Sauve ta planète (et ton porte-feuille !) #2

Sauve ta planète (et ton porte-feuille !) #2

Dans une grande majorité des consciences, polluer moins (devenir un bon écolo-bobo) rime avec se ruiner. Or je vais te démontrer le contraire…

Dans un précédent article, nous avons vu à quel point consommer des tonnes de plastique nuit autant à la planète qu’à vos économies (si, si, je les vois vos billets partis dans toutes vos bouteilles jetées dans l’année). Et si, aujourd’hui, on s‘attardait sur la nourriture ?

Du verre/vert sur toutes les tables ? (Vous l’avez ?)

Je reste dans cette idée de consommer en limitant les emballages, mais cette fois-ci, en favorisant la proximité. De nombreuses AMAP ont vu le jour ces dernières années, même à Paris ! Ces Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne vous permettent d’acheter toutes les semaines un panier de fruits et de légumes de saison. Ces produits sont cultivés à proximité, ça dépasse à peine le bout des lignes de Transilien ! Vous pouvez trouver la plus proche de chez vous et en savoir un peu plus via ce site (il y en a une juste derrière le Panthéon !).

Alors oui, j’entends déjà ce que vous allez me dire : ça coûte cher ! Que nenni ! Chaque semaine, pour une à deux personnes, vous avez pour 10€ : 4kgs de fruits et légumes (ça varie selon les AMAP hein, on ne va pas chipoter !). Ce qui correspond à seulement 2,5€ le kilo (j’ai fait spé’ maths au bac, pas mal hein ?). C’est donc plus que raisonnable pour des produits souvent bio et qui font fonctionner l’activité agricole locale.

Mon bon plan étudiant : faites une inscription entre potes et répartissez vous la nourriture. Une bonne action, des économies et pas de gâchis !

Sûrement mais doucement ?

S’il ne vous vient pas par la tête de participer à ces AMAP, tentez au moins d’acheter de saison (les tomates et les framboises en hiver, ça a beau être instagramable, ce n’est pas très bon pour la santé et la planète), de préférence bio et local. Oui, parce que le bio c’est bien, mais si votre quinoa traverse l’Atlantique, c’est pas top non plus.

Sinon, il existe des supermarchés coopératifs, n’hésitez pas à vous renseigner pour voir s’il en existe un dans votre quartier : ils tentent de faire du local, bio si possible, avec le moins d’emballage possible et à tarif préférentiel. Tout ceci contre seulement quelques heures d’engagement par mois ! Si vous habitez près de Nation, Les 400 coop ne vont pas tarder à ouvrir leurs portes, jetez-y un œil ! Toutes les infos sont ici.

Limitons la viande

Bon restons calmes. Loin de moi l’idée d’entrer dans des conflits idéologiques, mais il apparaît essentiel de diminuer sa consommation de viande. Oui, bon la bavette et le rumsteck c’est sympa, mais il faut limiter. Pour ce faire, je ferais un plan en trois parties. D’abord notre corps n’a pas besoin d’autant de protéines, ensuite ça coûte quand même un bras et enfin ça pollue un max ! Les pauvres bêtes sont bourrées d’antibiotiques, contraintes à l’inactivité pour allaiter et faire encore plus de viandes. Puis elles doivent parcourir parfois la moitié du globe, oui tout ça pour avoir une dinde sur la table de Noël. Et mon argument final qui change tout : j’ai économisé 25€ par mois en arrêtant la viande (oui, même les rillettes et les lardons…).

Bon Rome ne s’est pas faite en un jour. Nous ne sauverons pas la planète d’ici demain c’est sûr, mais une lueur d’espoir est encore visible… Je compte donc sur vous pour changer vos  ampoules et aussi vos habitudes. Évitez de sécher votre linge à la machine et pensez à favoriser le lavage à l’eau froide. Tentez de manger plus écologique, de limiter l’avion et surtout ne jetez pas vos mégots dans le caniveau. Prenez moins de bains et lavez-vous avec un savon et un shampoing solide. Le classique aussi : n’oubliez pas d’éteindre la lumière lorsque l’on sort d’une pièce, et j’en passe. Et sinon saviez- vous que ce sont les enfants qui consomment le plus d’énergie ? (Oui oui, selon France Info, ils sont à l’origine d’une empreinte carbone de 60 tonnes de CO2 par an ; c’est pas mal non ?).

Crédit photo : Domofinance

Hits: 68