, en lien avec les accords de Matignon signés en 1988. La participation a été massive, plus de 80%, ce qui constitue un record historique. Paris continuera d’exercer les fonctions régaliennes sur le territoire qui bénéficie d’une certaine autonomie. Le président de la République a salué “une campagne responsable” et “une immense fierté que les Calédoniens aient choisi la France”.

TERRORISME : Attentat à Tunis

Lundi 29 octobre, un attentat suicide a eu lieu en plein coeur de Tunis, blessant vingt personnes. Une femme s’est fait exploser, armée d’une grenade artisanale, en s’approchant d’un groupe de policiers, qui stationnait près du théâtre municipal. Il s’agit également de la toute première femme kamikaze en Tunisie. Et il s’agit du tout premier attentat dans la capitale tunisienne, depuis celui du 24 novembre 2015, qui avait fait douze morts. Le pays avait aussi subi les attentats du Bardo, le 18 mars 2015, causant vingt-quatre morts et quarante-cinq blessés, dans un musée ; et l’attentat de Sousse, le 26 juin 2015, faisant trente-neuf morts et trente-neuf blessés dans la station balnéaire.

BRÉSIL : La victoire de Jair Bolsonaro à l’élection présidentielle

Alors que le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro a été élu président dimanche dernier avec 55,1% des voix, plusieurs mesures annoncées cette semaine ont déjà choqué l’opinion publique. Le nouveau chef de l’Etat a d’ores et déjà pris la décision de suivre l’initiative de Donald Trump en transférant l’ambassade brésilienne implantée à Tel-Aviv à Jérusalem. Considéré comme écolophobe par ses détracteurs, il souhaitait faire fusionner le ministère de l’Ecologie et de l’Agriculture avant de se rétracter sur le sujet. Le président élu prendra fonction en janvier.

INTERNATIONAL : l’ONU demande une prolongation de l’aide humanitaire en Syrie

Ce lundi 29 octobre, Mark Lowcock, le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, a plaidé devant le Conseil de sécurité pour appeler au prolongement de l’aide humanitaire en Syrie. « Le secrétaire général (Antonio Guterres) et moi-même appelons à renouveler la résolution (2393) pour douze mois de plus. » a-t-il annoncé. L’aide doit en effet prendre fin en janvier 2019. Et à l’heure actuelle, 5 millions de Syriens dépendent de cette aide humanitaire. La résolution a été adoptée à douze voix contre trois abstentions : la Russie, la Chine et la Bolivie.

SRI-LANKA : La crise politique s’enlise dans le pays

Une décision inattendue a plongé le pays dans une grave crise politique. La semaine dernière, le président sri-lankais, Maithripala Sirisena, avait limogé son Premier ministre Ranil Wickremesinghe pour désigner un de ses prédécesseurs Mahinda Rajapakse au poste et avait suspendu le Parlement. Le président sri-lankais s’est justifié en affirmant que Wickremesinghe prenait des décisions sans le consulter. Cependant, ce dernier refuse de quitter son poste et dénonce une décision anticonstitutionnelle. Face à de nombreuses pressions internationales, Sirisena a levé ce jeudi la suspension du Parlement qui siègera dès le 5 novembre.

ALLEMAGNE : Angela Merkel quittera la chancellerie en 2021

Angela Merkel a annoncé qu’elle ne briguerait pas de prochain mandat en 2021. Elle quittera également la présidence de son parti ce mois de décembre. Elle luttait déjà depuis plusieurs mois au maintien de sa coalition avec les sociaux-démocrates. Sa popularité a également beaucoup baissé auprès des Allemands depuis qu’elle a décidé d’ouvrir les frontières à plus d’un million de demandeurs d’asile en 2015 et 2016. Il s’agissait déjà du quatrième mandat de la chancelière allemande.

ALGÉRIE : Abdelaziz Bouteflika candidat à sa succession ?

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) avait lancé la rumeur dimanche dernier. Ce dernier avait affirmé que le candidat de leur parti serait l’actuel président algérien Abdelaziz Bouteflika, afin qu’il poursuivre “sa mission”. Âgé de 81 ans, Bouteflika est au pouvoir depuis 1999 et n’a plus fait d’apparition publique depuis un AVC en 2013. L’état de santé de Bouteflika soulève de nombreuses inquiétudes dans le pays. Cependant, le chef de l’Etat n’a pas officiellement annoncé son intention de briguer un 5e mandat.

  • Ce qu’en dit RFI
  • Ce qu’en dit RTL

FRANCE : Emmanuel Macron juge les violences homophobes “indignes de la France”

Suite à une énième agression contre la communauté homosexuelle à Rouen, le président français a appelé sur son compte Twitter à plus d’ « humanité » et de « tolérance ». Il a jugé également ces violences homophobes « indignes de la France » et a aussi annoncé de futures mesures très concrètes à venir dans ce même message Twitter. Malheureusement, très vite une partie de la communauté LGBT s’est indigné sur Twitter et a demandé à ne pas être juste « tolérée » mais « respectée » et « acceptée ».

INTERNATIONAL : Trump ordonne des sanctions contre l’Iran

La Cour Internationale de Justice (CIJ) a ordonné aux Etats-Unis de lever leurs sanctions contre l’Iran. Cet organe judiciaire des Nations Unies a demandé ce mercredi aux Etats-Unis de cesser d’imposer des sanctions et des restrictions à toutes les entreprises américaines qui commercent avec Téhéran, et de freiner ainsi la compétitivité économique du pays. En l’occurrence, toutes les denrées « alimentaires et produits agricoles » ou les « médicaments et le matériel médical » n’ont aucune justification pour faire l’objet de sanctions. Toutefois cette décision de la CIJ ne fait pas figure de loi, et l’organisme n’a aucun moyen de les faire appliquer, si ce n’est des coups de pression, les Etats gardent ensuite l’entière liberté  sur l’application ou pas de cette décision.

ETATS-UNIS : Trump veut supprimer le droit du sol

A quelques jours des élections de mi-mandat, le président américain a annoncé mardi 30 octobre une nouvelle mesure contre l’immigration et l’intégration aux Etats-Unis. Donald Trump souhaite mettre fin par un décret, au droit à la citoyenneté américaine pour les enfants nés sur le sol américain et de parents en situation irrégulière. Dans un interview donnée à Axios, le président dénonce une mesure “ridicule” qui doit cesser. Alors que ce droit est garanti par le 14e amendement, Trump affirme qu’il n’aura pas besoin de changer la Constitution pour faire valider ce décret.

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin