Les 24 cases de Sorb’on — Case #22

Les 24 cases de Sorb’on — Case #22

Noël sans Mariah Carey susurrant des mots d’amour à tes oreilles au moins 3 fois par jour ? Sans « Jingle Bells » dans les hauts-parleurs du Printemps ? Sans ta mère qui chantonne Petit Papa Noël en te bordant le soir du 24 même si ça fait 15 ans que t’y crois plus ?

Personnellement, je le vivrais très très mal.  

Donc on va se faire une petite playlist de Noël bien cul-cul histoire de se radoucir le cœur et l’esprit.

LA PEPITE (Santa Claus is coming to town, Jackson 5)

Ai-je vraiment besoin de présenter les Jackson 5 ? Ai-je vraiment besoin de dire que cette musique respire la mignonnerie ? Cette reprise, c’est juste trois minutes de bonheur (dans d’autres contextes, ça fait pas rêver mais là…), d’innocence et d’allégresse.

Beaucoup. Trop. Cute.

LA LUCIDE (Défaite de famille, Orelsan)

A trop écouter des sons de Noël tout mignons qui donnent envie de se faire des câlins et des cadeaux, on oublie le malaise de certaines fêtes de famille …

L’ENTRAINANTE (Sleigh Ride, The Ronettes)

Je sais pas vous, mais en écoutant ce son, j’ai envie de faire des chorégraphies dans la neige en sonnant une cloche au « ding-ding-ding-ding-oh-ding », bref une bonne alternative au LSD quoi.

LA FEEL-GOOD (This Christmas, Seal)

L’ELECTRIQUEMENT DOUCE (Shiny Lines of Light, Cats on Tree)

Ce n’est pas une chanson de Noël à proprement parler mais elle s’installe confortablement dans nos écouteurs sous les lumières de Paris et le froid de l’hiver.

LA SEXY (Santa Baby, Pink Martini)

Pink Martini se la joue aussi sensual que Marilyn Monroe devant JFK et, comme toujours, on adore ça.

LA MELANCOLIQUE (Last Christmas, Wham!)

Slow incontournable depuis 1984.

L’INCONTOURNABLE (Jingle Bells Rock, Garou) 

Et si tu crois que c’est fini, jamaaaais. Garou, tu rejoins mon équipe quand tu veux. Mention spéciale à la couverture de l’album que je verrais bien imprimée sur les serviettes le soir de Noël.

Hits: 22