Federer, le tout frais centenaire

Federer, le tout frais centenaire

Roger Federer, difficile vainqueur de Radu Albot pour son entrée en lice, demeure ambitieux pour la suite du masters 1000 de Miami, une semaine après sa défaite en finale d’Indian Wells contre l’Autrichien Dominic Thiem. Surtout, il est délesté du poids de la quête de son centième titre, acquis un peu plus tôt à Dubaï.

Cent titres. Voilà une statistique qui vous classe un joueur. Au-dessus de Federer, il ne reste plus que Jimmy Connors du haut de ses 109 trophées. Ajoutez à ce record celui des succès en Grand Chelem (20), des semaines passées en tête du classement ATP (303), ou des finales consécutives en Grand Chelem (10). Une fois additionné, vous vous retrouvez nez à nez avec une légende du jeu.

Federer, timide puis glouton

De Marseille, qui a vu le premier titre glané par le Suisse, en 2001 à Dubaï en 2019 le chemin a été long, les grandes batailles avec ses rivaux nombreuses et sa longévité exceptionnelle.

Pourtant, il a tardé un peu à faire son trou, « Rodgeur ». Il gagne son premier tournoi du Grand Chelem en 2003, à Wimbledon, son tournoi fétiche, alors qu’il va fêter ses 22 ans. Ce n’était pas encore « Papy » Federer mais c’est un gain relativement tardif en comparaison aux autres grands messieurs de ce sport, Nadal, Djokovic ou Sampras entre autres. Surtout en comparaison à son immense talent et aux attentes qu’il suscitait depuis des années déjà. Mais, durant les saisons qui ont suivi, Federer a fait une véritable razzia. Entre 2004 et 2008, il gagne pas moins de 12 titres du Grand Chelem, un nombre hallucinant.

Bien sûr, l’émergence de Nadal et Djokovic, avec qui il partage les trois premières places au classement du nombre de victoires en tournois du Grand Chelem, a freiné l’hégémonie absolue du Roi « RF ». Toujours est-il qu’il est cependant parvenu à gagner Roland-Garros, le dernier tournoi du Grand Chelem qui manquait à son escarcelle, en 2009. Ses matchs contre ces deux rivaux, notamment à Wimbledon en 2008 contre l’Espagnol et en 2011 aux Internationaux de France, contre le Serbe, ont marqué les mémoires, la carrière des joueurs et l’histoire du jeu.

Au top jusqu’au bout ?

A défaut de briller à la sortie de l’adolescence, Federer a choisi de continuer à vaincre à l’âge où les autres se dirigent, doucement mais sûrement, vers la retraite. On l’y a envoyé plus d’une fois. En 2013, rongé par un mal de dos, Federer passe ainsi une très mauvaise saison. Cette année là, est marquée par de nombreuses défaites notamment celle au deuxième tour de Wimbledon. Puis il perd en huitièmes de finale contre Tommy Robredo,un adversaire contre qui il n’avait jamais perdu. Régulièrement battu en finale par Djokovic les années suivantes, il ne gagne plus de titre majeur jusqu’en 2016. Pire, en janvier 2017, il revient d’un break de 6 mois pour se soigner d’une blessure à un genou. Federer a alors 35 ans, et certains craignent même de le voir sortir du top 30 après l’Open d’Australie. Cependant deux semaines plus tard, il soulève un nouveau trophée après une bataille mythique contre son rival Nadal.

Par ailleurs après avoir mis fin à sa disette, il remporte Wimbledon la même année et l’Open d’Australie, l’année suivante. En outre, il devient en prime le plus vieux numéro un mondial de l’histoire en remontant sur le trône. Papy fait de la résistance, et Papy ne veut pas encore s’arrêter. Il a, en effet, annoncé son souhait de prendre part à la saison 2020. Cette année,il fera son grand retour sur la terre battue parisienne de Roland-Garros.

De Federer on retiendra l’élégance, sur et en dehors du court. Son jeu offensif, tout en relâchement.

Son service imprévisible. Et des points majestueux. Des coups entre les jambes géniaux. Ou encore son passing de revers pour sauver une balle de match contre Nadal, en finale de Wimbledon en 2008. Enfin on se remémorera surtout Federer, sourire aux lèvres, yeux rougis, levant les deux mains au ciel, agrippées à un trophée .

A moins qu’il n’écrive de nouvelles lignes de sa légende et nous surprenne encore !

Dès Miami cette semaine ?

Source : Reuters / Ahmed Jadallah

Hits: 8