Les 24 cases de Sorb’on — Case #8

Les 24 cases de Sorb’on — Case #8

Et la Mère Noël dans tout ça ?

 

Le père Noël est une ordure,

La mère Noël, c’est une vraie dure.

Cachée dans l’ombre,

Maman prépare des semaines durant cette merveilleuse saison,

Incontournable pour toute sa « petite famille ».

La pression est à son comble,

La charge mentale à son paroxysme.

* * *

Pendant ce temps-là,

Papa Noël, lui, est acclamé partout.

Il reçoit lettres, câlins et sérénades

Des petits chérubins de l’Occident

Qui n’ont jamais pensé au rôle de leur maman.

* * *

Sortie traîneau avec les copains,

Pendant que Mère Noël surveille les lutins.

Pour ces festivités, entre mythe et réalité,

Pléthore de Femmes injustement récompensées.

* * *

Allons regarder le mois de décembre d’un peu plus près,

Et adresser une ode à ses déesses de la Nativité.

* * *

Papa ramène le sapin avec ses gros bras musclés,

Maman le décore si bien, avec sa « féminine créativité ».

Papa achète les cadeaux avec l’argent durement gagné

Maman les emballe et les cache, pour laisser ses enfants rêver.

Papa se soûle de champagne et vin chaud,

Maman sert la dinde, met la bûche au frigo.

Une heure plus tard,

Papa raconte des blagues salaces, dit des gros mots,

Maman rougit d’avoir épousé un poivrot

Et envoie ses enfants jouer à la Nintendo.

* * *

Quand il est l’heure d’aller se coucher,

Papa est déjà trop allumé.

Maman borde ses marmots tout excités,

Attend le passage de Morphée et,

S’attelle à disposer les présents tant espérés.

Demain matin, elle se lèvera en premier,

Aux cris de ses petits candides émerveillés,

Et recommencera, accoutumée,

A tout mettre en œuvre pour un déjeuner parfait…

Qu’elle est toujours seule à préparer.

* * *

Noël est terminé,

Maman est épuisée,

Papa est ressourcé,

Les enfants sont comblés,

Mère Noël a été oubliée.

* * *

Enfin, jusqu’à cette année.

L’heure a sonné

De rendre justice à toutes les Mères Noël,

A toutes les fées qui rendent magique cette fin d’année,

A toutes les gardiennes des traditions,

Les metteuses en scène des retrouvailles,

A toutes les architectes du bonheur de la marmaille.

* * *

Le Père Noël est démasqué,

La véritable héroïne n’a pas besoin de se déguiser

Pour créer un monde enchanté.

Le Père Noël est une ordure,

La Mère Noël, c’est une vraie dure.

* * *

Alors petit Papa Noël,

Tu peux bien rester là-haut dans le ciel

Avec tes jouets par milliers parce qu’ici-bas,

Maman s’en sort très bien sans toi.

Hits: 85