Gilets Jaunes Acte IV, pourparlers inter-yéménite et fin de l’Aquarius…. Semaine en Bref du 3 au 9 décembre

Gilets Jaunes Acte IV, pourparlers inter-yéménite et fin de l’Aquarius…. Semaine en Bref du 3 au 9 décembre

GILETS JAUNES : L’acte IV de la mobilisation nationale des Gilets Jaunes

Les Gilets jaunes rejoints par des lycéens se sont retrouvés dans les rues de France pour un quatrième samedi. Bien que le gouvernement ait décidé cette semaine de suspendre puis d’annuler dans le budget 2019 les taxes sur le carburant, l’électricité et la hausse du prix du contrôle technique, cela reste pour certains Gilets jaunes des “mesurettes”. D’autres revendications ont émergé tels que le retour de l’impôt sur la fortune (ISF), la revalorisation du SMIC et des pensions de retraite. Le ministre de l’Intérieur avait prévu un dispositif inédit pour l’acte IV, 89 000 policiers étaient mobilisés dont 8 000 à Paris. Pour la première fois, douze blindés de la gendarmerie ont circulé dans les rues de Paris. La marche pour le climat avait lieu à Paris, de nombreux gilets jaunes ont participé au défilé. Selon Christophe Castaner, 1 385 personnes ont été interpellées dans toute la France 920 à Paris. La mobilisation aurait rassemblé 125 000 manifestants en fin de journée. Le président de la République pourrait s’exprimer lundi prochain. 

Ce qu’en dit le Parisien 

C qu’en dit Libération

Ce qu’en dit France Info

MOBILISATION : Le point sur la mobilisation lycéenne et étudiante

Les lycéens et étudiants veulent exprimer eux aussi leur mécontentement de la politique menée par le gouvernement. Plusieurs lycées et universités ont été bloqués jeudi 6 décembre. Les lycéens réclament l’abandon de la réforme du baccalauréat et l’abrogation de la loi ORE qui avait soulevé les milieux étudiants le semestre dernier. Quant aux étudiants, ces derniers manifestent contre la hausse des frais d’inscription pour les étrangers non ressortissant de l’Union européenne. Au total, 300 établissements étaient perturbés dont 80 bloqués et la Sorbonne était fermée. 700 lycéens ont été interpellés dont 153 dans un lycée en banlieue parisienne à Mantes-la-Jolie. La vidéo de leur interpellation vaguement diffusée sur les réseaux sociaux a “choqué” le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer et de nombreux internautes.

Ce qu’en dit Le Monde

Ce qu’en dit France Bleu

Ce qu’en dit le Nouvel Obs

ESPAGNE : L’extrême-droite entre au Parlement d’Andalousie

C’est un moment historique pour l’Espagne… pour la toute première fois depuis le régime de Franco, un parti d’extrême-droite est entré au Parlement. Il s’agit plus précisément du Parlement d’Andalousie, une région qui est historiquement dirigée par la gauche, depuis 1982. Or ce dimanche 2 décembre, le PSOE, parti socialiste ouvrier espagnol, a perdu 14 sièges. Sur place, les médias espagnols ont titré “Tremblement de terre en Andalousie” ou encore “Retournement historique”… car en entrant au Parlement avec 12 siège, l’extrême-droite (le parti Vox) n’est plus un fantôme dans le paysage politique espagnol, mais devient bel et bien une réalité. Les sondages n’avaient pas anticipé un tel retournement politique, accordant au mieux cinq sièges au parti Vox. En France, Marine Le Pen a immédiatement félicité ses “amis de Vox” dans un tweet. Créé en 2013, Vox se pose radicalement contre l’immigration mais aussi contre l’indépendance de la Catalogne.

Ce qu’en dit France Info

Ce qu’en dit France 24

Ce qu’en dit Radio Canada

CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN : Israël lance une opération de destruction des tunnels du Hezbollah

L’armée israélienne a annoncé mardi 4 décembre avoir lancé une vaste opération de destruction de tunnels à la frontière avec le Liban. Nommé “Bouclier du Nord”, l’opération consiste à détruire tous les tunnels construits par le mouvement chiite libanais Hezbollah, mouvement soutenu par l’Iran. D’après les autorités israéliennes, les tunnels sont inachevés et non opérationnels cependant cela pourrait prendre plusieurs semaines pour les détruire. Les autorités n’ont pas communiqué le nombre de tunnels identifiés. L’ONU a confirmé l’existence d’un des tunnels sans en nommer les auteurs. Israël a demandé à l’ONU de dénoncer les auteurs et de les aider dans cette tâche.  

Ce qu’en dit RFI

Ce qu’en dit Europe 1

Ce qu’en dit Times of Israël

COP24 : Emmanuel Macron et Edouard Philippe absents de la Conférence pour le climat

La 24ème Conférence des Nations unies sur le climat (COP24) se tient actuellement en Pologne… cependant, alors que la conscience citoyenne se fait de plus en plus grande, les représentants des Etats du monde sont les grands absents de cette conférence. Pour la France, ni Emmanuel Macron, ni Edouard Philippe, n’ont fait le déplacement. Une décision qui peut s’expliquer par le mouvement des “gilets jaunes” qui prend de plus en plus d’ampleur en France et pose de graves questions à l’exécutif. D’autres pays du G20 n’ont pas fait le déplacement à la COP24, or ces pays représentent pas moins de 80% des émissions de CO2 sur Terre. Or selon les experts, la température globale pourrait augmenter de 5°C avant la fin du siècle… un dérèglement climatique qui s’accompagnera également de fortes vagues de pollution : rivières contaminées, champs pollués..

