Sorties ciné du 30/01/19

Sorties ciné du 30/01/19

Si vous n’êtes pas encore allés au cinéma en janvier, c’est le moment ! Sorb’on vous a concocté une liste de quelques films qui pourraient vous plaire !

Sorry to bother you de Boots Riley — Une comédie féroce

Premier long métrage du rappeur Boots Riley, chanteur du groupe de hip-hop The Coup — qui a d’ailleurs réalisé la bande son du film — Sorry to bother you est déjanté mais également engagé.

Le personnage de Cassius Green, incarné par Lakeith Stanfield, est un chômeur qui ne parvient plus à payer son loyer. Il obtient finalement un travail dans une société de télémarketing, et même le titre de “super vendeur” lorsque sur conseil du doyen des salariés, (incarné par Danny Glover) il adopte sa “voix de blanc” au téléphone. Sorry to bother you aborde de grands problèmes de société en faisant une caricature assez inquiétante de l’Amérique. Ce film critique des enjeux réalistes dans une ambiance absurde.

Un film qui, sous le couvert du rire, invite à réfléchir !

Si Beale street pouvait parler de Barry Jenkins — Romance

Après le succès de Moonlight pour lequel Barry Jenkins a obtenu un Oscar du meilleur film, celui-ci se lance dans son troisième long métrage. Si Beale Street pouvait parler est l’adaptation du chef d’œuvre littéraire de James Baldwin : If Beale Street could talk.

Barry Jenkins nous montre à l’écran la lutte de Tish pour faire libérer Fonny, le père de son enfant à venir, victime d’une erreur judiciaire. Une histoire d’amour tout en poésie, dans un film qui aborde également les injustices policières et le racisme en Amérique durant les années 1970. Côté casting, on retrouve Stephan James (Selma, La couleur de la victoire, ou plus récemment la série Homecoming) dans le rôle de Fonny et on découvre Kiki Layne dans le rôle de Tish.

Un film poignant qui ne manquera pas de vous émouvoir.

Skate Kitchen de Crystal Moselle — Un vent de liberté

Après avoir rencontré un groupe exclusivement féminin de skateuses new-yorkaises, la réalisatrice Crystal Moselle s’est inspirée de leur quotidien et de leur nom pour créer une fiction : Skate Kitchen.

Fiction dans laquelle on suit Camille, qui décide de rejoindre ce groupe (joué par les membres originaux de “Skate Kitchen”) et de sillonner elle aussi la ville sur sa planche plutôt que d’aller au lycée. Le film nous conte l’histoire d’une jeune fille qui trouve sa place dans ce monde peuplé majoritairement de garçons, en rejoignant un groupe de filles unies par la même passion : celle du skate.

Le film est né suite au succès d’un premier projet filmé par Crystal Moselle : le court métrage That One Day (2016), pour la marque de vêtements Miu Miu qui mettait en scène les skateuses afin de mettre en valeur leur talent ainsi que la marque. Par la suite, le film a intéressé des producteurs et le projet de Skate Kitchen est né. Un film qui communique tant l’adrénaline ressentie par ces jeunes filles lorsqu’elles skate qu’on en sentirait presque le vent dans nos cheveux.

À vos planches !

Hits: 37