#10yearschallenge : et qu’en est-il de notre chère planète ?

#10yearschallenge : et qu’en est-il de notre chère planète ?

Vous avez probablement vu passer en ce moment au travers de nombreux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, etc.) un nouveau « challenge ». Repris plus de 3 millions de fois sur Internet : le 10 years challenge.

Quand Troy Bolton est devenu Troy Building (a.k.a Zac Efron)

Comme son nom l’indique, l’idée est de poster une photo de soi ou de son animal de compagnie à 10 ans d’intervalle. Un challenge qui est donc plutôt de l’ordre de l’amusement, puisque le but est de visualiser l’évolution de son mode de vie, de son style vestimentaire, ou tout simplement son visage entre 2009 et 2019. Ce buzz a d’ailleurs également été repris par de nombreuses marques et célébrités.

Et l’écologie dans tout ça ?

Initiative plus alarmiste et utilitaire, l’ONG environnementale Greenpeace International a décidé de s’approprier ce buzz. Leur objectif étant d’informer, de sensibiliser, dénoncer et faire réagir sur les conséquences désastreuses des activités et de l’inconscience humaines sur la faune et la flore.

« Ce que la nature a mis des centaines de milliers d’années à créer, l’humain l’a détruit en moins de dix. C’est le « 10 years challenge » le plus triste que vous verrez aujourd’hui. »

Greenpeace

Suite à cela, de nombreuses autres organisations écologistes mais également des internautes engagés ont alors repris cette initiative pour continuer la diffusion de masse. Ainsi, depuis le post Instagram de Greenpeace (qui a récolté plusieurs dizaines de milliers de likes), fleurissent sur Internet des montages photos d’avant/après représentant la fonte des glaces ou la déforestation massive. Une double-photo postée il y a peu rend par exemple compte de l’état actuel de la forêt amazonienne. Les effets de la pollution et de la pêche massive ainsi que la disparition d’espèces animales menacées sont aussi dénoncés.

Afin de pousser la prise de conscience encore plus loin, certaines photos prédisent également ce qui pourrait advenir de la Terre dans 10 ans. Tant d’images choquantes pour nous alarmer des impacts notoires de nos actions, ou plutôt de nos inactions actuelles.

Quels avantages à cette diffusion virtuelle ?

Les principaux utilisateurs de ces réseaux sociaux restent aujourd’hui majoritairement la nouvelle génération de jeunes adultes, à savoir nous. De ce fait, qui mieux que cette cible a les moyens et les capacités de faire changer les choses ? En effet, nous représentons le futur. Par conséquent nous sommes les principaux concernés de ce qu’il va advenir de notre planète dans les prochaines années.

Alarmer, et ensuite ?

L’inconvénient de l’utilisation actuelle des réseaux sociaux est ce qu’on appelle le « scrolling » : le fait de passer d’une information à une autre sans que cela ne nous interpelle plus de quelques secondes. Aussi est-il nécessaire de poursuivre cette prise de conscience afin qu’elle devienne vectrice d’initiatives aussi bien personnelles, qu’associatives, étudiantes ou professionnelles. En effet, il est important de réaliser les enjeux planétaires de nos modes de vie. Mais il faut également donner l’envie aux jeunes d’agir concrètement pour préserver notre environnement.

Aussi, je vous invite à vous renseigner sur les actions que vous pouvez mener à votre échelle. L’objectif ? Eviter un #10yearschallenge2029 encore plus désastreux et contrer les prédictions pessimistes actuelles. Certaines villes, universités et organisations non gouvernementales recherchent en permanence de nouvelles idées ou petites mains pour agir pour notre planète. Vous voulez vous rendre utile ? Allez ramasser les déchets sur les plages et dans les forêts. Lancez des campagnes de pétitions pour une cause environnementale qui vous tient à cœur. Rendez-vous dans les écoles faire de la prévention ou tout simplement commencez par réduire et trier vos déchets. Il reste du travail à faire, et nous en avons les moyens ! Alors ne vous contentez pas de partager une photo d’une tortue étouffée par un sac plastique, et agissez !

Article de Le Monde pour bien trier les déchets : https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/02/04/quinze-gestes-a-adopter-pour-mieux-trier-vos-dechets_5418749_3244.html

Article rédigé par Raphaelle Romano

Hits: 25