Sorties ciné du 19/02/19

Sorties ciné du 19/02/19

Grâce à dieu de François Ozon

Le cinéaste français propose un nouveau film dramatique afin de mettre en scène l’affaire du prêtre Bernard Preynat. Accusé d’agression sexuelles, le procès est toujours en cours. Ainsi, François Ozon raconte l’histoire d’anciennes victimes qui cherchent à faire relever le prêtre lyonnais de ses fonctions. Un drame qui va mettre à mal les familles des victimes : « tu nous emmerdes avec ton prêtre » peut-on entendre dans la bande-annonce. Avec Melvil Poupaud (Laurence Anyways), Swann Arlaud (Petit Paysan) et Denis Ménochet (Jusqu’à la garde) en tête d’affiche, le casting promet un jeu juste et subtil. Des larmes à la colère, on peut être sûr que le film nous fera passer par toutes les émotions. Un drame français tel qu’on se le représente.

Les moissonneurs d’Etienne Kallos

Un premier film prometteur comme le signale le sigle « Un certain regard » du festival de Cannes. Sélectionné aussi pour la Queer Palm, Les moissonneurs raconte l’histoire d’un jeune homme dans la communauté Afrikaans. Une société blanche isolée en Afrique du Sud pendant les années 1970. Composée de paysans endurcis et de fermes à l’ancienne, cette communauté porte en elle toutes les valeurs conservatrices du dogme chrétien. Ainsi, quand la mère du jeune Janno accueille un orphelin, Pieter, les deux jeunes hommes vont devoir batailler pour se faire accepter. Une collaboration internationale tournée en Afrique du Sud qui promet de beaux paysages et d’impitoyables joutes verbales.

La chute de l’Empire Américain de Denys Arcand

Le réalisateur de Jésus de Montréal (1989) propose un nouveau film loufoque qui vient achever le triptyque Les Invasions Barbares (2003) et L’Âge des ténèbres (2007). Avec sa mise en scène bien à lui, Denys Arcand interroge la société de son temps avec une ironie qui fait sourire. Qui intrigue aussi, n’hésitant pas à aller là où on ne s’y attend pas. Au travers des réflexions de huit couples, le film interroge la place de la vérité et la futilité de nos voix. Nous qui avons tout, n’avons-nous pas oublié l’essentiel ? Bon quand on a dit ça, on n’a toujours rien dit sur ce film très surprenant. Allez jeter un coup d’œil à la bande-annonce, vous verrez par vous-même.

Hits: 3