Ce qu’en dit Le Monde

Ce qu’en dit France Info

Ce qu’en dit France Culture

Ce qu’en dit France Inter

BREXIT: derniers jours de débats au Royaume-Uni sur le Brexit

Le Royaume-Uni doit quitter l’Union Européenne le 29 mars, d’ici là les plans de négociations sont toujours en cours afin de préparer un divorce en douceur, celui-ci doit s’étaler sur deux ans, une période transitoire qui devra donc se terminer le 29 mars 2019. Mais entre temps, la Première Ministre britannique, Theresa May, a bien du mal à faire accepter des plans de sortie de l’UE par son propre parti, et son propre gouvernement. Plusieurs ministres ont d’ailleurs déposé leur démission pour montrer leur désaccord, voire plaider pour un nouveau référendum. Mais il y a également des élus britanniques qui s’opposent à ses idées simplement pour la pousser à démissionner et renverser le gouvernement. Le Parlement britannique doit faire un dernier vote historique ce mardi 11 décembre, ainsi les députés du Royaume-Uni pourront approuver ou rejeter le plan de Brexit que Theresa May a négocié avec Bruxelles.

Ce qu’en dit Taurillon

Ce qu’en dit Le Monde

Ce qu’en dit CNEWS

Ce qu’en dit France Culture

https://www.taurillon.org/brexit-quel-est-le-scenario-le-plus-probable

ENQUÊTES RUSSES : L’équipe de campagne de Donald Trump se serait vu offrir une “synergie politique”

L’enquête sur l’ingérence russe dans la dernière élection présidentielle américaine n’en finit pas : dernièrement une nouvelle révélation a fait surface… Le Kremlin aurait proposé une “synergie” ou coopération politique, à l’équipe de campagne de Donald Trump dès fin 2015. Cette information est tirée de l’analyse d’une série de documents, qui sont étudiés par la justice dans le cadre de l’audition de Michael Cohen, ex-avocat de Donald Trump, qui a reconnu avoir menti au Congrès américain, sur ses contacts avec la Russie et avoir enfreint les règles du financement électoral. La Maison Blanche a immédiatement réagi en la personne de Sarah Sanders, la porte-parole, qui a assuré que ces nouveaux documents ne disaient “rien d’important qui ne soit déjà connu”.

Ce qu’en dit Europe 1

Ce qu’en dit France 24

Ce qu’en dit Le Monde

UNION EUROPÉENNE : L’Université d’Europe centrale chassée de Hongrie

L’Université d’Europe centrale de Budapest, en Hongrie, va déménager à Vienne, en Autriche. C’est le gouvernement hongrois qui est à l’origine de ce déménagement, Victor Orbán est en effet en “guerre” contre cette université progressiste mais surtout indépendante, puisqu’elle a été créée et est financée depuis 1991 par un milliardaire américaine Georges Soros (d’origine hongroise). Pour Victor Orbán, une telle université, libre, avec un enseignement à l’américaine, des cours en anglais, des diplômes américains… est un nid à futurs opposants politiques. Impossible pour lui d’accepter l’existence d’institutions scolaires dans son pays, sans qu’il puisse avoir le contrôle des programmes et des études… Le transfert de toutes les activités de l’Université d’Europe centrale sera donc effectif à partir de septembre prochain.

Ce qu’en dit France Inter

Ce qu’en dit RFI

Ce qu’en dit Ouest-France

Ce qu’en dit Courrier International

MIGRANTS : Fin de mission pour l’Aquarius

Les ONG Médecins sans frontières et SOS-Méditerranée ont annoncé jeudi 6 décembre “mettre un terme” aux activités de sauvetage de leur navire Aquarius. Affrété depuis 2016, le navire avait pour mission de porter secours aux migrants qui voulaient traverser la méditerranée pour rejoindre une côte européenne. Au total, 30 000 migrants ont été sauvés par le bateau. L’Aquarius est devenu le symbole d’une crise politique concernant l’immigration en Europe.

Ce qu’en dit Le Point

Ce qu’en dit Le Nouvel Obs

Ce qu’en dit Libération

YÉMEN : Début des pourparlers de paix entre les belligérants en Suède

Les représentants du gouvernement yéménite et les rebelles houthistes ont entamé jeudi 6 décembre de nouvelles discussions en faveur de la paix sous l’égide l’ONU en Suède. Pour le médiateur de l’ONU Martin Griffiths ce rassemblement est une “opportunité unique pour faire avancer les processus de paix” dans un pays en guerre depuis 2014 et qui traverse une grande crise humanitaire. Les deux camps se sont entendus sur un échange de prisonniers. Cela devrait concerner quelques milliers d’individus de chaque côté. Alors que le gouvernement yéménite ont exigé le départ des troupes houthistes sur le port de Hodeïda, ces derniers se sont montrés favorables pour la neutralité du port, point stratégique pour l’aide humanitaire. Autre point, les discussions se tournent envers une prochaine réouverture de l’aéroport de Sanaa, ville contrôlée par les Houthis mais aussi sur un cessez-le-feu durable. Les discussions devraient durer quelques jours.

Ce qu’en dit L’Orient le Jour

Ce qu’en dit France Culture

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin

Hits: 8