Sorties ciné du 06/03

Sorties ciné du 06/03

Au programme cette semaine nous retrouvons tout un panel d’emotions avec un nouveau film feel-good de super-héros Marvel, un biopic sur l’un des plus grands duos comiques anglo-saxon et un drame sur la pire catastrophe nucléaire de ces dernières années.

La rédaction vous souhaite une excellente semaine au cinéma !

Captain Marvel, d’Anna Boden et Ryan Fleck

Après le succès phénoménal d’Avengers 3 l’univers Marvel remonte aux années 1990 pour présenter la bien-nommée…Captain Marvel. Le film suit l’histoire de Carol Denvers (Brie Larson), une super-héroïne si puissante qu’elle est la seule à pouvoir sauver la Terre alors que la menace d’une guerre intergalactique gronde…

Le duo de réalisateurs Anna Boden et Ryan Fleck devront donc tenir le pari annoncé à la fin du dernier Avengers et expliquer  les origines du personnage. Brie Larson sera entourée d’un casting alléchant puisque l’on retrouvera le vieux briscard de l’ecurie Marvel Samuel L. Jackson, le nouveau venu Jude Law et l’habitué des roles d’antagonistes Ben Mendelsohn. Esperons que Captain Marvelsoit à la hauteur des attentes des fans.

Stan et Ollie, de Jon S. Baird

Jon S. Baird avait réalisé le très étrange Ordure !en 2014, sorti directement en VOD en France. Après avoir travaillé sur plusieurs series comme Vynil il nous présente un film sur Laurel et Hardy, interpétés par Steve Coogan et John C. Reilly. Le film a d’ailleurs été nommé aux BAFTA  Awards dans les cateogories du meilleur film britannique et du meilleur acteur pour Steve Coogan !

Stan et Olliese situe en 1953, à la fin de la carrière des deux comiques, ils sont en tournée en Angleterre et vont devoir redoubler d’ingéniosité pour retrouver leur public. Ils s’apercevront ainsi de ce qu’ils sont l’un pour l’autre… On s’attends donc à un film qui saura nous émouvoir quand à la relation qu’entretennaient ces deux figures du spectacle.

Fukushima, Le couvercle du soleil, de Futoshi Sato

11 mars 2011. Le Japon est touché par un séisme suivi d’un tsunami qui amène la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le realisateur japonais Futoshi Sato (qui a notamment réalisé Indian Summer en 2005) entends ici explorer cette catastophe sous un point de vue bien precis. En effet l’action du film se situe dans la demeure du Premier ministre japonais à l’heure où se sont déroulés les faits…

Avec cette reconstitution, Sato espère ainsi retrouver toute la vérité sur cette horreur. Aurait-elle pu etre evitée ? Quelle est la responsabilité du gouvernement japonais ? La tension devrait être au rendez-vous…

Article rédigé par Thomas Brajon

Hits: 0